Passer au contenu principal

Critère d’autorisation préalable

Bien que le processus d’autorisation préalable permette d’offrir à certains adhérents des médicaments précis ne faisant pas partie de la liste de médicaments standard, il ne s’applique pas à tous les médicaments ou à toutes les conceptions de régime. Nous encourageons les adhérents à confirmer le statut de leurs médicaments en ouvrant une session sur le site Web des adhérents, en téléchargeant l’application Medavie Mobile ou en téléphonant notre Service à la clientèle.

Nom du médicament Nom chemique Critère Commentaires
Prometrium progesterone

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles en cas d’intolérance à la médroxyprogestérone, à moins que ce médicament ne convienne pas à l’état de la patiente.

Qinlock ripretini

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des patients adultes souffrant d’une tumeur stromatolithique gastrointestinale (TSGI) avancée qui ont déjà pris imatinib, sunitinib et regorafenib.

Simlandi adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une rémission clinique importantes, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate (MTX), pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement par au moins un antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM).

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes de la maladie chez les patients adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l’adulte

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) des immunosuppresseurs.

Colite ulcéreuse chez l’adulte

- Traiter la colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) l’azathioprine ou la 6-mercaptopurine (6-MP).

Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement par des antibiotiques à action générale.

Psoriasis en plaques

- Traiter le psoriasis en plaques chronique modéré à grave chez les adultes qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré,

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.

Intrarosa prasterone

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de l'atrophie vulvovaginale post-ménopause.

Osphena ospemifene

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération chez les femmes ménopausées pour le traitement de la dyspareunie et/ou de la sécheresse vaginale modérées à graves, des symptômes de l’atrophie vulvovaginale (AVV), un composant du syndrome génito-urinaire de la ménopause (SGUM).

Lorbrena lorlatinib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles en monothérapie pour le traitement de première intention des patients adultes atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) ALK (anaplastic lymphoma kinase)-positif, localement avancé (pour lequel il n’existe aucun traitement curatif) ou métastatique.

Bijuva estradiol et progesterone

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des symptômes vasomoteurs modérés ou graves attribuables à la ménopause chez les femmes n’ayant pas subi d’hystérectomie.

Imvexxy estradiol

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de la dyspareunie postménopausique d’intensité modérée ou grave, un symptôme d’atrophie vulvaire et vaginale.

Brukinsa zanubrutinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement d’adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

Vitrakvi larotrectinib

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des adultes et des enfants porteurs de tumeurs solides :

- qui présentent une fusion du gène NTRK (récepteur tyrosine-kinase de la neurotrophine) sans mutation de résistance acquise connue

- qui sont métastatiques ou dont la résection chirurgicale serait susceptible d’entraîner une morbidité grave, et

- pour lesquels il n’y a pas d’autres options thérapeutiques satisfaisantes.

Tukysa tucatinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec le trastuzumab et la capécitabine pour le traitement des patients atteints d’un cancer du sein HER2 positif non résécable, localement avancé ou métastatique, y compris les patients présentant des métastases cérébrales et ayant auparavant reçu un traitement par trastuzumab, pertuzumab et trastuzumab emtansine, pris séparément ou en association.

Ilaris canakinumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Syndromes périodiques associés à la cryopyrine (CAPS)

Chez les adultes et les enfants âgés d’au moins 2 ans pour la prise en charge continue des syndromes périodiques associés à la cryopyrine (CAPS), y compris:

- le syndrome familial auto-inflammatoire au froid (FCAS), encore appelé urticaire familiale au froid (FCU);

- le syndrome de Muckle-Wells (MWS)


Pour la prise en charge de la maladie inflammatoire multisystémique à début néonatal (NOMID), ou syndrome chronique infantile neurologique, cutané et articulaire (CINCA).


Syndrome périodique associé au récepteur du facteur de nécrose tumorale (TRAPS)

Le traitement du syndrome périodique associé au récepteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) (TRAPS) chez les adultes et les enfants.


Syndrome d’hyperimmunoglobulinémie D (HIDS)/déficit en mévalonate kinase (MKD)

Le traitement du syndrome d’hyperimmunoglobulinémie D (HIDS)/déficit en mévalonate kinase (MKD) chez les adultes et les enfants.


Fièvre méditerranéenne familiale (FMF)

Le traitement de la fièvre méditerranéenne familiale (FMF) chez les adultes et les enfants.


Maladie de Still

Le traitement de la malade de Still active incluant l’arthrite juvénile idiopathique systémique évolutive (AJIS) chez les patients âgés de 2 ans et plus, et la maladie de Still de l’adulte.

Abrilada adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:


Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une rémission clinique importantes, inhiber l’évolution des lésions structurales et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de polyarthrite rhumatoïde modérément ou fortement évolutive.


Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate (MTX), pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique (AJI) polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à au moins 1 traitement antirhumatismal de fond.


Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, inhiber l’évolution des lésions structurales et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de rhumatisme psoriasique.


Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes chez les adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.


Maladie de Crohn chez l'adulte

- Atténuer les signes et les symptômes ainsi qu’induire et maintenir une rémission clinique chez l’adulte atteint de la maladie de Crohn modérément ou fortement évolutive qui n'a pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris aux corticostéroïdes et/ou aux immunosuppresseurs.


Maladie de Crohn chez l'enfant

- Atténuer les signes et les symptômes ainsi qu’induire et maintenir une rémission clinique chez l’enfant âgé de 13 à 17 ans, pesant 40 kg ou plus et atteint de la maladie de Crohn fortement évolutive et/ou qui n'a pas répondu de façon satisfaisante ou qui présente une intolérance à un traitement classique (corticostéroïdes, aminosalicylates ou immunosuppresseurs, ou encore les trois) et/ou à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha.


Colite ulcéreuse

- Traiter les adultes atteints de colite ulcéreuse modérément ou fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris les corticostéroïdes, l’azathioprine et/ou la 6-mercaptopurine (6-MP).


Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique (y compris à des antibiotiques à action générale).


Psoriasis en plaques

- Traiter les adultes atteints de psoriasis en plaques chronique modéré ou grave qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré,


Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.


Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.

Yuflyma adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une rémission clinique importantes, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate (MTX), pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement par au moins un antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM).

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes de la maladie chez les patients adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l’adulte

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) des immunosuppresseurs.

Colite ulcéreuse chez l’adulte

- Traiter la colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) l’azathioprine ou la 6-mercaptopurine (6-MP).

Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement par des antibiotiques à action générale.

Psoriasis en plaques

- Traiter le psoriasis en plaques chronique modéré à grave chez les adultes qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré,

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.

Cabometyx cabozantinib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour:

Adénocarcinome rénal

- pour le traitement de l’adénocarcinome rénal avancé:

- chez les adultes n’ayant jamais été traités dont la maladie est associée à un risque pronostique intermédiaire ou mauvais;

- chez les adultes ayant déjà été traités par un agent ciblant le facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF).

Carcinome hépatocellulaire

- pour le traitement du carcinome hépatocellulaire chez les patients ayant déjà été traités par le sorafénib

Rinvoq upadacitinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance au méthotrexate.

Ajovy fremanezumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour la prévention de la migraine chez les adultes qui ont des migraines pendant au moins 4 jours par mois.

Waymade-Trientine trientine hydrochloride

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des patients atteints de la maladie de Wilson qui sont intolérants à la pénicillamine.

MAR-Trientine trientine hydrochloride

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des patients atteints de la maladie de Wilson qui sont intolérants à la pénicillamine.

Sunosi solraimfetol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement de la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie.

- le traitement de la somnolence diurne excessive chez les adultes atteints d’apnée obstructive du sommeil (AOS).

Piqray alpelisib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec le fulvestrant, pour le traitement de femmes ménopausées ou d’hommes atteints d’un cancer du sein avancé ou métastatique porteur d’une mutation du gène PIK3CA et exprimant des récepteurs hormonaux (RH+), mais pas HER2 (HER2-), et ayant progressé après un traitement reposant sur une hormonothérapie.

Inrebic fedratinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de la splénomégalie et/ou des symptômes reliés à la maladie chez les patients adultes atteints de myélofibrose primitive à risque intermédiaire 2 ou élevé, de myélofibrose consécutive à une polycythémie vraie ou à une thrombocytémie essentielle, incluant les patients qui ont déjà reçu du ruxolitinib.

Vyndaqel tafamidis meglumine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des adultes atteints d’une cardiomyopathie causée par une amyloïdose à transthyrétine (ATTR-CM), sénile ou héréditaire, afin de réduire la mortalité cardiovasculaire et les hospitalisations reliées aux manifestations cardiovasculaires.

Vyndamax tafamidis meglumine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des adultes atteints d’une cardiomyopathie causée par une amyloïdose à transthyrétine (ATTR-CM), sénile ou héréditaire, afin de réduire la mortalité cardiovasculaire et les hospitalisations reliées aux manifestations cardiovasculaires.

Braftovi + Mektovi encorafénib + binimétinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération:

- Braftovi (encorafénib) en association avec le Mektovi (binimétinib), pour le traitement des patients atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation V600 du gène BRAF objectivée par une épreuve validée.

Reblozyl luspatercept

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement des patients adultes présentant une anémie dépendante des transfusions de globules rouges (GR) associée à une bêta (â)–thalassémie.

Firdapse amifampridine phosphate

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement symptomatique du syndrome myasthénique de Lambert-Eaton (SMLE).

Ruzurgi amifampridine

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement du syndrome myasthénique de Lambert-Eaton (SMLE) symptomatique chez les patients âgés de 6 ans et plus.

Riabni rituximab

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour:

- soulager les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée ou grave chez les adultes ayant montré une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs traitements par des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (anti-TNF).

- le traitement d’induction de la rémission de la granulomatose avec polyangéite (GPA, aussi connue sous le nom de granulomatose de Wegener) et de la polyangéite microscopique (PAM) actives et graves.

Neupro rotigotine

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour traiter les signes et les symptômes de la maladie de Parkinson idiopathique.

Vascepa icosapent ethyl

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour réduire le risque d’événements cardiovasculaires (décès cardiovasculaire, infarctus du myocarde non fatal, accident vasculaire cérébral non fatal, revascularisation coronaire ou hospitalisation pour angine de poitrine instable) chez les patients traités avec des statines présentant un taux de triglycérides élevé, à risque élevé d’événements cardiovasculaires causés par :

- une maladie cardiovasculaire établie ou

- le diabète et au moins un autre facteur de risque cardiovasculaire

Emgality galcanezumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour la prévention de la migraine chez les adultes ayant au moins 4 jours de migraine par mois.

Spravato esketamine hydrochloride

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles en association avec un inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine (ISRS) ou un inhibiteur du recaptage de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN), pour le traitement du trouble dépressif majeur chez les adultes qui n’ont pas répondu adéquatement à au moins deux traitements distincts par des antidépresseurs différents (chacun ayant été administré à une dose et pendant une durée adéquates) durant l’épisode dépressif modéré à sévère en cours.

Brenzys étanercept

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- l’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

a) un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

b) le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

- les patients atteints de spondylarthrite ankylosante qui n’ont pas répondu à un essai de six mois avec deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) différents.

- traiter les adultes atteints d’une forme chronique, modérée ou grave, de psoriasis en plaques dont le cas relève d’un traitement général ou de la photothérapie;

- traiter les enfants âgés de 4 à 17 ans qui sont atteints d’une forme chronique grave de psoriasis en plaques et dont le cas relève d’un traitement général ou de la photothérapie. Les données sur l’innocuité et l’efficacité du produit dans le groupe des 4 à 6 ans sont limitées.

- atténuer les signes et les symptômes des poussées évolutives des formes modérées ou graves d’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire chez les patients âgés de 4 à 17 ans qui n’ont pas réagi de façon satisfaisante à au moins un traitement antirhumatismal de fond.

- atténuer les signes et les symptômes associés à la détérioration structurale provoquée par les poussées évolutives du rhumatisme psoriasique, inhiber la progression de ces lesions et améliorer la fonction physique chez les adultes atteints de rhumatisme psoriasique.


Inflectra infliximab

Polyarthrite rhumatoïde :

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi, ET :

Le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde, ET :

b) Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

Spondylarthrite ankylosante :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, ainsi que pour l’amélioration de la capacité fonctionnelle, chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de spondylarthrite ankylosante a été établi, ET :

Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la rhumatologie; ET

- Le patient a fait l’essai d’un traitement par deux AINS pendant au moins trois mois, ET/OU le patient présente une uvéite (iritis).

Arthrite psoriasique :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique évolutive qui répondent à TOUS les critères suivants :

- Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde ou de l’arthrite psoriasique.

- Le patient a présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM); l’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication. Le patient doit avoir fait l’essai de ces agents pendant au moins trois mois.

Psoriasis en plaques :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour les patients adultes atteints d’une forme modérée à grave de psoriasis en plaques chronique qui sont candidats au traitement systémique et répondent à TOUS les critères suivants :

- Le patient a reçu un diagnostic de psoriasis en plaques chronique et est traité d’abord par un dermatologue ou en consultation avec un dermatologue (ou un spécialiste, par exemple un interniste).

- Les lésions couvrent 10 % ou plus de la surface corporelle du patient. Si la surface atteinte est inférieure à 10 %, mais que le psoriasis est invalidant en raison de son emplacement sur le corps (p. ex. cuir chevelu, paumes des mains, pieds, aine), le patient sera admissible de la même manière que si les lésions couvraient 10 % ou plus de son corps.

- Le traitement systémique a échoué (p. ex. traitement par le méthotrexate, la cyclosporine ou l’acitrétine [Soriatane]); le patient doit avoir essayé le méthotrexate (à moins qu’il y ait contre-indication).

- Le traitement photochimique a échoué.

- Le patient est âgé d’au moins 18 ans (adulte au moment de la soumission).

Maladie de Crohn et maladie de Crohn avec fistulisation :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, ainsi que pour l’induction et le maintien de la rémission clinique, chez les patients adultes présentant une maladie de Crohn évolutive modérée à grave lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de maladie de Crohn évolutive modérée à grave a été établi; ET :

- Le patient a répondu de façon inadéquate au traitement traditionnel.

Colite ulcéreuse :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’atténuation des signes et symptômes, l’induction d’une rémission clinique, l’induction d’une cicatrisation de la muqueuse et la réduction ou l’élimination de l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’une colite ulcéreuse évolutive modérée à grave qui ont obtenu une réponse inadéquate au traitement traditionnel.

Maladie de Crohn chez les enfants:

- pour la réduction des signes et des symptômes, ainsi que pour l’induction et le maintien de la rémission clinique chez les enfants atteints de maladie de Crohn evolutive modérée ou sévère qui ont obtenu une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. corticostéroïdes et/ou aminosalicylés et/ou immunosuppresseurs).

Colite Ulcéreuse chez les enfants:

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la remission clinique et l’induction de la cicatrisation de la muqueuse, chez les enfants atteints de colite ulcéreuse évolutive modérée ou sévère qui ont obtenu une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. aminosalicylés et/ou corticostéroïdes et/ou immunosuppresseurs).


Hulio adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une remission clinique importantes, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate, pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement avec au moins un antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM).

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes de la maladie chez les patients adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l’adulte

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) des immunosuppresseurs.

