Passer au contenu principal

Comment garder contact malgré la distanciation sociale

Publié par Croix Bleue Medavie le 03 avril 2020

«Tout le monde a un plan, jusqu’au premier coup de poing reçu au visage» , comme le disait le boxeur Mike Tyson en réponse à une question sur son plan de combat pour le championnat des poids lourds 1997 de la WBA. En d’autres termes, une fois le combat commencé, plus rien ne tient, sauf la volonté et la force des combattants. Cette citation célèbre trouve tout son sens dans la situation extraordinaire que nous vivons aujourd’hui, alors que la COVID-19 poursuit son avancée dévastatrice partout sur la planète.

Freiner la propagation

Pour aplanir la courbe de l’épidémie, nous nous retrouvons dans une « nouvelle normalité » fort étrange. Nous avons vidé les bureaux, fermé les usines et barricadé les terrains de jeux et les parcs dans l’espoir de ralentir la propagation du virus. Le gouvernement nous enjoint à faire de l’exercice, mais sans socialiser. La vaste majorité d’entre nous est prête à faire ce qu’elle peut pour briser la chaîne de transmission, même si cela signifie que nous devrons passer des semaines, voire des mois loin de nos collègues, de nos amis, de nos voisins et des membres de notre famille.

Miser sur le soutien mutuel

Une équipe qui discute par vidéoconférence

Selfie de l’équipe de marketing

Il n’en demeure pas moins que la distanciation sociale représente un défi de taille. Ce principe est contraire à la nature humaine et à notre besoin d’interagir et d’établir des liens avec les autres. Le confinement peut entraîner son lot de problèmes mentaux et physiques, comme l’anxiété, la dépression et les maladies chroniques telles que l’hypertension. Plus que jamais, nous devons nous épauler les uns les autres pour traverser cette période éprouvante. Ensemble, nous sommes plus forts.

Apprendre de son expérience

En tant que partenaire de premier plan en matière de solutions de santé, nous avons à cœur le bien-être global des Canadiens et nous sommes là pour les épauler. Nous nous sommes inspirés de notre propre expérience pour vous offrir des conseils et des suggestions pour maintenir des liens sociaux et demeurer en santé malgré le confinement. N’hésitez pas à les partager.

Tire parti de la technologie

Toutes les organisations, quelle que soit leur taille, ont dû changer leur mentalité et leur façon de travailler du tout au tout, en plein cœur d’une crise des soins de santé et de l’économie, alors qu’aucun modèle de plan d’affaires n’a jamais été conçu pour faire face à une telle situation. La plupart des entreprises se sont tournées vers la technologie pour permettre aux employés de travailler à distance et assurer la continuité des affaires, d’autant plus que les solutions de conférence audio et vidéo abondent sur le marché.

Ces outils de connectivité numériques sont généralement conviviaux et abordables, pour l’instant du moins, et peuvent servir autant pour une séance de discussion en ligne avec le personnel que pour un apéro virtuel entre amis. (Qui ne souhaiterait pas détenir des actions d’entreprises comme Skype et Zoom en ce moment, n’est-ce pas?)

Offrir un bon encadrement

Un pourcentage important de la main-d’œuvre canadienne n’avait jamais travaillé de la maison auparavant, y compris 40 % des 6 400 employés de Medavie. La transition vers le télétravail a demandé un gros ajustement, en particulier pour les personnes ayant de jeunes enfants requérant de l’attention, en plus de représenter un défi gigantesque pour notre personnel informatique. Alors, qu’avons-nous appris de notre expérience jusqu’à présent? Qu’il est essentiel de donner aux employés les connaissances et la confiance nécessaires pour utiliser les technologies qui sont nouvelles pour eux.

Maintenir une communication ouverte

Il faut communiquer régulièrement avec les employés pour les encadrer et leur donner des conseils, ainsi que pour les tenir au courant des activités de l’entreprise. Ici encore, la technologie joue un rôle important : les webémissions et les webinaires sont devenus des éléments essentiels de notre boîte à outils de communication.

Conserver son sens de l’humour

Un gestionnaire de compte de Medavie qui porte un chapeau de cowboy avec la mention « Cette ville est trop petite pour nous deux, COVID-19 »

Peter Macaulay, gestionnaire de compte

Tout en apprivoisant leur nouvelle vie avec le télétravail, les employés de Medavie maintiennent le contact grâce aux conférences audio et vidéo. Ils y mettent beaucoup de détermination... et d’humour. Par exemple, les membres de l’une de nos équipes de vente se retrouvent chaque matin pour une rencontre virtuelle qui débute par une séance d’exercice de Richard Simmons et portent des vêtements et chapeaux rigolos pour alléger l’ambiance. Cette formule est doublement intéressante, car l’humour n’a pas son pareil pour garder le moral et il est important de se maintenir en forme.

