Passer au contenu principal

Grandes tendances en matière de régimes d’assurance


Partager cette publication

Dix choses que les promoteurs de régime doivent savoir

Voici la liste des dix grandes tendances que les promoteurs de régime doivent connaître pour concevoir les régimes d’assurance d’aujourd’hui… et de demain*. Ces tendances, liées au vieillissement de la main-d’œuvre et aux nouvelles attentes par rapport aux garanties offertes, témoignent de la nécessité de trouver un équilibre entre la santé des adhérents et la viabilité des régimes. 

1. Coûts élevés – En 2016, la facture annuelle associée aux soins de santé au Canada totalisait 228 milliards de dollars, soit près de 6 300 $ par Canadien, comparativement à 43 milliards de dollars en 1976. Or, les coûts sont appelés à continuer de grimper avec l’intensification des principaux facteurs d’augmentation des dépenses en soins de santé, dont le vieillissement de la population canadienne. Il nous faudra donc faire les choses autrement pour diminuer les coûts sans compromettre la santé des adhérents.

2. Des expériences et des attentes différentes – Pour la première fois dans l’histoire, la main-d’œuvre est répartie également en trois groupes d’âge : vingtaine ou début de trentaine, fin de trentaine et quarantaine, et cinquantaine et soixantaine. Les expériences de vie des travailleurs de ces trois groupes d’âge varient considérablement, tout comme leurs attentes à l’égard des garanties de soins de santé. Les chevauchements sont rares entre les différents groupes.

3. Une main-d’œuvre multigénérationnelle – Près de cinq générations se côtoient sur le marché de l’emploi. Les membres de la génération Y sont maintenant plus nombreux que les baby-boomers et les membres de la génération X en milieu de travail. Or, ces diverses générations ne consomment pas de la même façon et ont des préférences et des besoins différents, d’où la nécessité d’adopter une approche intergénérationnelle pour la conception des régimes d’assurance.

4. La vague blanche – Le nombre de Canadiens âgés de plus de 65 ans augmente beaucoup plus rapidement que la population totale. La vague blanche aura de profondes répercussions sur les dépenses en santé, car les baby-boomers vieillissants demeurent au travail plus longtemps, même si un nombre record d’entre eux partent à la retraite. Selon notre analyse, les baby-boomers sont à l’origine d’une bonne part des demandes de règlement visant des médicaments, car ils doivent soigner les maladies et les troubles de santé qui accompagnent souvent le vieillissement.

5. Hausse des dépenses en soins de santé complémentaires (SSC) – Les garanties SSC continuent d’être associées à la croissance annuelle par personne la plus marquée. En 2016, l’augmentation annuelle a atteint 12 %, soit près de quatre fois plus que la hausse liée à l’assurance médicaments. Ce bond s’explique en grande partie par le nombre accru de demandes de règlement visant des services paramédicaux comme la massothérapie, en particulier chez les jeunes travailleurs, qui se tournent vers les traitements non conventionnels pour rester en bonne santé.

6. Popularité des professionnels paramédicaux – Les services paramédicaux connaissent une croissance fulgurante. Selon nos données sur les demandes de règlement, près de 1 assuré sur 7 présente des demandes de règlement pour des services de massothérapie, 1 sur 9 pour des services de physiothérapie et 1 sur 12 pour des services de chiropractie. Notons que ces chiffres sont en phase avec les tendances de l’industrie.

7. Hausse des demandes de règlement liées aux problèmes de santé mentale – D’après le site Mashable, les membres de la génération Y sont plus nombreux à affirmer souffrir de dépression que ceux de toute autre génération. En outre, comme la stigmatisation entourant les problèmes de santé mentale s’amoindrit, les travailleurs ont tendance à faire appel aux ressources disponibles à un plus jeune âge. Cette réalité se reflète dans nos données sur les demandes de règlement. En 2016, 15,6 % des adhérents ont présenté des demandes de règlement liées à la détresse psychologique ou à des troubles mentaux, par rapport à 14,8 % en 2014.

8. Crise des maladies chroniques – Près de 6 employés sur 10 disent présenter une maladie ou un trouble de santé chronique, comme le diabète, l’asthme, la MPOC, l’hypertension et l’hypercholestérolémie. C’est donc dire que les maladies chroniques sont à l’origine de la plus grande partie du coût des régimes d’assurance santé, surpassant les médicaments spécialisés. Qui plus est, les dépenses associées aux maladies chroniques augmentent chaque année avec l’arrivée de nouveaux traitements plus coûteux sur le marché.

9. Explosion des coûts des médicaments – L’incidence grandissante des maladies chroniques et le lancement de nouveaux traitements plus coûteux ont des répercussions financières importantes pour les régimes d’assurance. Notons aussi que les demandes de règlement pour médicaments commencent à grimper en flèche lorsque les adhérents atteignent 40 ans. Si on exclut les enfants à charge, plus de 23 % des assurés présentent des demandes de règlement pour des médicaments liés aux maladies cardiovasculaires, alors que 1 adhérent couvert sur 15 est atteint de diabète.   

10. Ouverture à l’égard de l’autogestion des soins – Le sondage Sanofi Canada sur les soins de santé 2017 révèle que Croix Bleue Medavie fait figure de précurseur en offrant aux employés des outils qui leur permettent de prendre leur santé en main. Selon ce sondage, 61 % des adhérents feraient appel aux services d’un conseiller en santé si leur régime couvrait de tels services. Notre garantie Gestion des maladies chroniques offre un soutien expert afin d’aider les adhérents à prendre leur problème de santé en main et à adopter un mode de vie sain.

Comme vous pouvez le constater, le statu quo n’est plus acceptable. Il est temps d’adopter une approche intergénérationnelle intégrée pour la gestion des garanties, en associant les options traditionnelles de soins de santé à des solutions pertinentes et souples en matière d’autogestion des soins et de gestion de l’assurance médicaments. Le résultat : des régimes au diapason des besoins et attentes dans un secteur complexe en mutation constante, et qui permettent de contenir les coûts des régimes sans compromettre la santé des adhérents.

Remarque : Cette liste est un résumé des données détaillées que Derek a présentées lors de son webinaire intitulé « Benefit Plan Trends in a Rapidly Changing Workforce », le 21 juin 2017. Cliquez ici pour visionner un enregistrement du webinaire (en anglais seulement). Pour être informé des prochains webinaires, communiquez avec nous au 1 800 667-4511 ou à GroupBenefits@medavie.croixbleue.ca.

Derek Webinar Image

Derek Weir

Derek Weir dirige actuellement une équipe de professionnels des ventes qui se consacrent à aider les clients à...