Maladie de Crohn chez l’enfant

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez les enfants âgés de 13 à 17 ans pesant 40 kg ou plus atteints de la maladie de Crohn fortement évolutive et (ou) qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique (traitement par des corticostéroïdes et [ou] des aminosalicylates et [ou] des immunosuppresseurs) et (ou) à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha.

Colite ulcéreuse

- Traiter la colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) l’azathioprine ou la 6-mercaptopurine (6-MP). L’efficacité de l’adalimumab chez les patients qui ne répondaient plus ou étaient intolérants au traitement par des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) n’a pas été établie.

Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement par des antibiotiques à action générale.

Psoriasis en plaques

- Traiter le psoriasis en plaques chronique modéré à grave chez les adultes qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré, HULIO® ne devrait être administré que lorsque la photothérapie s’est révélée inefficace ou inappropriée.

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.

Hyrimoz adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une remission clinique importantes, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement evolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate (MTX), pour atténuer les signes et les symptoms de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement par au moins un antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM).

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez les adultes atteints de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes de la maladie chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l’adulte

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) des immunosuppresseurs.

Colite ulcéreuse

- Traiter la colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris un traitement par des corticostéroïdes et (ou) l’azathioprine ou la 6-mercaptopurine (6-MP).

Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement par des antibiotiques à action générale.

Psoriasis en plaques

- Traiter le psoriasis en plaques chronique modéré à grave chez les adultes qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré, HYRIMOZ ne devrait être administré que lorsque la photothérapie s’est révélée inefficace ou inappropriée.

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Idacio adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une remission clinique importantes, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement evolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate, pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de deux ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement avec au moins un antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM).

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes de la maladie chez les patients adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l’adulte

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez l’adulte atteint de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui n’a pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris un traitement avec des corticostéroïdes et (ou) des immunosuppresseurs.

Maladie de Crohn chez l’enfant

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez les enfants âgés de 13 à 17 ans pesant 40 kg ou plus atteints de la maladie de Crohn fortement évolutive et (ou) qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique (traitement par des corticostéroïdes et [ou] des aminosalicylates et [ou] des immunosuppresseurs) et (ou) à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha.

Colite ulcéreuse

- Traiter les adultes atteints de colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris un traitement avec des corticostéroïdes et (ou) l’azathioprine ou la 6-mercaptopurine (6-MP).

Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement par des antibiotiques à action générale.

Psoriasis en plaques

- Traiter les adultes atteints de psoriasis en plaques chronique modéré à grave, qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré, IdacioMD ne devrait être administré que lorsque la photothérapie s’est révélée inefficace ou inappropriée.

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de deux ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.

Amgevita adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une rémission clinique importantes, inhiber l’évolution des lésions structurales et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de polyarthrite rhumatoïde modérément ou fortement évolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate (MTX), pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique (AJI) polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à au moins 1 traitement antirhumatismal de fond.

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, inhiber l’évolution des lésions structurales et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes chez les adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l'adulte

- Atténuer les signes et les symptômes ainsi qu’induire et maintenir une rémission clinique chez l’adulte atteint de la maladie de Crohn modérément ou fortement évolutive qui n'a pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris aux corticostéroïdes et/ou aux immunosuppresseurs.

Maladie de Crohn chez l'enfant

- Atténuer les signes et les symptômes ainsi qu’induire et maintenir une rémission clinique chez l’enfant âgé de 13 à 17 ans, pesant 40 kg ou plus et atteint de la maladie de Crohn fortement évolutive et/ou qui n'a pas répondu de façon satisfaisante ou qui présente une intolérance à un traitement classique (corticostéroïdes, aminosalicylates ou immunosuppresseurs, ou encore les trois) et/ou à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha.

Colite ulcéreuse

- Traiter les adultes atteints de colite ulcéreuse modérément ou fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris les corticostéroïdes, l’azathioprine et/ou la 6-mercaptopurine (6-MP).

Hidradénite suppurée

- Traiter l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique (y compris à des antibiotiques à action générale).

Psoriasis en plaques

- Traiter les adultes atteints de psoriasis en plaques chronique modéré ou grave qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré,

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.

Hadlima adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Polyarthrite rhumatoïde

- Atténuer les signes et les symptômes, induire une réponse clinique et une rémission clinique importantes, freiner l’évolution des lésions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire

- En association avec le méthotrexate, pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire modérément à fortement évolutive chez les patients âgés de deux ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement avec au moins un antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM).

Rhumatisme psoriasique

- Atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite évolutive, freiner l’évolution des lesions structurelles et améliorer les capacités physiques fonctionnelles chez l’adulte atteint de rhumatisme psoriasique.

Spondylarthrite ankylosante

- Atténuer les signes et les symptômes de la maladie chez l’adulte atteint de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’a pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique.

Maladie de Crohn chez l’adulte

- Atténuer les signes et les symptômes et induire et maintenir une rémission clinique chez l’adulte atteint de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui n’a pas répondu de façon satisfaisante à un traitement classique, y compris un traitement avec des corticostéroïdes et (ou) des immunosuppresseurs.

Colite ulcéreuse

- Traiter les adultes atteints de colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique, y compris un traitement avec des corticostéroïdes et (ou) l’azathioprine ou la 6-mercaptopurine (6-MP).

Hidradénite suppurée

- Traiter les adultes et les adolescents (âgés de 12 à 17 ans et pesant 30 kg ou plus) atteints d’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement avec des antibiotiques à action générale.

Psoriasis en plaques

- Traiter les adultes atteints de psoriasis en plaques chronique modéré à grave, qui sont candidats à un traitement à action générale. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré, HADLIMA® (ou HADLIMA® PushTouch®) ne devrait être administré que lorsque la photothérapie s’est révélée inefficace ou inappropriée.

Uvéite chez l’adulte

- Traiter l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les adultes qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l’enfant

- Traiter l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants de deux ans ou plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intoléranc

Ofev nintedanib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:

- le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI).

- le traitement d’autres maladies pulmonaires interstitielles (MPI) fibrosantes chroniques à phénotype progressif (également appelée MPI fibrosante progressive).

Nyvepria pegfilgrastim

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour réduire la fréquence des infections qui se manifestent par une neutropénie fébrile chez les patients atteints d’un cancer non myéloïde et traités par des agents antinéoplasiques myélosuppresseurs.

Ziextenzo pegfilgrastim

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour réduire la fréquence des infections qui se manifestent par une neutropénie fébrile chez les patients atteints d’un cancer non myéloïde et traités par des agents antinéoplasiques myélosuppresseurs.

Venclexta venetoclax

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération:

- en association avec le rituximab pour le traitement des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur.

- en association avec l’obinutuzumab pour le traitement des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) n’ayant jamais été traités.

Tremfya guselkumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement du psoriasis en plaques modéré à grave chez les adultes qui sont candidats à un traitement systémique ou à une photothérapie.

- le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez les adultes.

Zejula niraparib tosylate

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération:

- pour le traitement d’entretien des patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire, d’un cancer des trompes de Fallope ou d’un cancer péritonéal primaire récidivant, qui présentent une réponse complète ou partielle à une chimiothérapie à base de platine.

- en monothérapie pour le traitement d’entretien des patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire, d’un cancer des trompes de Fallope ou d’un cancer péritonéal primaire parvenu à un stade avancé, qui présentent une réponse complète ou partielle à une chimiothérapie de première intention à base de platine.

Lonsurf trifluridine/tipiracil

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- le traitement des patients adultes atteints d’un cancer colorectal métastatique qui ont préalablement reçu les traitements existants incluant les chimiothérapies à base de fluoropyrimidine, d’oxaliplatine et d’irinotécan, les agents biologiques anti-VEGF et, en présence d’un gène RAS de type sauvage, les agents anti-EGFR, ou des patients qui ne sont pas de bons candidats pour ces traitements.

- le traitement des patients adultes atteints d’un cancer gastrique métastatique ou d’un adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ayant déjà reçu au moins deux chimiothérapies antérieures, y compris une fluoropyrimidine, un platine et soit un taxane soit l’irinotécan et, s’il y a lieu, un traitement ciblant les récepteurs HER2/neu.

Otezla apremilast

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:

- pour le traitement des patients adultes atteints de psoriasis en plaques de modéré à grave qui sont candidats à la photothérapie ou au traitement systémique.

- seul ou en association avec le méthotrexate pour le traitement de l'arthrite psoriasique évolutive chez les patients adultes qui n'ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement antérieur par antirhumatismal modifiant la maladie (ARMM), qui ne l'ont pas toléré ou chez qui il est contre-indiqué.

- le traitement des patients adultes atteints d’aphtes buccaux associés à la maladie de Behçet qui sont candidats à un traitement par voie générale.

Calquence acalabrutinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- en association avec l’obinutuzumab ou en monothérapie pour le traitement des patients dont la leucémie lymphoïde chronique (LLC) n’a jamais été traitée;

- en monothérapie pour le traitement des patients atteints de LLC ayant reçu au moins un traitement antérieur;

- pour le traitement des patients atteints du lymphome à cellules du manteau (LCM) ayant reçu au moins un traitement antérieur.

Jorveza budésonide

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour l’induction de la rémission clinico-pathologique chez les adultes atteints d’œsophagite à éosinophiles (OE).

Kynmobi chlorhydrate d'apomorphine

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement aigu et intermittent des épisodes « off » chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Rozlytrek entrectinib

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique ROS1-positif n’ayant jamais été traité par le crizotinib.

Tremfya guselkumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à grave chez les adultes qui sont candidats à un traitement systémique ou à une photothérapie.

Cesamet nabilone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement des nausées et vomissements graves associés à la chimiothérapie chez les patients qui sont résistants aux autres antinauséeux (p. ex. Stemetil, Zofran), qui sont intolérants aux autres antinauséeux ou qui ne peuvent pas prendre d'autres antinauséeux pour des raisons médicales.
Cimzia certolizumab

Les demandes d’autorisation spéciale pour Cimzia sont admissibles dans les cas suivants :

- L’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :
a) Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :
Le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :
b) Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

- Seul ou en association avec le méthotrexate chez les patients adultes atteints d’arthrite psoriasique évolutive modérée à grave qui ont connu un échec thérapeutique avec un traitement par un ARMM ou plus.

- L’atténuation des signes et des symptômes chez les patients adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n’ont pas obtenu une réponse adéquate avec le traitement traditionnel.

- Le traitement des patients adultes atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère qui sont candidats à une thérapie systémique.

- Le traitement des adultes atteints d’une forme intensément évolutive de spondylarthrite axiale non radiographique montrant des signes objectifs d’inflammation mis en évidence par leur taux élevé de protéine C-réactive et/ou des clichés d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou qui ne les tolèrent pas.

Cinqair reslizumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme appoint au traitement de l’asthme éosinophile sévère chez l’adulte :

- dont l’asthme n’est pas bien maîtrisé malgré l’administration de corticostéroïdes pour inhalation en doses intermédiaires ou élevées et d’un ou de plusieurs autres antiasthmatiques d’appoint (p. ex., bêta2-agoniste à longue durée d’action [BALA]), et

- dont le sang contient ≥400 cellules/µL au début du traitement ou un taux d'éosinophiles d'au moins 3% par rapport au nombre total de cellules dans l'expectoration induite

Cipralex & Cipralex Meltz escitalopram Les demandes d'autorisation spéciale seront examinées pour le traitement de la dépression, le trouble d'anxiété généralisé et le trouble d'anxiété sociale pour les patients pour lesquels des antidépresseurs couverts courants n'ont pas fonctionné ou qui pour une raison médicale ne peuvent utiliser ces antidépresseurs. Les antidépresseurs courants couverts sont notamment la sertraline (Zoloft), la fluoxétine (Prozac), la mirtazapine (Remeron), la paroxétine (Paxil), la fluvoxamine (Luvox) et le citalopram (Celexa).
Climacteron testostérone et estradiol Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients ne pouvant pas suivre ou tolérer un traitement hormonal substitutif par voie orale.
Climara estradiol Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ; - patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ; - patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes après un traitement hormonal substitutif par voie orale.
Tampons de Clindets clindamycine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement de l'acné simple ou de l'acné papuleuse et pustuleuse après l'échec d'autres traitements (p. ex. trétinoïne, peroxyde de benzoyle ou clindamycine topique) ;

- traitement de l'acné simple ou de l'acné papuleuse si le patient est intolérant ou allergique à d'autres traitements (p. ex. trétinoïne, peroxyde de benzoyle ou clindamycine topique).

Clozaril clozapine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients résistant aux autres antipsychotiques (p. ex. olanzapine, rispéridone, halopéridol, pimozide).
Combivir lamivudine/zidovudine Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les patients infectés par le VIH naïfs et pour les patients adultes qui ont déjà été traités et qui n'ont pas répondu à un traitement antirétroviral antérieur.
Complera emtricitabine/rilpivirine/ténofovir Les demandes d'autorisation spéciale pour Complera seront prises en considération dans le cas suivant : Pour le traitement de l'infection au VIH-1 chez les patients adultes qui n'ont jamais suivi de traitement antirétroviral.
Comtan entacapone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints de la maladie de Parkinson qui subissent actuellement un traitement de lévodopa/carbidopa ou de lévodopa/bensérazide et qui présentent des symptômes de perte d'efficacité à la fin de la dose.
Copaxone acétate de glatiramère Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints de sclérose en plaques à périodes progressives et rémittentes ou SPPPR ayant évolué en sclérose en plaques progressive secondaire (SPSP) qui ont subi au moins deux exacerbations au cours des deux années précédentes et qui sont en mesure de marcher avec ou sans aide à la marche. Dans le cas de toutes les demandes, le diagnostic doit être prononcé par un neurologue.
Coreg carvédilol Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - insuffisance cardiaque congestive bénigne, modérée ou grave chez les patients qui utilisent également un diurétique et un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine et qui utilise peut-être la digitale.
Cortiment budésonide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour l'induction de la rémission chez les patients atteints de colite ulcéreuse active à des degrés d'intensité léger à modéré.
Cosentyx secukinumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:
- pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez les patients adultes qui sont candidats à un traitement systémique ou à une photothérapie.
- le traitement des patients adultes atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui n'ont pas répondu de manière satisfaisante au traitement standard.
- le traitement des patients adultes atteints de rhumatisme psoriasique évolutif ayant répondu de manière insatisfaisante à un traitement antérieur par des antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM).

Cotazym pancrélipase Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de substitution chez les patients atteints d'une insuffisance pancréatique o les enzymes pancréatiques ne sont pas sécrétés ou sont sécrétés en quantité insuffisante dans l'intestin.
Cotellic cobimetinib Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération, en association avec le vémurafénib, pour le traitement des patients atteints de mélanome métastatique ou non résécable, à mutation BRAF V600.
Creon pancrélipase Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de substitution chez les patients atteints d'une insuffisance pancréatique o les enzymes pancréatiques ne sont pas sécrétés ou sont sécrétés en quantité insuffisante dans l'intestin.
Crinone gel de progestérone

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour :

Les femmes qui suivent un traitement de technologie de reproduction assistée (TRA) pour provoquer des cycles qui nécessitent un soutien de la phase lutéale (historique d'avortements spontanés).