Faire preuve de patience

Vous avez peut-être entendu parler du livre Tout ce que j’avais besoin de savoir, je l’ai appris à la maternelle. Or, les règles de la maternelle, par exemple être gentil avec les autres et faire preuve de respect et de patience, peuvent très bien s’appliquer à un milieu de travail virtuel. Coupez la connexion Wi-Fi de votre ordinateur si vous n’en avez pas besoin et ne perdez pas patience s’il faut plus d’une journée pour configurer votre accès à distance. N’oubliez pas que tout le monde fait de son mieux dans les circonstances extraordinaires que nous connaissons.

S’assurer du bien-être mental des autres

N’hésitez pas à prendre des nouvelles de vos collègues, à l’extérieur des « heures normales de travail », pour voir comment ils jonglent avec les contraintes du confinement. Faites-leur comprendre que ce qu’ils ressentent est normal et qu’ils ne sont pas seuls. Soutenez-vous les uns les autres en échangeant des recettes santé et des idées pour faire de l’exercice à la maison et en partageant des messages inspirants et des mèmes amusants. Ces petits gestes sont tout aussi importants en ce qui concerne notre réseau d’amis et de voisins et, surtout, les membres de notre famille.

Chouchouter sa cellule familiale

Travailler de la maison peut représenter un sérieux défi si on doit gérer la marmaille tout en écoutant une présentation de son gestionnaire. N’oubliez pas que les enfants doivent eux aussi s’ajuster à la nouvelle réalité; c’est normal que vous deviez interrompre votre travail pour vous occuper d’eux. Attaquez-vous à un casse-tête géant ou faites une bataille d’oreillers pour permettre à vos jeunes de se défouler.

Êtes-vous séparés de certains membres de votre famille? C’est l’occasion idéale de montrer à grand-maman ou à grand-papa comment utiliser FaceTime ou Skype! Le fait d’entretenir des liens et de rester positif est la clé pour maintenir la santé et le bien-être de nos proches.

Aider ses amis et voisins

Dessins à la craie sur le trottoir, concerts de balcon : nous avons vu de nombreuses initiatives entre voisins pour bâtir et renforcer un sentiment de communauté sans se rapprocher physiquement. C’est exactement le genre de baume qui nous permettra de traverser cette période difficile et incertaine. Comme Mister Rogers le disait à ses jeunes téléspectateurs, en cas de crise, nous pouvons trouver de l’espoir et du réconfort en nous tournant vers les personnes capables de nous aider.

Mieux encore, nous pouvons être une de ces personnes. Comment? En écoutant et en aidant, de loin bien entendu, nos voisins âgés ou fragiles qui habitent seuls et se sentent sans doute très vulnérables en ce moment. Donnez-leur un coup de fil, envoyez-leur un texto ou un message sur Facebook, cognez à leur porte pour prendre de leurs nouvelles ou offrez-leur de faire leurs courses.

Soutenir nos collectivités

Les entreprises locales sont le moteur de l’économie nationale et ont besoin de nous plus que jamais. Vérifiez quels restaurants offrent des repas pour emporter, quels magasins font la livraison et quels professionnels proposent des services en ligne. Commander une pizza, s’inscrire à un cours en ligne, acheter un chèque-cadeau : les possibilités sont nombreuses pour aider les entrepreneurs et les employeurs de notre quartier à garder la tête hors de l’eau.

Montrer notre reconnaissance aux travailleurs de la santé

Image « Nous aimons nos travailleurs de la santé »

Bien entendu, impossible de passer sous silence le travail des professionnels de la santé et du personnel des services d’urgence, qui sont au front jour et nuit pour prendre soin des autres, ainsi que celui des travailleurs essentiels, notamment les caissiers d’épicerie et les chauffeurs de camion. Témoignons-leur notre reconnaissance avec un sourire ou un salut de la main, un mot gentil ou un café.

Faire une «forme de cœur avec les mains»

Medavie encourage ses amis et abonnés sur Facebook et Twitter à remercier les travailleurs de la santé en prenant une photo d’eux-mêmes en train de faire une forme de cœur avec les mains et en la publiant, accompagnée d’un mot exprimant leur gratitude à l’endroit de ces véritables anges gardiens. Nous vous invitons à lire nos publications sur les médias sociaux et à vous joindre au mouvement en utilisant le mot-clic #MerciDeToutCoeurAuxTravailleursDeLaSanté.

En unissant nos forces pour le bien collectif, nous remporterons cette bataille.

Suivez-nous sur les médias sociaux pour rester branchés et informés.

f_logo_RGB-Blue_1024.svg?mtime=20190823112715#asset:21818:xxxxs
Medavie Blue Cross Twitter
linkedin-icon.svg?mtime=20170831085659#asset:5416:xxxxs