Cyclosporine cyclosporine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour : les patients ayant subi une greffe d'organe plein ou de la moelle osseuse ; pour le traitement du psoriasis grave chez les patients résistant aux traitements traditionnels avec d'autres agents (seules les demandes provenant de dermatologues seront prises en considération) ; pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active grave chez les patients pour lesquels les antirhumatismaux classiques sont inefficaces ou inappropriés (seules les demandes provenant de rhumatologues seront prises en considération) ; pour le traitement du syndrome néphrotique résistant aux stéroïdes et dépendant des stéroïdes causé par une maladie glomérulaire (seules les demandes provenant de néphrologues ou d'internistes seront prises en considération).

Cymbalta chlorhydrate de duloxétine

Pour les régimes qui couvrent Cymbalta, les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour les clients avec les diagnostics suivants :
- chez les patients adultes, pour la gestion de la douleur neuropathique associée à la neuropathie périphérique diabétique.

Note : Les demandes de Cymbalta pour le traitement du trouble dépressif majeur ne seront pas considérées pour le remboursement. sauf quand le patient démontre qu'ils ont essayé et échoué un mimimum des trois médicaments antidpressant antérieures dans le passé.
Veuillez noter que Cymbalta n'est PAS du tout INCLUS dans plusieurs régimes.

Daklinza dichlorhydrate de daclatasvir

Daklinza en association avec Sovaldi n’est pas couvert pour le traitement de l’hépatite C chronique de génotype 3. D’autres options thérapeutiques offrant un bon rapport coût-efficacité sont admissibles à la couverture, dont Epclusa (tous les génotypes, 12 semaines), avec ou sans ribavirine.

Daxas roflumilast Les demandes d'autorisation spéciale pour DaxasMC sont prises en considération dans les cas suivants : patients adultes qui sont aux prises avec la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) associée à la bronchite chronique (c.-à-d. les patients qui ont des antécédents de toux chronique et d'expectorations) et qui ont des antécédents d'exacerbations fréquentes
DDAVP Comprimés desmopressine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement du diabète insipide central sensible à la vasopressine et contrôle de la polyurie et de la polydipsie temporaires causées par un traumatisme crânien, l'hypophysectomie (ablation de la glande pituitaire) ou une chirurgie dans la région pituitaire chez les patients qui ne peuvent pas utiliser la préparation nasale pour des raisons médicales ;

- traitement à court terme de l'énurésie nocturne (incontinence urinaire) chez les enfants de cinq ans et plus qui ont une aptitude normale à concentrer l'urine.

Delestrogen valérate d'estradiol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement palliatif des carcinomes prostatiques évolutifs inopérables chez les hommes ;

- traitement hormonal substitutif chez les femmes ;

- traitement des carcinomes mammaires avancés chez les femmes postménopausées.

Descovy emtricitabine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec d'autres antirétroviraux (tels que des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse ou des inhibiteurs de protéase) pour le traitement de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes et les patients pédiatriques âgés de 12 ans et plus (et pesant 35 kg).
Dexiron Fer (Iron Dextran Complex)

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- carence en fer documentée chez les patients pour qui les formes orales de suppléments en fer sont contre-indiquées, non tolérées ou ont échoué.

Dextroject dextrose

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Diacomit stiripentol Les demandes d'autorisation spéciale pour Diacomit sont considérés pour: - L'utilisation en association au clobazam et le valproate comme traitement adjuvant des crises tonico-cloniques généralisées chez les patients réfractaires avec l'épilepsie myoclonique sévère du nourrisson (EMSN, syndrome de Dravet) ne sont pas suffisamment contrôlée par le clobazam et valproate seul.
Diane-35 cyprotérone éthinylestradiol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- femmes souffrant d'acné grave qui résiste aux antibiotiques oraux (p. ex. tétracycline) et aux autres traitements disponibles (p. ex. isotrétinoïne), ainsi que de symptômes connexes d'androgénisation, y compris la séborrhée et l'hirsutisme bénin ;

- traitement de l'hirsutisme associé au syndrome des ovaires polykystiques.

Dificid fidaxomicin Les demandes individuelles visant Dificid seront prises en considération dans le cas suivant : Patients (âgés de 18 ans ou plus) qui requièrent un traitement en raison d'une infection à C. difficile.
Diflucan fluconazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients nécessitant le traitement d'infections fongiques systémiques graves ou parfois mortelles, y compris la méningite (suspension orale et comprimés) ;

- patients nécessitant le traitement de dermatophytoses graves ne réagissant pas à d'autres formes de traitement, y compris le kétoconazole (suspension orale et comprimés) ;

- patients nécessitant un traitement prophylactique pour réduire l'incidence de candidoses chez les patients qui subissent une greffe de la moelle osseuse ou un traitement de radiothérapie (suspension orale et comprimés) ;

- traitement de la candidose oropharyngée et ophagienne lorsque d'autres traitements ont échoué.

Ditropan XL comprimés d'oxybutynine à libération prolongée

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- vessie hyperactive en présence de symptômes de miction fréquente, d'envie urgente ou d'incontinence d'urgence dans le cas o le traitement de première intention (oxybutynine) n'a pas fait effet ou que le patient n'a pu le tolérer.

Divigel gel d'oestradiol

Les demandes d'autorisation spéciale pour Divigel sont prises en considération pour :
Le traitement des symptômes vasomoteurs modérés ou sévères associés à la ménopause.

Duaklir Genuair bromure d’aclidinium/fumarate de formotérol dihydraté

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:
- le traitement bronchodilatateur d'entretien à long terme pour éliminer l'obstruction des voies respiratoires chez les patients atteints d'une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), y compris la bronchite chronique et l'emphysème.

Dukoral choléra inactivé, entier

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la protection contre le choléra chez les adultes et les enfants âgés de deux ans et plus qui visiteront des régions o il existe un risque de contracter le choléra causé par la bactérie V. cholerae, la protection contre la diarrhée du voyageur chez les adultes et les enfants âgés de deux ans et plus immunocompromis (p. ex. infection à VIH, greffés) qui visiteront des régions o il existe un risque de contracter la diarrhée du voyageur causée par la bactérie E. coli entérotoxinogène.

Dysport Therapeutic AbobotulinumtoxinA

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour:

- la réduction des symptômes subjectifs et des signes objectifs de dystonie cervicale

(torticolis spasmodique) chez les adultes.

- le traitement symptomatique de la spasticité focale des membres supérieurs chez les adultes.

- pour le traitement symptomatique de la spasticité des membres inférieurs chez les enfants âgés de 2 ans et plus.

Ebixa chlorhydrate de mémantine

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les clients souffrant de la maladie d'Alzheimer d'intensité modérée à grave. Aux fins d'approbation, les cas modérés à grave correspondent au résultat de 5 à 15 inclusivement du Mini-examen de l'état mental (MMSE).

Edurant rilpivirine Les demandes d'autorisation spéciale pour Edurant seront prises en considération dans le cas suivant : Pour le traitement de l'infection au VIH-1 chez les patients adultes qui n'ont jamais suivi de traitement antirétroviral.
Effient prasugrel Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour : - prévention secondaire des événements athérothrombotiques chez les patients souffrant de syndromes coronariens aigus (SCA) qui ont subi une intervention coronarienne percutanée ou reçu des endoprothèses et qui sont à risque accru de trombose liée à ces dernières.
Elidel Crème pimécrolimus Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'une dermatite atopique modérée à grave (eczéma) et pour qui le traitement de première intention (stéroïdes topiques) n'a pas fait effet. Les demandes pour les enfants de moins de deux ans seront examinées au cas par cas.
Eligard leuprolide Les demandes sont prises en considération dans les cas de patients atteints de carcinome symptomatique avancé (stade D2) qui considèrent l'orchidectomie inacceptable ou pour lesquels l'orchidectomie n'est pas envisageable pour des raisons de santé
Eliquis apixaban

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) chez les adultes qui ont subi une arthroplastie non urgente de la hanche ou du genou;

- la prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et de l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, chez qui l'anticoagulation est inadéquate à la suite d'un essai de deux mois avec la warfarine, ou lorsqu’un traitement à la warfarine est contre-indiqué ou impossible;

- le traitement de la thromboembolie veineuse (thrombose veineuse profonde [TVP] et embolie pulmonaire [EP]) et la prévention des récidives de TVP et d’EP chez les patients pour qui la thérapie à la warfarine a échoué, est contre-indiquée ou impossible.

Emend aprepitant

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour :
les patients en cours de chimiothérapie cytotoxique qui utilisent un antagoniste 5-HT3 (Zofran® et génériques, Anzemet® ou Kytril®) et du dexaméthasone et qui répondent à l'un des critères suivants :

a) le patient qui reçoit une chimiothérapie hautement émétogénique (cisplatine, méchloréthamine hydrochloride, streptozocine, dacarbazine, carmustine ou dactinomycine) ;

b) les femmes qui reçoivent une chimiothérapie hautement émétogénique (comme ci-dessus) ou qui reçoivent une chimiothérapie modérément émétogénique contre le cancer consistant de cyclophosphamide et de anthracycline.

Enablex bromhydrate de darifénacine Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour les cas suivants : vessie hyperactive avec symptômes d'urination fréquence, d'incontinence urinaire fréquente ou urgente, dont l'essai antérieur de traitements à l'oxybutynine n'a pas donné de résultat ou auquel le client s'est avéré intolérant. Peut être considéré pour les patients qui n'ont pas eu de résultat avec un produit du formulaire, Ditropan (oxybutynin).
Enbrel étanercept

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants :

- L’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

a) Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

Le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

b) Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

- Les patients atteints d’arthrite psoriasique qui ne répondent pas aux traitements traditionnels.

- Les patients atteints de spondylarthrite ankylosante qui n’ont pas répondu à un essai de six mois avec deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) différents.

- Les patients de 4 à 17 ans atteints d’arthrite idiopathique juvénile (AIJ) polyarticulaire évolutive, modérée à grave, qui n’ont pas répondu adéquatement à un ou à plusieurs ARMM.

Enbrel (psoriasis) étanercept

Les demandes d’autorisation spéciale seront considérées pour le traitement les enfants âgés de 4 à 17 ans OU des patients adultes souffrant de psoriasis chronique de modéré à grave qui sont candidats pour une thérapie systémique.

Critères :
1. Le patient a été diagnostiqué avec un psoriasis en plaques et est traité d’abord par un dermatologue ou en consultation avec un dermatologue (ou un spécialiste, notamment en médecine interne) ;
ET
2.Le patient est atteint sur 10 % ou plus de son corps ; Si la surface atteinte est inférieure à 10 %, le psoriasis invalidant en raison de son emplacement sur le corps (p. ex. cuir chevelu, espace palmaire, pied ou aine) est couvert comme s’il s’agissait de 10 % ou plus de la surface du corps.
ET
3. Les patients pour qui la thérapie systémique n’a pas fonctionné (p. ex. avec méthotréxate, cyclosporine ou acitrétine (Soriatane) doivent avoir essayé le méthotréxate (à moins qu’il ne soit contre-indiqué);
ET
4.Le patient pour qui la thérapie photochimique n’a pas fonctionné

Entocort Capsules budésonide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients présentant des cas bénins à modérés de la maladie de Crohn touchant l'iléon ou le côlon ascendant.
Entocort en lavement budésonide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de la colite ulcéreuse distale (rectum, côlon sigmoïde et côlon descendant).
Entresto sacubitril/valsartan Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de l'insuffisance cardiaque (de classe II ou III selon la NYHA) accompagnée d'une baisse de la fraction d'éjection, en vue de réduire la mortalité cardiovasculaire et la fréquence d'hospitalisation pour cause d'insuffisance cardiaque.
Entyvio védolizumab

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour:
- le traitement des patients adultes atteints de colite ulcéreuse active modérée à grave qui ont présenté une réponse inadéquate, une perte de réponse ou une intolérance au traitement standard ou à l'infliximab (un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha [TNF_]).
- le traitement des patients adultes atteints de maladie de Crohn active modérée à grave qui ont présenté une réponse inadéquate, une perte de réponse ou une intolérance aux immunomodulateurs ou à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF_); ou qui ont présenté une réponse inadéquate, une intolérance ou une dépendance aux corticostéroïdes.

Epclusa sofosbuvir/velpatasvir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement, pendant un maximum de 12 semaines, de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotypes 1 à 6, confirmée en laboratoire, comme monothérapie chez les adultes sans cirrhose ou présentant une cirrhose compensée, et en association avec la ribavirine chez les adultes présentant une cirrhose décompensée. Le stade de la fibrose doit être fourni.

REMARQUE : UN SEUL TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C À VIE PEUT ÊTRE AUTORISÉ PAR PATIENT

Epipen épinéphrine ou adrénaline

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'une allergie documentée entraînant des réactions anaphylactiques.

Eprex époétine alpha

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas des patients souffrant des types d'anémie suivants :

- anémie causée par une insuffisance rénale chronique, y compris les patients qui subissent ou non une dialyse. Les patients qui ne subissent pas de dialyse et qui souffrent d'anémie symptomatique doivent présenter un hématocrite de moins de 30 % pour être admissible au traitement 2 ;

- anémie secondaire au traitement à la zidovudine du sida/VIH. Les patients qui suivent un traitement à la zidovudine (AZT) doivent présenter un niveau d'érythropoiétine sérique endogène inférieur ou égal à 500 mU/mL lorsque la dose de zidovudine (AZT) est inférieure ou égale à 4 200 mg/semaine :

- anémie chez les patients atteints de cancer. L'anémie chez les patients souffrant de tumeurs malignes non myéloïdes peut être associée à la maladie ou peut être un effet secondaire de la chimiothérapie. Le traitement des patients présentant un niveau d'érythropoiétine sérique excessivement élevé (>200 mU/mL) n'est pas recommandé.

Les demandes relatives à un traitement à l'Eprex avant une intervention chirurgicale facultative ne seront pas approuvées.

Erelzi étanercept

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- le traitement des formes modérées à graves de polyarthrite rhumatoïde (PR) évolutive chez les adultes;

- le traitement des formes modérées à graves d’arthrite idiopathique juvénile (AIJ) polyarticulaire évolutive chez les patients de 4 à 17 ans qui n’ont pas répondu adéquatement à un ou à plusieurs antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM);

- le traitement de la spondylarthrite ankylosant (SA) évolutive.

- pour atténuer les signes et les symptômes associés à la détérioration structurale provoquée par les poussées évolutives du rhumatisme psoriasique, inhiber la progression de ces lésions et améliorer la fonction physique chez les adultes atteints de rhumatisme psoriasique.

- traiter les adultes atteints d’une forme chronique, modérée ou grave, de psoriasis en plaques dont le cas relève d’un traitement général ou de la photothérapie;

- traiter les enfants âgés de 4 à 17 ans qui sont atteints d’une forme chronique grave de psoriasis en plaques et dont le cas relève d’un traitement général ou de la photothérapie. Le données sur l’innocuité et l’efficacité du produit dans le groupe des 4 à 6 ans sont limitées.


Esbriet pirfénidone Les demandes d'autorisation spéciale pour Esbriet sont prises en considération pour : - le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) légère à modérée chez les adultes
Estalis, Estalis Sequi acate de norhindrone et estradiol-17 Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ; - patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ; - patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes apr&è; un traitement hormonal substitutif par voie orale.
Estracomb estradiol et noréthindrone

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ;

- patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ;

- patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes après un traitement hormonal substitutif par voie orale.

Estraderm estradiol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ;

- patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ;

- patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes après un traitement hormonal substitutif par voie orale.

Estradot estradiol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ;

- patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ;

- patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes après un traitement hormonal substitutif par voie orale.

Ethanolamine Oleate oléate d'éthanolamine

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Etibi chlorhydrate d'éthambutol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec d'autres agents antituberculeux, pour le traitement de toutes les formes de tuberculose, y compris la méningite tuberculeuse, causées par lvfycobacterium tuberculosis.

Evista raloxifène

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour la prévention et le traitement de l'ostéoporose chez les femmes postménopausées :

- chez qui ont a diagnostiqué un cancer du sein ou qui présentent un risque élevé de cancer du sein. (Risque élevé désigne une mère, une sr, une fille ou plusieurs membres d'une famille souffrant d'un cancer du sein ou des ovaires).

Exelon rivastigmine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- cas bénins à modérés de la maladie d'Alzheimer. Aux fins d'approbation, les cas bénins à modérés correspondent au résultat de 10 à 26 inclusivement du Mini-examen de l'état mental (MMSE).

Exelon patch timbre transdermique de rivastigmine

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour :
- Patients avec un diagnostic de la maladie d'Alzheimer de gravité faible à moyenne. à des fins d'approbation, la gravité de faible à moyenne correspond à une cote de mini-examen de l'état mental (MMSE) de 10 à 26 inclusivement.

Exjade déférasirox

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les conditions suivantes :
la gestion de la surcharge chronique en fer chez les patients de 6 ans et plus avec anémie et dépendance transfusionnelle ;
la gestion de la surcharge chronique en fer chez les patients de 2 à 5 ans avec anémie et dépendance transfusionnelle qui ne peuvent pas être traités adéquatement à l'aide de déféroxamine. Le traitement au moyen d'Exjade® doit être initié et maintenu par des médecins ayant de l'expérience dans le traitement d'une surcharge en fer causée par des transfusions sanguines.

Extavia interféron bêta-1B

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints de sclérose en plaques à périodes progressives et rémittentes ou SPPPR ayant évolué en sclérose en plaques progressive secondaire (SPSP) qui ont subi au moins deux exacerbations au cours des deux années précédentes et qui sont en mesure de marcher avec ou sans aide à la marche ;

- patients présentant un événement neurologique isolé et bien défini correspondant à une sclérose en plaques et touchant le nerf optique, la moelle épinière, le tronc cérébral ou le cervelet. Les patients doivent avoir deux ou plusieurs lésions cliniques importantes au cerveau qui ont au moins 3 mm de diamètre selon les examens IRM et qui sont caractéristiques de la sclérose en plaques, et ils doivent être en mesure de marcher avec ou sans une aide à la marche.

Dans le cas de toutes les demandes, le diagnostic doit être prononcé par un neurologue.

Eylea aflibercept

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération lorsqu'ils sont prescrits par un ophtalmologiste qualifié ayant l'expérience des injections intravitréennes, ou d'un spécialiste de la rétine dans les cas suivants :
Pour le traitement :
- de la forme néovasculaire (humide) de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)
- de la déficience visuelle causée par l’oedème maculaire attribuable à une occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR)
- de l’oedème maculaire diabétique (OMD).
- de la déficience visuelle due à un oedème maculaire secondaire à une occlusion de la
branche veineuse rétinienne (OBVR)
- de la néovascularisation choroïdienne (NVC) myopique.

Fabrazyme agalsidase

Toutes les demandes concernant le Fabrazyme doivent être réacheminées à l'Initiative canadienne de recherche sur la maladie de Fabry (ICRMF). Tous les patients au Canada qui ont la maladie de Fabry ou qui pourraient l'avoir en raison d'une prédisposition génétique sont encouragés à consulter un médecin de famille pour être recommandés au centre approprié d'Initiative canadienne de recherche sur la maladie de Fabry.

Fampyra fampridine Les demandes d'autorisation spéciale pour Fampyra sont admissibles pour : - l'amélioration symptomatique de la capacité à marcher chez les patients adultes qui souffrent de sclérose en plaques (SP) associée à une difficulté de marcher (score entre 3,5 et 7 sur l'échelle du statut d'invalidité).
Fansidar pyriméthamine, sulfadoxine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients qui doivent suivre un traitement contre la malaria, mais non utilisé à titre préventif chez les personnes voyageant dans un pays endémique.
Faslodex fulvestrant

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique à récepteurs d’oestrogènes positifs et à récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2) négatif chez les femmes ménopausées n’ayant jamais reçu un traitement endocrinien.

- le traitement hormonal du cancer du sein localement avancé ou métastatique chez les femmes ménopausées, peu importe leur âge, dont la maladie a évolué après une thérapie anti-oestrogénique.

Fem HRT acétate de noréthindrone éthinylestradiol Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ou patients dont les symptômes ne sont pas contrôlés par un autre traitement hormonal substitutif.
Ferriprox défériprone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour: - le traitement de patients présentant une surcharge en fer causée par les transfusions associées au traitement de la thalassémie, lorsque le traitement de chélation utilisé est inadéquat.
Fibristal acétate d’ulipristal

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement des signes et symptômes modérés à graves de fibromes utérins chez les femmes adultes en âge de procréer qui sont admissibles à la chirurgie.

- le traitement intermittent des signes et symptômes modérés à graves de fibromes utérins chez les femmes adultes en âge de procréer.

La durée de chaque traitement est de 3 mois.

Firazyr acétate d’icatibant

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des crises aiguës d’angio-œdème héréditaire (AOH) chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant de 2 ans et plus ayant un déficit en inhibiteur de la C1 estérase.

Firmagon degarelix pour injection

Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour le cas suivant :
les patients avec un diagnostic de cancer de la prostate hormonodépendant avancé dont la privation d'androgène est justifiée.

Flolan époprosténol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement intraveineux à long terme de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) idiopathique ou héréditaire ou de l’HTAP associée à une maladie des tissus conjonctifs chez les patients présentant des symptômes des classes fonctionnelles III ou IV de l’OMS qui ont mal répondu à un traitement classique.

Flomax chlorhydrate de tamsulosine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) chez les patients qui ne réagissent pas, qui ont une intolérance ou qui ne peuvent pas utiliser les alphabloquants figurant sur le formulaire (p. ex. térazosine, doxazosine).

Flonase fluticasone

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement des rhinites allergiques saisonnières chez les patients âgés de quatre ans et plus qui ne peuvent pas utiliser de béclométhasone et de budésonide, qui ont de la difficulté à contrôler leurs symptômes à l'aide d'autres produits stéroïdes nasaux.

Fludara fludarabine Les demandes relatives à la couverture pour le Fludara, comprimé de 10 mg seront prises en considération comme traitement de seconde intention pour les patients qui souffrent de leucémie myéloïde chronique (LMC) et pour lesquels d'autres traitements n'ont pas donné de résultats {p. ex. chlorambucil + prednisone ou protocoles traditionnels à base d'agents alkylants comme les CVP (cyclophosphamide, vincristine et prednisone)}.
Foradil fumarate de formotérol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints d'une maladie obstructive des voies respiratoires réversible qui utilisent un traitement anti-inflammatoire optimal (c.-à-d. stéroïdes inhalés) qui ont tout de même besoin d'utiliser un bronchodilatateur à action brève plus de deux fois par jour ;

- patients atteints de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) grave avec élément réversible lorsque les symptômes n'ont pas réagi à un traitement de première intention, p. ex. ipratropium, salbutamol, stéroïdes inhalés, tiotropium.

Forteo tériparatide

Les demandes d'autorisation spéciale pour Forteo sont prises en considération dans les cas suivants :
Les personnes qui sont intolérantes aux bisphosphonates oraux, à Aclasta et à Prolia.
Les personnes pour lesquelles un essai de traitement par inhibiteur de résorption osseuse a été confirmé (patients conformes et assidus pendant au moins une année complète) et qui présentent une diminution significative de la densité minérale osseuse ou des fractures de fragilité inattendues après une année complète de traitement.
Les personnes qui prennent actuellement des corticostéroïdes oraux et qui présentent un risque élevé de fracture, selon les définitions suivantes :
une ou plusieurs fractures des vertèbres existantes ;
DMO très faible (cote T -3,5) ;
fracture subie pendant le traitement par inhibiteur de résorption osseuse.

ForteoMD (tériparatide) sera considéré comme médicament en cours d'expérimentation clinique pour le traitement des cas suivants :
A. Les enfants et les adolescents.
B. Les patients atteints de la maladie osseuse de Paget.
C. Les patients souffrant d'hypercalcémie.
D. Les femmes enceintes ou qui allaitent.
E. Les patients qui ont reçu un diagnostic de cancer des os ou d'un autre cancer qui s'est propagé aux os.

Fosamax alendronate

Les demandes d'autorisation spéciale pour Fosamax sont prises en considération dans les cas suivants :

Le traitement de l'ostéoporose chez les hommes et les femmes postménopausées
qui présentent un risque élevé de fractures selon l'un des critères suivants :
fracture de fragilité préexistante après l'âge de 40 ans, y compris les fractures des vertèbres asymptomatiques repérées par radiographie ;
usage actuel de corticostéroïdes oraux (quelle que soit la dose) ;
risque élevé de fracture sur dix ans selon une analyse de la densité minérale osseuse (c'est-à-dire > 20 %) ;
qui présentent un risque modéré de fractures selon l'analyse de la densité minérale osseuse, avec au moins l'une des raisons convaincantes suivantes justifiant un traitement :
cote T du rachis lombaire largement inférieure à la cote T du col du fémur (d'au moins un écart type complet) ;
diminution rapide de la densité osseuse ( 4 % au cours de la dernière année) ;
les hommes atteints de cancer de la prostate traités par privation androgénique ;
les femmes atteintes de cancer du sein traitées par inhibiteurs de l'aromastase ;
usage répété de corticostéroïdes (par voie orale ou parentérale) au cours des deux dernières années, même si le patient ne prend pas actuellement de corticostéroïdes ;
chutes récurrentes (deux ou plus au cours de la dernière année).

Le traitement des patients souffrant de la maladie osseuse de Paget symptomatique ou dont le niveau de phosphatase alcaline correspond à une élévation au-delà du double de la limite supérieure de la normale.

Fragmin daltéparine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - prévention d'une thrombo-embolie veineuse postopératoire dans le cas d'une chirurgie orthopédique ou abdominale ; - traitement d'une thrombose veineuse profonde aigu. - traitement ou la prévention de thrombose veineuse profonde [TVP] / embolie pulmonaire [EP] chez les patients cancéreux
Frova succinate de frovatriptan

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.

Fuzeon pour injection enfuvirtide

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour les clients qui répondent aux critères suivants : patients infectés par le VIH pour qui le traitement antirétroviral traditionnel est inefficace, défini comme étant les patients qui ont résisté à au moins deux antirétroviraux sensibles et dont la charge virale est supérieure à 5 000.

Fycompa Pérampanel Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme traitement d'appoint dans la gestion des crises partielles et des crises généralisées tonico-cloniques primaires chez les patients adultes atteints d'une épilepsie qui n'est pas maîtrisée de façon satisfaisante par un traitement conventionnel.
Galexos en association avec le Sovaldi siméprévir / sofosbuvir

Les traitements à base de Galexos ne sont pas couverts pour le traitement de l’hépatite C de génotypes 1 à 4. D’autres options thérapeutiques offrant un bon rapport coût-efficacité sont admissibles à la couverture, dont Epclusa (tous les génotypes, 12 semaines), Harvoni (génotype 1, 8 semaines), Holkira Pak (génotype 1, 12 semaines), Zepatier (génotypes 1 et 4, 12 semaines) et Technivie (génotype 4, 12 semaines), avec ou sans ribavirine.

Genvoya elvitégravir/cobicistat/emtricitabine/ténofovir alafénamide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour traitement complet contre l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les patients adultes et pédiatriques âgés de 12 ans et plus (et pesant 35 kg) qui ne présentent aucune mutation connue associée à une résistance aux composants individuels de GENVOYA
Gilenya fingolimod

Les demandes d’autorisation spéciale pour Gilenya sont admissibles pour:

Les patients adultes atteints de sclérose en plaques rémittente (RRMS) qui ne ont pas la thérapie avec un interféron-bêta (ce est à dire, Avonex, Betaseron, Rebif, Extavia) OU l'acétate de glatiramère (Copaxone) OU Aubagio OU Tecfidera. Le patient doit avoir subi au moins UN des exacerbations de l'année précédente et ont un score EDSS un score inférieur ou égal à 5,5.

- Pour le traitement des patients atteints de sclérose en plaques rémittente (RRMS) qui répondent à tous les critères suivants:

- L'absence de réponse à des cours complets et adéquats d'au moins un interféron ou l'acétate de glatiramère

- Une ou plusieurs rechutes invalidantes cliniquement dans l'année précédente.

- Augmentation significative de la charge de la lésion T2 par rapport à celle d'un examen par IRM précédente (à savoir trois ou plusieurs nouvelles lésions) ou au moins un améliorant gadolinium lésion.

- Demandé et suivi par un neurologue expérimenté dans la gestion de la SEP-RR

Le traitement des enfants et des adolescents (âgés de 10 à moins de 18 ans) atteints de sclérose en plaques récurrente, afin de réduire la fréquence des poussées cliniques.

Giotrif afatinib

Les demandes d'autorisation spéciale pour Giotrif sont admissibles dans le cas suivant

- comme monothérapie chez les patients présentant un adénocarcinome du poumon métastatique (y compris un épanchement pleural diagnostiqué à la cytologie) porteurs de mutation(s) activatrice(s) du récepteur du facteur de croissance épidermique (R-EGF) et n'ayant jamais reçu d'inhibiteur de la tyrosine-kinase du R-EGF.

Glatect acate de glatiram&e Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des patients ambulatoires atteints de sclérose en plaques (SP) rémittente, y compris les patients qui ont présenté un seul événement démyélinisant et qui ont des lésions typiques de la sclérose en plaques à l'imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale : - pour réduire la fréquence des poussées cliniques - pour réduire le nombre et le volume des lésions cérébrales actives détectées par imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale.
Gleevec mésylate d’imatinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour :
- le traitement des patients qui ont une tumeur stromale gastro-intestinale (TSGI) inopérable et/ou métastatique

- pour le traitement des patients adultes souffrant de leucémie myéloïde chronique (LMC).
-pour le traitement adjuvant des patients adultes qui sont à risque de modéré à élevé de rechute après résection complète d'une tumeur cytogène intestinale gastrique avec Kit (CD117) positif.

Glyxambi empagliflozine et linagliptine

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération en association avec la metformine comme traitement d'appoint à un régime alimentaire et à l'exercice pour atteindre l'équilibre glycémique chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 lorsque:
- l'équilibre glycémique est inadéquat avec l'association de metformine et d'empagliflozine, ou
- l'équilibre glycémique est inadéquat avec l'association de metformine et de linagliptine.

Grastofil filgrastim Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour: (1) Patients cancéreux recevant une chimiothérapie myélosuppressive (2) Patients atteints de leucémie myéloïde aigu (3) Patients cancéreux recevant une chimiothérapie myéloablative suivie d'une greffe de moelle osseuse (4) Patients cancéreux se prêtant à un prélèvement de cellules souches du sang périphérique (CSSP) suivi d'un traitement (5) Patients atteints de neutropénie chronique grave (NCG) (6) Patients infectés par le VIH
Harvoni Lédipasvir/Sofosbuvir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotype 1, confirmée en laboratoire, chez les adultes sans cirrhose qui n’ont jamais été traités et dont le taux d’ARN du VHC était de < 6 millions d’UI/ml avant le traitement, pour un maximum de 8 semaines. Le stade de la fibrose doit être fourni.

REMARQUE : UN SEUL TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C À VIE PEUT ÊTRE AUTORISÉ PAR PATIENT.

Hectorol doxercalciférol Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement de l'hyperparathyroïdie secondaire chez les patients qui subissent une dialyse rénale chronique lorsque d'autres traitements (habituellement One-Alpha, Rocaltrol ou une forme de calcitriol ou de calciférol) sont inefficaces ou ne sont pas tolérés.
Hemangiol propranolol

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de l’hémangiome infantile prolifératif exigeant un traitement systémique :

• Hémangiome menaçant le pronostic vital ou le fonctionnement

• Hémangiome ulcéré associé à des douleurs ou à l’absence de réponse aux mesures simples de soins des plaies

• Hémangiome associé à un risque de cicatrice ou de défiguration permanente

Hepsera adéfovir dipivoxil

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour les patients chez qui on a diagnostiqué une hépatite B chronique.
Hepsera doit être prescrit par un hépatologue, un gastro-entérologue ou un infectiologue, ou être obtenu avec l'accord de ces derniers. Ces demandes comprennent : A. Les patients qui ne tolèrent pas la lamivudine ou pour qui la lamivudine est contre-indiquée. B. Les patients atteints d'hépatite B chronique, dont le virus est résistant à la lamivudine, chez qui le traitement par lamivudine a échoué ou qui ont fait une rechute après un traitement par lamivudine ; qui ont développé une résistance virale à la lamivudine. C. Les patients atteints d'une maladie hépatique grave qui souffrent d'hépatite B chronique décompensée ; qui présentent des signes de cirrhose ou de fibrose grave ; qui ont subi ou qui subiront une greffe de foie. La récurrence de l'hépatite B chronique après une greffe de foie augmente le risque d'échec de la greffe et de mort. Les patients qui souffrent d'hépatite B chronique compensée et qui présentent un risque de décompensation hépatique (p. ex. recrudescence de l'hépatite B chronique, réplication intense du virus de l'hépatite B [VHB]). D. Les cas de co-infection VIH/VHB qui ne prennent pas d'antiviraux, mais qui n'ont besoin que d'un traitement contre le VHB (le traitement de ces patients doit être entrepris sous la surveillance d'un infectiologue).

Heptovir lamivudine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des patients atteints d'hépatite B chronique et qui présentent des signes de réplication du virus de l'hépatite B (VHB).
Hexalen altrétamine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - thérapie d'appoint en combinaison avec d'autres agents antinéoplasiques établis ; - traitement de deuxième intention, seul ou en combinaison, chez les patients n'ayant pas réagi ou ayant fait une rechute dans le cadre d'un autre régime, p. ex. un régime de chimiothérapie à base de cysplatine.
Holkira Pak ombitasvir/paritaprévir/ritonavir et dasabuvir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC), confirmée en laboratoire, avec fibrose de stade F2 ou plus, chez les patients adultes présentant une infection de génotype 1a ou 1b sans cirrhose, ou de génotype 1b avec cirrhose, pour un maximum de 12 semaines.

REMARQUE : UN SEUL TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C À VIE PEUT ÊTRE AUTORISÉ PAR PATIENT.

Humatrope somatropine

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants :

- Déficit en hormone de croissance chez l’enfant – Patients qui présentent un retard de croissance en raison d’un déficit en hormone de croissance

- Syndrome de Turner – Patients qui ont une petite taille associée au syndrome de Turner

- Déficit en hormone de croissance chez l’adulte – Remplacement de l’hormone de croissance endogène chez les adultes présentant un déficit en hormone de croissance qui répondent à l’un des deux critères suivants :

A) Déficit acquis à l’âge adulte – Les patients doivent présenter un déficit en hormone de croissance secondaire à une maladie de l’hypophyse ou de l’hypothalamus, à une intervention chirurgicale, à une radiothérapie ou à un traumatisme, avec ou sans autres déficits hormonaux (hypopituitarisme); OU

B) Déficit acquis pendant l’enfance – Les patients doivent présenter depuis l’enfance un déficit en hormone de croissance découlant d’un état congénital, héréditaire, acquis ou encore de facteurs idiopathiques.

Humira adalimumab

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

Polyarthrite rhumatoïde :

- l’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

a) un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

b) le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

Arthrite psoriasique :

- les patients atteints d’arthrite psoriasique modérée à grave qui ont répondu de façon inadéquate à au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). L’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication.

Spondylarthrite ankylosante :

- les patients atteints de spondylarthrite ankylosante modérée à grave qui n’ont pas répondu à l’utilisation séquentielle d’au moins deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) à une dose optimale. En présence d’antécédents d’uvéites récurrentes liées à la spondylarthrite ankylosante, le remboursement peut être autorisé pour un traitement de première intention.

Maladie de Crohn :

- les patients atteints d’une forme modérée à grave de maladie de Crohn évolutive qui ont présenté une réponse inadéquate ou une intolérance :

à un essai de six semaines de traitement par la sulfasalazine dans les cas de maladie de Crohn évolutive de forme légère touchant le côlon OU par des corticostéroïdes oraux ou intraveineux dans les cas plus graves de maladie de Crohn;

ET à un essai de traitement par médicaments immunodépresseurs (p. ex. azathioprine, 6-mercaptopurine ou méthotrexate) pendant un minimum de trois mois, à moins que la gravité de la maladie ne requière l’utilisation hâtive d’inhibiteurs du TNF.

Maladie de Crohn avec fistulisation :

- les patients atteints de la maladie de Crohn avec fistulisation qui ont présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à une antibiothérapie appropriée ET à un essai de trois mois de traitement par médicaments immunodépresseurs (p. ex. azathioprine, 6-mercaptopurine ou méthotrexate).

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire :

- en association avec le méthotrexate, l’atténuation des signes et des symptômes de la polyarthrite idiopathique juvénile polyarticulaire évolutive modérée à grave, chez les enfants de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu adéquatement à un ou à plusieurs antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). HUMIRA® peut être utilisé en monothérapie chez les patients qui présentent une intolérance au méthotrexate ou lorsque le traitement prolongé par le méthotrexate n’est pas approprié.

Colite ulcéreuse :

- atténuer les signes et symptômes, induire et maintenir une rémission clinique, induire et maintenir une cicatrisation de la muqueuse et réduire ou éliminer l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’une colite ulcéreuse évolutive modérée à grave qui ont obtenu une réponse inadéquate au traitement traditionnel.

Maladie de Crohn chez l’enfant :

- les patients (de 13 à 17 ans) pesant ≥ 40 kg et qui sont atteints d’une maladie de Crohn évolutive grave et/ou qui ont présenté une réponse inadéquate ou une intolérance au traitement traditionnel (un corticostéroïde et/ou un aminosalicylate et/ou un immunosuppresseur) et/ou à un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha.

Psoriasis en plaques :

- les patients adultes atteints d’une forme modérée à grave de psoriasis en plaques chronique qui sont candidats à un traitement systémique.

1. Le patient a reçu un diagnostic de psoriasis en plaques chronique et est traité d’abord par un dermatologue ou en consultation avec un dermatologue (ou un spécialiste, par exemple un interniste).

ET

2. Les lésions couvrent 10 % ou plus de la surface corporelle du patient. Si la surface atteinte est inférieure à 10 %, mais que le psoriasis est invalidant en raison de son emplacement sur le corps (p. ex. cuir chevelu, paumes des mains, pieds, aine), le patient sera admissible de la même manière que si les lésions couvraient 10 % ou plus de son corps.

ET

3. Le traitement systémique a échoué (p. ex. traitement par le méthotrexate, la cyclosporine ou l’acitrétine [Soriatane]); le patient doit avoir essayé le méthotrexate (à moins qu'il y ait contre-indication).

ET

4. Le traitement photochimique a échoué.

ET

5. Le patient est âgé d’au moins 18 ans (adulte au moment de la soumission). Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des patients adultes atteints d’une forme modérée à grave de psoriasis en plaques chronique qui sont candidats aux traitements systémiques.

Hidradénite suppurée :

- le traitement de l’hidradénite suppurée modérément à fortement évolutive chez les adultes et chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans pesant 30 kg ou plus) qui n’ont pas répondu à un traitement classique, y compris un traitement par des antibiotiques à action générale.

Uvéite chez l'adulte:

- le traitement de l’uvéite non infectieuse (uvéite intermédiaire, uvéite postérieure et panuvéite) chez les patients adultes qui n’ont pas répondu de façon adéquate à une corticothérapie ou comme traitement d’épargne des corticostéroïdes chez les patients corticodépendants.

Uvéite chez l'enfant:

- le traitement de l’uvéite antérieure non infectieuse chronique chez les enfants âgés de 2 ans et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance à un traitement classique ainsi que chez ceux pour lesquels un traitement classique est inapproprié.


Ibrance palbocicilib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considérationpour le traitement des patients atteints d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec présence de récepteurs hormonaux et absence du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (RH+/HER2−) en association avec :

- un inhibiteur de l’aromatase, à titre de traitement endocrinien initial;

- le fulvestrant, chez les patients dont la maladie a évolué après un traitement endocrinien antérieur. Les femmes en préménopause ou en périménopause doivent également recevoir un analogue de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH).

Iclusig chlorhydrate de ponatinib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des patients adultes atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) en phase chronique, en phase accélérée ou en crise blastique ou de leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) à chromosome Philadelphie positif (Ph+) et pour qui un autre traitement par un inhibiteur de la tyrosine-kinase (ITK) ne convient pas, y compris les cas de LMC ou de LLA Ph+ avec présence de la mutation T315I ou les cas associés à une résistance ou à une intolérance à l’ITK.

Ilevro népafénac Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de la douleur et de l'inflammation qui sont associées à l'extraction de la cataracte.
Imbruvica ibrutinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) active qui n'a jamais été traitée auparavant, y compris en présence d'une délétion 17p.

- en association avec l’obinutuzumab dans le traitement des patients atteints de LLC active qui n’a jamais été traitée auparavant, y compris en présence d’une délétion 17p.

- le traitement de LLC qui a fait l'objet d'au moins un traitement antérieur, y compris en présence d'une deletion 17p.

- le traitement du lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire

- le traitement de la macroglobulinémie de Waldenstrm (MW).

Imitrex sumatriptan Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.
Imovane zopiclone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement à court terme de l'insomnie.
Incivek télaprévir Les demandes d'autorisation spéciale pour Incivek seront prises en considération dans le cas suivant : Le traitement d'une infection chronique par le génotype 1 de l'hépatite C chez les adultes souffrant de maladies du foie compensées
Inflectra infliximab

Polyarthrite rhumatoïde :

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi, ET :

Le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde, ET :

b) Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

Spondylarthrite ankylosante :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, ainsi que pour l’amélioration de la capacité fonctionnelle, chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de spondylarthrite ankylosante a été établi, ET :

Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la rhumatologie; ET

- Le patient a fait l’essai d’un traitement par deux AINS pendant au moins trois mois, ET/OU le patient présente une uvéite (iritis).

Arthrite psoriasique :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique évolutive qui répondent à TOUS les critères suivants :

- Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde ou de l’arthrite psoriasique.

- Le patient a présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM); l’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication. Le patient doit avoir fait l’essai de ces agents pendant au moins trois mois.

Psoriasis en plaques :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour les patients adultes atteints d’une forme modérée à grave de psoriasis en plaques chronique qui sont candidats au traitement systémique et répondent à TOUS les critères suivants :

- Le patient a reçu un diagnostic de psoriasis en plaques chronique et est traité d’abord par un dermatologue ou en consultation avec un dermatologue (ou un spécialiste, par exemple un interniste).

- Les lésions couvrent 10 % ou plus de la surface corporelle du patient. Si la surface atteinte est inférieure à 10 %, mais que le psoriasis est invalidant en raison de son emplacement sur le corps (p. ex. cuir chevelu, paumes des mains, pieds, aine), le patient sera admissible de la même manière que si les lésions couvraient 10 % ou plus de son corps.

- Le traitement systémique a échoué (p. ex. traitement par le méthotrexate, la cyclosporine ou l’acitrétine [Soriatane]); le patient doit avoir essayé le méthotrexate (à moins qu’il y ait contre-indication).

- Le traitement photochimique a échoué.

- Le patient est âgé d’au moins 18 ans (adulte au moment de la soumission).

Maladie de Crohn et maladie de Crohn avec fistulisation :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, ainsi que pour l’induction et le maintien de la rémission clinique, chez les patients adultes présentant une maladie de Crohn évolutive modérée à grave lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de maladie de Crohn évolutive modérée à grave a été établi; ET :

- Le patient a répondu de façon inadéquate au traitement traditionnel.

Colite ulcéreuse :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour l’atténuation des signes et symptômes, l’induction d’une rémission clinique, l’induction d’une cicatrisation de la muqueuse et la réduction ou l’élimination de l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’une colite ulcéreuse évolutive modérée à grave qui ont obtenu une réponse inadéquate au traitement traditionnel.

Infufer complexe fer dextran Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - carence en fer documentée chez les patients pour qui les formes orales de suppléments en fer sont contre-indiquées, non tolérées ou ont échoué
Inlyta axitinib

Les demandes individuelles visant Inlyta seront prises en considération dans les cas suivants :

Patients atteints d'un carcinome rénal métastatique à cellules claires à la suite de l'échec d'un traitement initial au moyen du sunitinib (Sutent®) ou du pazopanib (Votrient®). De plus, Inlyta sera seulement remboursé s'il est utilisé comme alternative à l'évérolimus (Afinitor), dans les cas o le patient a une intolérance ou si le médicament est contre-indiqué.

Innohep tinzaparine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - prévention d'une thrombo-embolie veineuse postopératoire dans le cas d'une chirurgie orthopédique ou générale ; - traitement d'une thrombose veineuse profonde aigu.
Inspra éplérénone Les demandes d'autorisation spéciale sont considérées pour : - réduire le risque de mortalité par suite d'un infarctus du myocarde chez les patients qui sont stables au niveau clinique qui souffrent de toute évidence d'insuffisance cardiaque et d'une dysfonction systolique du ventriculaire gauche (fraction d'éjection 40 %).
Intelence étravirine

Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale des clients pour le diagnostic suivant :

à être utilisé en combinaison avec d'autres agents antirétroviraux dans le traitement de patients adultes qui sont infectés du VIH-1 et qui ont une résistance documentée à au moins un des agents de chacune des trois principales catégories d'agents antirétroviraux (inhibiteurs de transcriptase inverse nucléoside, inhibiteurs de transcriptase inverse non nucléoside, inhibiteurs de protéases)

Intron A Interféron Alfa-2b

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- hépatite non A, non B de type C chronique ;

- hépatite B active chronique : les candidats doivent être séropositifs à l'égard de l'AgHB ou de l'HBV-ADN, séronégatifs à l'égard du VIH, atteints de l'hépatite mais non de l'hépatopathie décompensée ;

- leucémie myéloïde chronique : réservé aux patients qui ne sont pas admissibles à une greffe de moelle osseuse ou qui ont fait une rechute à la suite d'une greffe de moelle osseuse ;

- myélome multiple ;

- lymphome non-hodgkinien ;

- mélanome malin ;

- sarcome de Kaposi lié au sida ;

- leucémie à tricholeucocytes : chez les patients pour qui la cladribine ou la pentostatine a échoué ou est contre-indiquée ;

- carcinome basocellulaire : des renseignements détaillés doivent être fournis indiquant pourquoi la chirurgie ou la radiothérapie ne sont pas appropriées ;

- condylomes acuminés.

Invega palipéridone Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour : - le traitement de la schizophrénie chez les patients qui ont essayé et n'eu aucun résultats avec la thérapie au rispéridone (Risperdal), ou pour qui il existe une raison médicale empêchant le risperidone d'être utilisé.
Invokana canagliflozin

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:

En monothérapie: Traitement d’appoint à un régime alimentaire et à l’exercice physique pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les adultes atteints de diabète de type 2 pour qui la metformine ne convient pas en raison de contre-indications ou d’intolérance.

En association avec de la metformine ou une sulfonylurée chez les adultes atteints de diabète de type 2 pour améliorer le contrôle de la glycémie lorsque le régime alimentaire et l’exercice physique jumelés à un de ces agents en monothérapie ne permettent pas d’obtenir un contrôle adéquat de la glycémie.

En association avec de la metformine et une sulfonylurée ou de la pioglitazone chez les adultes atteints de diabète de type 2 pour améliorer le contrôle de la glycémie lorsque le régime alimentaire, l’exercice physique et une bithérapie (par de la metformine et une sulfonylurée ou de la pioglitazone) ne permettent pas d’obtenir un contrôle adéquat de la glycémie.

En association avec de l’insuline (avec ou sans metformine) chez les adultes atteints de diabète de type 2 comme traitement d’appoint à un régime alimentaire et à l’exercice physique pour améliorer le contrôle de la glycémie lorsque le régime alimentaire, l’exercice physique et un traitement par insuline (avec ou sans metformine) ne permettent pas d’obtenir un contrôle adéquat de la glycémie.

Comme traitement d’appoint à un régime alimentaire, à l’exercice physique et aux normes de soins pour réduire le risque d’événements cardiovasculaires indésirables majeurs (décès d’origine cardiovasculaire, infarctus du myocarde non mortel et accident vasculaire cérébral non mortel) chez les adultes atteints de diabète de type 2 et d’une maladie cardiovasculaire établie.

Comme traitement d’appoint à un régime alimentaire, à l’exercice physique et aux normes de soins pour réduire le risque d’insuffisance rénale terminale, de doublement du taux de créatinine sérique et de décès d’origine cardiovasculaire chez les adultes atteints de diabète de type 2 et de néphropathie diabétique avec albuminurie (> 33,9 mg/mmol).


Ionamin phentermine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - adultes dont l'IMC est supérieur ou égal à 30 kg/m2 ; - adultes dont l'IMC est supérieur ou égal à 27 kg/m2 en présence d'autres facteurs de risque (p. ex. hypertension, dyslipidémie, diabète).
Iopidine apraclonidine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients qui présentent un risque d'augmentation de la pression intra-oculaire à la suite d'une chirurgie ophthalmique
Iressa géfitinib Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour : Les patients qui souffrent de formes localement avancées (pour lesquelles il n'existe aucun traitement curatif) ou métastatiques du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC), qui présentent les mutations activatrices du EGFR-TK et qui ne sont pas actuellement hospitalisés.
Isentress raltegravir Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les patients infectés par le VIH naïfs et pour les patients adultes qui ont déjà été traités et qui n'ont pas répondu à un traitement antirétroviral antérieur.
Isoniazid isoniazide Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour : - Le traitement de la tuberculose respiratoire active et de la tuberculose active non respiratoire dans un régime de traitement qui inclut d'autres médicaments antituberculeux. - Le traitement de la tuberculose latente. - Le traitement des mycoses bactériennes non tuberculeuses (p. ex., M. kansasii).
Jadenu déférasirox

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour le traitement des troubles suivants :
- traitement de la surcharge en fer chronique causée par des transfusions sanguines chez
les patients âgés d'au moins 6 ans atteints d'anémie;
- traitement de la surcharge en fer chronique causée par des transfusions sanguines chez
les patients âgés de 2 à 5 ans atteints d'anémie qui ne peuvent recevoir de traitement approprié par la déféroxamine.

Seuls les médecins expérimentés dans le traitement de la surcharge en fer chronique secondaire à des transfusions sanguines doivent amorcer un traitement par Jadenu et en assurer le suivi.

Jakavi ruxolitinib

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération dans les cas suivants :

- Les patients qui ont besoin d'un traitement pour la splénomégalie ou ses symptômes, causés par une myélofibrose.

- Le contrôle de l’hématocrite chez les patients adultes atteints de polycythémie vraie présentant une résistance ou une intolérance à un agent cytoréducteur.

Jalyn dutastéride / tamsulosine Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération dans le cas des clients souffrant d'hyperplasie bénigne de la prostate à symptomatologie modérée
Janumet XR chlorhydrate de metformine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération :
- comme complément à un régime alimentaire et à l'exercice pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les patients adultes souffrant de diabète sucré de type 2 qui n'atteignent pas un contrôle adéquat avec la metformine, ou qui sont déjà traités au moyen d'une combinaison de sitagliptine et de metformine.

Januvia phosphate de sitagliptine

Les demandes d'autorisation spéciale pour JanuviaMC seront admissibles pour :
- La monothérapie chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 qui ont une contre-indication à la metformine.
- La polythérapie avec metformine ou sulfonylurée chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 dont la glycémie n'est pas contrôlée de façon adéquate avec la metformine et la sulfonylurée.

Jardiance empagliflozine

En monothérapie :

- Comme complément à un régime alimentaire et à l’exercice pour améliorer l’équilibre glycémique chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 et pour qui la metformine n’est pas appropriée en raison de contre-indications ou d’une intolérance.

En traitement d’association :

- Chez les patients adultes atteints de diabète de type 2, pour améliorer l’équilibre glycémique, en association avec les agents suivants :

- metformine

- metformine et une sulfonylurée

- pioglitazone (seule ou avec la metformine)

- insuline basale ou prandiale (seule ou avec la metformine)

lorsque la metformine utilisée seule ou le traitement actuel, associé à un régime alimentaire et à l’exercice, ne permet pas d’obtenir un équilibre glycémique adéquat.

En traitement d’association chez les patients présentant une maladie cardiovasculaire établie :

- Comme traitement d’appoint à un régime alimentaire, à l’exercice et au traitement standard pour réduire l’incidence des décès d’origine cardiovasculaire chez les patients atteints de diabète de type 2 qui présentent également une maladie cardiovasculaire établie et chez qui l’équilibre glycémique est inadéquat.

Jentadueto linagliptine-metformine association à dose fixe

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les adultes comme complément à un régime alimentaire et à l’exercice pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les patients adultes souffrant de diabète sucré de type 2, lorsque le traitement à la linagliptine et à la metformine est approprié, chez les patients qui n'atteignent pas un contrôle adéquat avec la metformine seulement ou chez les patients qui sont déjà traités et bien contrôlés avec la combinaison de linagliptine et metformine ou en combinaison avec la sulfonylurée (c.-à-d., trithérapie).

Jetrea ocriplasmine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement symptomatique vitréomaculaire adhérence (VMA).
Jinarc tolvaptan Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour ralentir la progression de l'hypertrophie des reins chez les patients atteints de la maladie polykystique rénale autosomique dominante (MPRAD).
Kaletra lopinavir/ritonavir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour les clients qui répondent au critère suivant :

- diagnostic confirmé d’infection par le VIH.

Kazano alogliptine

Les demandes d'autorisation spéciale pour Kazano sont prises en considération pour améliorer la maîtrise de la glycémie chez les patients adultes ( 18 ans) atteints d'un diabète sucré de type 2 :
- comme traitement d'appoint au régime alimentaire et à l'activité physique chez les patients dont la glycémie n'est pas adéquatement maîtrisée par la metformine ou chez les patients qui sont déjà traités par l'association d'alogliptine et de metformine;
- en association avec la pioglitazone lorsque le régime alimentaire et l'activité physique plus une bithérapie par la metformine et la pioglitazone ne permettent pas de maîtriser adéquatement la glycémie;
- en association avec l'insuline, lorsque l'insuline et la metformine ne permettent pas de maîtriser adéquatement la glycémie.

Keppra lévétiracétam Traitement complémentaire de l'épilepsie qui n'est pas stabilisée de façon satisfaisante par un traitement traditionnel. Les demandes peuvent être prises en considération pour les enfants âgés de moins de 18 ans si elles proviennent d'un neurologue, d'un pédiatre ou d'un médecin spécialisé dans le traitement de l'épilepsie.
Kevzara sarilumab Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) modérément ou gravement évolutive qui ont eu une réponse inadéquate à un ou plusieurs antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM), biologiques ou non biologiques, ou qui ne le ou les ont pas tolérés.
Kineret anakinra

Les demandes de remboursement de Kineret sont prises en considération dans le cas suivant :

Traitement des adultes souffrant de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave qui ne répondent pas adéquatement au traitement par deux agents rhumatismaux modificateurs de la maladie (dont l'un des deux est le méthotrexate, sauf en cas de contre-indication) ET à deux inhibiteurs du TNF-alpha. Le médicament doit être prescrit par un rhumatologue ou avec l'accord de ce dernier.

Komboglyze saxagliptine/chlorhydrate de metformine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour :
- l'utilisation en complément à un régime alimentaire et à l'exercice pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les patients adultes souffrant de diabète sucré de type 2 qui sont déjà traités à la saxagliptine et à la metformine ou qui n'atteignent pas un contrôle adéquat avec la metformine seulement.
- l'utilisation en combinaison avec de l'insuline prémélangée ou à effet intermédiaire ou prolongé comme complément à un régime alimentaire et à l'exercice pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les patients adultes souffrant de diabète sucré de type 2 qui sont déjà traités à la saxagliptine, à la metformine et à l'insuline prémélangée ou à effet intermédiaire ou prolongé, ou qui n'atteignent pas un contrôle adéquat avec la metformine et l'insuline prémélangée ou à effet intermédiaire ou prolongé seulement.

Kuvan saproptérine

Les demandes d'autorisation spéciale pour Kuvan sont admissibles pour les patients atteints de phénylcétonurie (PCU), dont les taux sanguins initiaux de phénylalanine sont supérieurs à 360 μmol/L malgré l'adhésion du patient à toutes les recommendations et suivis nutritionnels prescrits, et pour qui la saproptérine a démontré son efficacité lors de la période d'essai de 3 mois (remboursée par le manufacturier) et qui rencontrent les critères suivants:

- Une diminution supérieure à 30% des taux sanguins de phénylalanine en comparaison avec les taux initiaux*, et des améliorations neurocognitives ou neurocomportementales cliniquement significatives telles que déterminées par un professionnel de la santé

Ou

- Une diminution supérieure à 30% des taux sanguins de phénylalanine en comparaison avec les taux initiaux*, et une augmentation de la tolérance aux protéines dans la diète suivant les cibles déterminées par le médecin et le patient

* Une copie des résultats d'analyses est requise

Kytril chlorhydrate de granisétron

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant de nausées et de vomissements associés à un traitement de chimiothérapie.

Lamisil Comprimés chlorhydrate de terbinafine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints d'une infection de la peau et des ongles causées par des dermatophytes ou d'une teigne de la peau nécessitant un traitement oral.

Lanoxin Injection digoxin Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients pour lesquels d'autres voies d'administration (p. ex. voie orale) sont contre-indiquées ET lorsqu'un professionnel immatriculé et qualifié dans un environnement de soins de santé approprié administre le médicament par voie intramusculaire.
Lariam chlorhydrate de méfloquine

Les demandes relatives au traitement de la malaria seront prises en considération au cas par cas.

Les demandes relatives à la prévention de la malaria ne seront pas prises en considération.

Étant donné que la malaria n'est pas prévalente au Canada, les médicaments utilisés exclusivement pour la prévention de la malaria (Lariam et Paludrine [maintenant abandonnés]) ne constituent pas des avantages admissibles.

Lasix Special furosémide Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la diurèse chez les clients dont la fonction rénale est sérieusement détériorée et qui sont résistants au traitement contenant des doses traditionnelles de furosémide.
Latuda chlorhydrate de lurasidone

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération:
- en monothérapie ou en traitement d'appoint avec le lithium ou le valproate dans la prise en charge de courte durée des épisodes dépressifs associés au trouble bipolaire de type I.
- le traitement de la schizophrénie chez les patients qui ont essayé Seroquel® ou Risperdal® et eu aucun résultat, ou qui ont une raison médicale de ne pas utiliser Risperdal ou Seroquel

Lemtrada alemtuzumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:

- pour le traitement des patients adultes atteints de la sclérose en plaques (SP) récurrente-rémittente dont la maladie est considérée très active telle que déterminée par des facteurs cliniques et les résultats d’imageries, malgré des cours de traitement adéquats par au moins deux autres médicaments modificateurs de la maladie, ou lorsque l’utilisation de tout autre médicament modificateur de la maladie est contre-indiqué ou inapproprié.

Lixiana édoxaban

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- la prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et des événements emboliques systémiques chez les patients présentant une fibrillation auriculaire, pour qui une anticoagulation est appropriée, chez qui l'anticoagulation est inadéquate à la suite d'un essai de deux mois avec la warfarine, ou lorsqu’un traitement à la warfarine est contre-indiqué ou impossible;

- le traitement de la thromboembolie veineuse (TEV) (thrombose veineuse profonde [TVP], embolie pulmonaire [EP]) et la prévention des récidives de TVP et d’EP chez les patients pour qui la thérapie à la warfarine a échoué, est contre-indiquée ou impossible.

Lovenox énoxaparine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

la prophylaxie des troubles thromboemboliques (thrombose veineuse profonde) chez les patients soumis à une chirurgie orthopédique de la hanche ou du genou, à une chirurgie abdominale, gynécologique ou urologique à haut risque ou à une chirurgie colo-rectale ;

la prophylaxie de la thrombose veineuse profonde (TVP) chez les patients qui présentent un risque modéré de TVP et qui sont alités en raison d'une insuffisance cardiaque aigu modérée ou grave (insuffisance cardiaque de classe III ou IV de la NYHA), d'une insuffisance respiratoire aigu révélant ou compliquant une insuffiance respiratoire chronique ne nécessitant pas d'assistance respiratoire et d'infections respiratoires aigus (à l'exclusion du choc septique), ainsi que les patients qui ont besoin d'une prophylaxie à court terme de la thrombose veineuse profonde ;

le traitement de la thrombose veineuse profonde, accompagnée ou non d'embolie pulmonaire ;

le traitement d'une angine instable ou d'un infarctus incomplet, en combinaison avec l'AAS ;

le traitement de l'infarctus aigu du myocarde avec surélévation du segment ST (STEMI), y compris pour les patients nécessitant des soins médicaux ou une intervention coronarienne percutanée (ICP) ultérieure.

Lucentis ranibizumab

Requests for Special Authorization are considered for:
- the treatment of neovascular (wet) age-related macular degeneration
- the treatment of visual impairment due to diabetic macular edema
- the treatment of visual impairment due to macular edema secondary to retinal vein occlusion
when prescribed by a qualified ophthalmologist experienced in intravitreal injections, or a retinal specialist.
- the treatment of visual impairment due to choroidal neovascularisation (CNV) secondary to pathologic myopia (PM)

Lupron, Lupron D&eacute;p&ocirc;t leuprolide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement de la puberté précoce centrale chez les enfants ; - traitement du carcinome symptomatique avancé (stade D2) de la prostate chez les patients qui considèrent l'orchidectomie inacceptable ; - traitement des patients atteints d'endométriose, y compris le soulagement des douleurs et la réduction des lésions causées par l'endométriose.
Lyrica prégabaline

Les demandes d'autorisation spéciale pour Lyrica seront prises en considération pour les patients souffrant de :
douleur neuropathique associée à la neuropathie diabétique périphérique et névralgie post_herpétique;
fibromyalgie;
qui sont intolérants ou qui ont réagi de façon inadéquate à un antidépresseur (p. ex., antidépresseur tricyclique, ISRS, IRSN) ET à la gabapentine, ou pour qui l'essai d'un traitement avec ces agents s'est révélé inadéquat.

Macugen pégaptanib Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des patients atteints de néovascularisation choroïdienne subfovéale secondaire à la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) prescrit par un ophtalmologue.
Malarone atovaquone/proguanil Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour : - les patients qui ont reçu un diagnostic définitif de malaria - les demandes pour prévention de la malaria ne seront PAS prises en considération pour un remboursement.
Marinol delta-9-tétrahydrocannabinol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement des nausées et vomissements graves associés à la chimiothérapie chez les patients qui sont résistants ou intolérants aux autres antinauséeux (p. ex. Stemetil, Zofran) ou qui ne peuvent pas prendre d'autres antinauséeux pour des raisons médicales ;

- traitement de l'anorexie relative au sida associée à une perte de poids chez les patients qui sont résistants ou intolérants au Mégace (mégestrol) ou qui ne peuvent pas prendre ce médicament pour des raisons médicales.

Maxalt rizatriptan Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.
Mefloquine Chlorhydrate de Méfloquine

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- les patients qui ont reçu un diagnostic définitif de malaria

- les demandes pour prévention de la malaria ne seront PAS prises en considération pour un remboursement.

Meridia sibutramine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour la perte de poids chez les clients suivant un régime faible en calories et un programme de conditionnement physique et pour le maintien de la perte de poids à long terme chez les clients :

- ayant un IMC de plus de 30kg/m2 ;

- ayant un IMC supérieur à 27 kg/m2 en présence de comorbidités telles que l'hypertension, une maladie cardiaque, le diabète ou l'arthrite.

Miacalcin Vaporisateur nasal calcitonine synthétique

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement de l'ostéoporose chez les femmes postménopausées depuis plus de cinq ans avec une faible densité osseuse. Ces patientes doivent présenter une densité osseuse d'au moins 2,0 d'écart type inférieur à la densité osseuse moyenne des femmes préménopausées, ou qui ont des antécédents ou qui souffrent de fractures ostéoporotiques.

Les patientes admissibles sont les suivantes :
a) celles qui ne tolèrent pas le traitement aux trogènes ;
b) celles pour qui le traitement aux trogènes est contre-indiqué.

Migranal mésylate de dihydroergotamine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.
Minirin acétate de desmopressine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les clients qui s'avèrent intolérants aux autres médicaments, sensibles aux autres médicaments ou réfractaires aux autres thérapies.
Mirapex pramipexole Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des signes et des symptômes de la maladie de Parkinson lorsque le traitement à la levodopa, à la bromocriptine ou au pergolide n'a pas fait effet chez le patient, qu'il ne peut le tolérer ou qu'il ne peut le recevoir, ou comme traitement adjuvant de la levodopa.
Movantik naloxégol (oxalate de naloxégol)

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour:

- le traitement de la constipation causée par les opioïdes (CCO) chez les patients adultes souffrant de douleur non cancéreuse qui ont obtenu une réponse inadéquate aux laxatifs.

Mozobil Plérixafor

Les demandes d'autorisation spéciale pour Mozobil sont prises en considération :
- en combinaison avec un facteur stimulant les colonies de granulocytes afin de mobiliser les cellules souches hématopoïétiques dans le sang pour une collecte et une transplantation autologue chez les patients atteints d'un lymphome non hodgkinien et d'un myélome multiple. Certains patients atteints d'un lymphome non hodgkinien et d'un myélome multiple répondent aux critères minimaux de la collecte de cellules souches hématopoïétiques seulement avec le facteur stimulant les colonies de granulocytes.

Muse alprostadil Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant de dysfonctionnement érectile, peu importe l'étiologie.
Myfortic acide mycophénolique

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- prophylaxie du rejet d'organes chez les patients ayant reçu une greffe rénale, cardiaque ou hépatique.

Myrbetriq mirabégron

Les demandes d'autorisation spéciale pour le Myrbetriq seront prises en considération pour :
- le traitement de l'hyperactivité vésicale manifestée par le besoin impérieux d'uriner, l'incontinence urinaire et les mictions fréquentes.

Nasacort acétonide de triamcinolone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant de rhinites allergiques qui, pour des raisons médicales, ne peuvent pas prendre du budésonide ou du béclométhasone ou dont le traitement au budésonide ou au béclométhasone n'a pas fonctionné.
Neoral cyclosporine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients ayant subi une greffe d'organe plein ou de la moelle osseuse ;

- traitement du psoriasis grave chez les patients résistant aux traitements traditionnels avec d'autres agents (seules les demandes provenant de dermatologues seront prises en considération) ;

- traitement de la polyarthrite rhumatoïde active grave chez les patients pour lesquels les antirhumatismaux classiques sont inefficaces ou inappropriés (seules les demandes provenant de rhumatologues seront prises en considération) ;

- traitement du syndrome néphrotique résistant aux stéroïdes et dépendant des stéroïdes causé par une maladie glomérulaire (seules les demandes provenant de néphrologues ou d'internistes seront prises en considération).

Nesina alogliptine

Les demandes d’autorisation spéciale pour Nesina sont admissibles dans les cas suivants :

Pour améliorer l’équilibre glycémique chez les patients adultes atteints de diabète de type 2,

- en monothérapie comme complément au régime alimentaire et à l’exercice chez les patients auxquels la metformine ne convient pas en raison de contre-indications ou d’une intolérance;

- en association avec la metformine lorsque le régime alimentaire, l’exercice et la metformine seule ne permettent pas d’obtenir un équilibre glycémique adéquat;

- en association avec une sulfonylurée lorsque le régime alimentaire, l’exercice et une sulfonylurée seule ne permettent pas d’obtenir un équilibre glycémique adéquat;

- en association avec la pioglitazone lorsque le régime alimentaire, l’exercice et la pioglitazone seule ne permettent pas d’obtenir un équilibre glycémique adéquat;

- en association avec la pioglitazone et la metformine lorsque le régime alimentaire et l’exercice plus une bithérapie avec ces agents ne permettent pas d’obtenir un équilibre glycémique adéquat;

- en association avec l’insuline (avec ou sans metformine) lorsque le régime alimentaire et l’exercice plus une dose stable d’insuline (avec ou sans metformine) ne permettent pas d’obtenir un équilibre glycémique adéquat.

Neulasta (solution pour injection) pegfilgrastim

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour les clients qui reçoivent un traitement de chimiothérapie myélosuppressive et qui requièrent la prévention d'épisodes neutropéniques fébriles. Les demandes doivent être faites par un oncologue, un hématologue, un infectiologue ou un interniste, ou en consultation avec l'un de ces spécialistes.

Neupogen GCSF filgrastim

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients recevant un traitement de chimiothérapie myélosuppressive et exigeant la prévention d'épisodes neutropéniques fébriles ;

- patients souffrant de neutropénie chronique (congénitale, idiophatique ou cyclique) afin d'augmentation du nombre de neutrophiles et de réduire la gravité et la durée des infections ;

- patients ayant reçu une greffe de moelle osseuse, jusqu'à ce que le nombre de neutrophiles redevienne normal.

Les demandes doivent être faites par un oncologue, un hématologue, un infectiologue ou un interniste, ou en consultation avec un de ces spécialistes.

Nevanac suspension ophtalmique népafénac

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :
- pour la prise en charge de la douleur et de l'inflammation associées à la chirurgie de la cataracte.

Nexavar sorafénib

Sont prises en considération les demandes d'autorisation spéciale pour:
- le traitement du carcinome (CCR) à cellules rénales (cellules claires) avancé ou métastatique chez des patients pour lesquels un traitement préalable à base de cytokines s'est avéré un échec ou qui sont considérés comme inadaptés à un tel traitement initial.
- le traitement d'un carcinome hépatocellulaire inopérable.
- le traitement du cancer différencié de la thyroïde (CDT) en progression localement avancé ou
métastatique qui est résistant à l'iode radioactif

Nexium ésoméprazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :
a) les patients qui ont échoué au moins 3 medicaments: Pariet (rabeprazole), generic omeprazole, Prevacid (lansoprazole) OU Tecta (pantoprazole magnesium)
b) les patients qui ne peuvent pas utiliser Pariet (rabeprazole), generic omeprazole, Prevacid (lansoprazole) OU Tecta (pantoprazole magnesium) ;
ET
c) les patients qui suivent un traitement pour l'une des affections suivantes :

1. ulcère duodénal ;
2. ulcère gastrique ;
3. ophagite par reflux ;
4. syndrome de Zollinger-Ellison ;
5. éradication de la bactérie Hélicobacter pylori :
patients ayant récemment reçu un diagnostic d'ulcère duodénal ou gastrique causé par la bactérie H. pylori, patients souffrant d'une infection à la bactérie H. pylori et d'ulcères duodénaux ou gastriques récurrents (y compris ceux qui suivent un traitement d'entretien pour des ulcères gastro-duodénaux récurrents) et patients infectés à la bactérie H. pylori et qui présentent suffisamment de symptômes (de la gastrite, de la dyspepsie non causée par un ulcère, etc.) pour nécessiter un traitement d'entretien ;

6. hémorragie gastrointestinale supérieure ;
7. prévention ou traitement des séquelles des AINS. Inclut les patients qui utilisent actuellement des AINS ou qui ont récemment cessé leur utilisation mais qui nécessitent un traitement à court terme (jusqu'à huit semaines).

Norditropin Nordiflex somatropine

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles dans le cas suivant:

- Déficit en hormone de croissance chez l'enfant Patients qui présentent un retard de croissance en raison d'un déficit en hormone de croissance.

- Le traitement des enfants dont la petite taille est liée au syndrome de Turner

Norvir ritonavir Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour les clients qui répondent au critère suivant - diagnostic confirmé d'infection par le VIH.
Nucala mépolizumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération à titre de médicament d’appoint pour le traitement d’entretien de l’asthme éosinophile sévère chez les adultes, les adolescents et les enfants (âgés de 6 ans ou plus) :

- dont l’état n’est pas adéquatement maîtrisé malgré une corticothérapie en inhalation à dose élevée (patients de 18 ans ou plus) ou une corticothérapie en inhalation à dose moyenne ou élevée (patients de 6 à 17 ans), jumelée à un ou plusieurs autres médicaments d’entretien de l’asthme (p. ex., un bêta2-agoniste à longue durée d’action [BALA]); et

- dont le nombre d’éosinophiles dans la circulation sanguine est ≥ 150 cellules/ìL (0,15 x 109/L) au moment d’amorcer le traitement par NUCALA OU ≥ 300 cellules/ìL (0,3 x109/L) au cours des 12 mois précédents.

Nutropin, Nutropin Nuspin somatropine Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants - Déficit en hormone de croissancehez l'enfant Patients qui présentent un retard de croissance en raison d'un déficit en hormone de croissance - Enfants atteints d'insuffisance rénale chronique, jusqu'au moment de la transplantation rénale - Syndrome de Turner Patients qui ont une petite taille associée au syndrome de Turner - Déficit en hormone de croissance chez l'adulte Remplacement de l'hormone de croissance endogène chez les adultes présentant un déficit en hormone de croissance qui répondent à l'un des deux critères suivants A) Déficit acquis à l'âge adulte Les patients doivent présenter un déficit en hormone de croissance secondaire à une maladie de l'hypophyse ou de l'hypothalamus, à une intervention chirurgicale, à une radiothérapie ou à un traumatisme, avec ou sans autres déficits hormonaux (hypopituitarisme); OU B) Déficit acquis pendant l'enfance Les patients doivent présenter depuis l'enfance un déficit en hormone de croissance découlant d'un état congénital, héréditaire, acquis ou encore de facteurs idiopathiques.
Oesclim estradiol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ;

- patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ;

- patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes après un traitement hormonal substitutif par voie orale.

Ofev nintedanib Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants: - le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI).
Olux E Propionate de clobétasol

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les patients souffrant d'inflammation et de lésions prurigineuses causées par une forme modérée à grave de dermatite atopique.

Omnaris 50mcg vaporisateur nasal ciclésonide

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour :
- le traitement de la rhinite allergique saisonnière chez les patients de 12 ans et plus qui sont incapables d'utiliser le béclométhasone or le budésonide, obtiennent peu de contrôle avec d'autres produits stéroïdiens pour le nez.

Omnitrope Somatropine

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants :

- Déficit en hormone de croissance chez l’enfant – Patients qui présentent un retard de croissance en raison d’un déficit en hormone de croissance

- Syndrome de Turner – Patients qui ont une petite taille associée au syndrome de Turner

- Déficit en hormone de croissance chez l’adulte – Remplacement de l’hormone de croissance endogène chez les adultes présentant un déficit en hormone de croissance qui répondent à l’un des deux critères suivants :

A) Déficit acquis à l’âge adulte – Les patients doivent présenter un déficit en hormone de croissance secondaire à une maladie de l’hypophyse ou de l’hypothalamus, à une intervention chirurgicale, à une radiothérapie ou à un traumatisme, avec ou sans autres déficits hormonaux (hypopituitarisme); OU

B) Déficit acquis pendant l’enfance – Les patients doivent présenter depuis l’enfance un déficit en hormone de croissance découlant d’un état congénital, héréditaire, acquis ou encore de facteurs idiopathiques.

Onbrez maléate d'indacatérol

Les demandes d'autorisation spéciale pour Onbrez seront prises en considération pour les patients qui :
- souffrent d'une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) modérée ou grave accompagnée d'une composante réversible et dont les symptômes n'ont pas disparu avec le traitement de première intention (ipratropium, salbuatmol, tiotropium).

Onreltea tartrate de brimonidine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement topique de l'érythème facial associé à la rosacée chez les adultes de 18 ans ou plus.

Opsumit macitentan

Les demandes d’autorisation spéciale pour Opsumit sont admissibles pour :

- le traitement de longue durée de l’hypertension artérielle pulmonaire (HAP, groupe 1 de l’OMS) afin de réduire la morbidité chez les patients en classe fonctionnelle II ou III de l’OMS qui présentent une HAP idiopathique ou héréditaire, ou bien liée à une maladie du tissu conjonctif ou à une cardiopathie congénitale. Opsumit est efficace en monothérapie ou en association avec des inhibiteurs de la phosphodiestérase-5.

Oralair Extrait Allergénique de Pollen de Graminées

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des symptômes de la rhinite allergique saisonnière au pollen des graminées, avec ou sans conjonctivite.

Orencia abatacept

Les demandes de remboursement d'Orencia sont prises en considération pour l'utilisation dans la thérapie de combinaison avec le méthotrexate pour la réduction des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte, lorsque les critères suivants ont été respectés:
- Le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère ET:
Le médicament doit être prescrit par, ou en consultation avec un rhumatologue ou un spécialiste dans le domaine de la polyarthrite rhumatoïde ET:
- Le patient doit avoir essayé et échoué un essai minimum de 12 semaines de méthotrexate plus un autre anti rhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM) o combinaisons de traitements de fond non biologiques sont impossibles, 3 ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

Orencia (PJ) abatacept

Les demandes de remboursement pour l'Orencia® seront considérées pour le traitement des patients en pédiatrie (âgés de 6 ans et plus) qui ont reçu un diagnostic d'arthrite rhumatoïde juvénile ou d'arthrite idiopatique juvénile et qui n'ont pas bien réagi au traitement avec un ARMM ou plus , ET Enbrel®. Les médicaments doivent avoir été prescrits par ou en consultation avec un rhumatologue.

Ostac clodronate Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement de l'hypercalcémie maligne ; - complément au traitement de l'ostéolyse causée par des métastases osseuses de tumeurs malignes.
Otezla apremilast

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:
- pour le traitement des patients adultes atteints de psoriasis en plaques de modéré à grave qui sont candidats à la photothérapie ou au traitement systémique.
- seul ou en association avec le méthotrexate pour le traitement de l'arthrite psoriasique évolutive chez les patients adultes qui n'ont pas répondu de façon satisfaisante à un traitement antérieur par antirhumatismal modifiant la maladie (ARMM), qui ne l'ont pas toléré ou chez qui il est contre-indiqué.

Oxeze fumarate de formotérol dihydraté

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints d'une maladie obstructive des voies respiratoires réversible qui utilisent un traitement anti-inflammatoire optimal (c.-à-d. stéroïdes inhalés) qui ont tout de même besoin d'utiliser un bronchodilatateur à action brève plus de deux fois par jour ;

- patients atteints de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) grave avec élément réversible lorsque les symptômes n'ont pas réagi à un traitement de première intention, p. ex. ipratropium, salbutamol, stéroïdes inhalés, tiotropium.

système transdermique d'oxybutynine 36 mg (3,9 mg/jour) système transdermique d'oxybutynine 36 mg (3,9 mg/jour)

Les demandes seront examinées pour le traitement d'une vessie hyperactive en présence de symptômes de mictions fréquentes, d'envie urgente ou d'incontinence d'urgence dans le cas d'un patient chez qui un traitement oral de première intention, à base d'oxybutine par exemple, n'a pas fait effet ou n'a pas été toléré. Les demandes relatives au traitement de l'incontinence urinaire d'effort ne seront pas examinées.

Ozurdex dexaméthasone Les demandes d'autorisation spéciale visant Ozurdex sont prises en considération pour : - le traitement d'un oedème maculaire à la suite d'une occlusion de la veine rétinienne centrale (OVRC). - le traitement d'une uvéite non infectieuse touchant la partie postérieure de l'l. - le traitement des patients adultes atteints d'oedème maculaire diabétique (OMD) qui sont pseudophaques.
Pancrease pancrélipase (lipase, amylase, protéase) Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de substitution chez les patients atteints d'une insuffisance pancréatique o les enzymes pancréatiques ne sont pas sécrétés ou sont sécrétés en quantité insuffisante dans l'intestin.
Pantoloc pantoprazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :
a) les patients qui ont eu un échec thérapeutique à 2 des 3 médicaments suivants :
Pariet (rabéprazole), par oméprazole générique a échoué ; OU Tecta ( pantoprazole magnesium)
b) les patients qui ne peuvent pas utiliser Pariet (rabéprazole)
ou la forme générique d'oméprazole ou Tecta (pantoprazole magnesium) pour des raisons médicales ;
et
c) les patients qui suivent un traitement pour l'une des
affections suivantes :

1. ulcère duodénal ;
2. ulcère gastrique ;
3. ophagite par reflux ;
4. syndrome de Zollinger-Ellison ;
5. éradication de la bactérie Hélicobacter pylori :
patients ayant récemment reçu un diagnostic d'ulcère duodénal ou gastrique causé par la bactérie H. pylori, patients souffrant d'une infection à la bactérie H. pylori et d'ulcères duodénaux ou gastriques récurrents (y compris ceux qui suivent un traitement d'entretien pour des ulcères gastro-duodénaux récurrents) et patients infectés à la bactérie H. pylori et qui présentent suffisamment de symptômes (de la gastrite, de la dyspepsie non causée par un ulcère, etc.) pour nécessiter un traitement d'entretien ;

6. hémorragie gastrointestinale supérieure ;
7. prévention ou traitement des séquelles des AINS. Inclut les patients qui utilisent actuellement des AINS ou qui ont récemment cessé leur utilisation mais qui nécessitent un traitement à court terme (jusqu'à huit semaines).

Pegasys (pour l&apos;h&eacute;patite B) peginterfon alfa-2a Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour les patients chez qui on a diagnostiqué une hépatite B chronique. Seuls les médecins qui connaissent bien le traitement de l'hépatite B chronique peuvent prescrire Pegasys.
Pegasys RBV Ribavirin (comprim) et peginterfon alfa-2a (poudre pour solution- sous-cutan inj) Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour : les patients chez qui on a diagnostiqué une hépatite C chronique. Seuls les médecins qui connaissent bien le traitement de l'hépatite C chronique peuvent prescrire Pegetron.
Pegetron ribavirine, interféron alfa-2b péguylé

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients chez qui ont a diagnostiqué une hépatite C chronique. Seuls les médecins qui connaissent bien le traitement de l'hépatite C chronique peuvent prescrire Pegetron.

Pennsaid 1,5% solution diclofénac sodique

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour l'arthrose du genou et autres problèmes musculosquelettiques connexes (p. ex. : tendinite, bursite, entorse, foulure) dans le cas des patients qui n'ont pas eu de résultat avec au moins deux AINS oraux, qui n'ont pas pu tolérer deux AINS oraux , ou qui ont des raisons médicales pour ne pas les utiliser (p. ex. : interations avec la warfarine, saignement de l'appareil gastro-intestinal).

Peridex gluconate de chlorhexidine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant de gingivite modérée à grave associée à un saignement ou à une inflammation ou patients souffrant à la fois de gingivite et de parodontite.
Picato mébutate d'Ingénol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:
- le traitement topique de la kératose actinique non hyperkératosique et non hypertrophique chez les adultes.

Plegridy peg-interféron bêta-1a

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement d'une sclérose en plaques (SEP) rémittente ou cyclique chez les adultes:
- afin de diminuer la fréquence des exacerbations cliniques et
- de ralentir la progression de l'incapacité.

Dans le cas de toutes les demandes, le diagnostic doit être prononcé par un neurologue.

intention de la LLC en présence d'une délétion 17p.
- le traitement du lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire

Pomalyst pomalidomide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec la dexaméthasone pour les patients atteints de myélome multiple (MM) chez qui le bortézomib et la lénalidomide ont échoué, qui ont déjà reçu au moins deux formes de traitement et dont la maladie a progressé lors du plus récent traitement.
Posanol et Posanol DRT posaconazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour :

les infections Aspergillus et Candida chez les patients âgés de 13 ans ou plus qui ont un risque élevé d'être exposés à de telles infections, par exemple s'ils ont connu une neutropénie prolongée ou s'ils ont reçu une greffe de cellules souches hématopoétiques (GCSH).

le traitement de l'aspergillose invasive chez les patients âgés de 13 ans ou plus dont la maladie est réfractaire à l'amphotéricine B ou à l'itraconazole, ou chez les patients qui ne tolèrent pas ces médicaments. Létat réfractaire est défini par la progression de linfection ou par labsence damélioration après un minimum de 7 jours dun traitement antifongique efficace aux doses thérapeutiques;

le traitement de la candidose oropharyngienne (COP) chez les patients âgés de 13 ans ou plus.

Potaba aminobenzoate de potassium

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :
- patients souffrant de la maladie de La Peyronie, de sclérodermie, de dermatomyosite ou de sclérodermie linéaire et morphée.

Pradaxa dabigatran

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) chez les patients ayant subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou élective;

- le traitement de la thromboembolie veineuse (thrombose veineuse profonde [TVP], embolie pulmonaire [EP]) et la prévention de la récurrence de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire chez les patients pour qui la thérapie à la warfarine a échoué, est contre-indiquée ou impossible.

- la prévention de l’AVC et de l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, chez qui l'anticoagulation est inadéquate à la suite d'un essai de deux mois avec la warfarine, ou lorsqu’un traitement à la warfarine est contre-indiqué ou impossible.

Prevacid lansoprazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :
a) les patients qui ont rate 2 des 3 apres les medicaments:
Pariet (rabéprazole) ou par oméprazole générique a échoué ; OU Tecta (pantoprazole magnesium)
b) les patients qui ne peuvent pas utiliser Pariet (rabéprazole)
ou la forme générique d'oméprazole ou Tecta (pantoprazole magnesium) pour des raisons médicales ;
et
c) les patients qui suivent un traitement pour l'une des
affections suivantes :

1. ulcère duodénal ;
2. ulcère gastrique ;
3. ophagite par reflux ;
4. syndrome de Zollinger-Ellison ;
5. éradication de la bactérie Hélicobacter pylori :
patients ayant récemment reçu un diagnostic d'ulcère duodénal ou gastrique causé par la bactérie H. pylori, patients souffrant d'une infection à la bactérie H. pylori et d'ulcères duodénaux ou gastriques récurrents (y compris ceux qui suivent un traitement d'entretien pour des ulcères gastro-duodénaux récurrents) et patients infectés à la bactérie H. pylori et qui présentent suffisamment de symptômes (de la gastrite, de la dyspepsie non causée par un ulcère, etc.) pour nécessiter un traitement d'entretien ;

6. hémorragie gastrointestinale supérieure ;
7. prévention ou traitement des séquelles des AINS. Inclut les patients qui utilisent actuellement des AINS ou qui ont récemment cessé leur utilisation mais qui nécessitent un traitement à court terme (jusqu'à huit semaines).

Prezcobix Cobicistat & Darunavir (éthanolate de Darunavir) Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants: - en concomitance avec d'autres agents antirétroviraux est indiqué dans le traitement de l'infection au VIH chez les patients n'ayant jamais été traités et chez ceux ayant déjà été traités qui ne présentent pas de mutations associées à une résistance (MAR) au darunavir.
Prezista Darunavir Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les patients infectés par le VIH naïfs et pour les patients adultes qui ont déjà été traités et qui n'ont pas répondu à un traitement antirétroviral antérieur.
Primaquine phosphate de primaquine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients qui doivent suivre un traitement contre la malaria, mais non utilisé à titre préventif chez les personnes voyageant dans un pays endémique.
Prograf tacrolimus Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - prophylaxie pour les patients chez qui il y a eu rejet d'organe et pour le traitement de rejet réfractaire chez les patients ayant eu des greffes de foie ou de rein.
Prolastin-C inhibiteur de l'alpha1-antitrypsine protéinase

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'emphysème causé par un déficit en alpha1-antitrypsine lorsque TOUS les critères suivants sont respectés :

1. Le patient est non-fumeur.

2. Le patient est âgé de plus de 18 ans.

3. Le patient présente une faible concentration sérique d'alpha1-antitrypsine (AAT) < 50 mg/dL ou < 11 uM/L ou 0,8 g/L (35 % de la normale), ce qui est considéré comme le seuil de protection contre l'emphysème.

4. Le patient souffre d'emphysème progressif et présente un taux de diminution documenté du VEMS.

Prolia dénosumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

Ostéoporose chez les femmes postménopausées

qui respectent les critères d'autorisation spéciale pour le remboursement des médicaments alendronate ou risedronate dans le cadre du traitement de l'ostéoporose ET qui présentent au moins l'une des conditions suivantes :

  • intolérance aux bisphosphonates oraux ;
  • contre-indication aux bisphosphonates oraux

Traitement visant à accroître la masse osseuse chez les hommes atteints d'ostéoporose qui sont à risque élevé de fractures, ce dernier étant défini par des antécédents de fractures ostéoporotiques ou la présence de multiples facteurs de risque de fractures, ou chez qui d'autres traitements contre l'ostéoporose ont échoué ou n'ont pas été tolérés.

Traitement visant à accroître la masse osseuse chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate non métastatique qui reçoivent un traitement antiandrogénique et qui sont à risque élevé de fractures.

Traitement visant à accroître la masse osseuse chez les femmes atteintes d’un cancer du sein non métastatique qui reçoivent un inhibiteur de l’aromatase (IA) comme traitement adjuvant, qui ont une masse osseuse faible et qui sont à risque élevé de fractures.

Traitement visant à accroître la masse osseuse chez les femmes et les hommes qui sont à risque élevé de fractures en raison d’une corticothérapie continue par voie générale.

Proscar finastéride

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'hyperplasie prostatique bénigne symptomatique modérée qui ne sont pas admissibles à une chirurgie immédiate. Ces patients seraient considérés comme des candidats pour une chirurgie facultative ou comme des mauvais candidats pour une chirurgie.

Protopic tacrolimus

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'une dermatite atopique de modérée à grave (eczéma) et pour qui la thérapie de première intention (corticostéroïdes topiques) n'a pas fait effet.

Les demandes pour les enfants de moins de deux ans seront examinées au cas par cas.

Pulmozyme (dornase alfa) recombinant

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérées pour :
la gestion du traitement des patients souffrant de fribrose cystique pour réduire la fréquence des infections respiratoires exigeant des antibiotiques parentéraux et pour améliorer la fonction pulmonaire. La sécurité et l'efficacité n'a pas été démontrée chez les patients avec une capacité vitale forcée de moins de 40 % comparativement à la valeur prévue ou pour plus de 12 mois.

Quinsair lévofloxacine

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour la prise en charge de la fibrose kystique chez les patients de 18 ans et plus qui présentent des infections pulmonaires chroniques à Pseudomonas aeruginosa (P. aeruginosa).

Rapamune sirolimus Les demandes d'autorisation spéciale seront examinées en cas de prophylaxie du rejet d'organes chez les patients ayant reçu une greffe rénale allogénique en association avec la cyclosporine et les corticostéroïdes.
Rasilez aliskirène

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées dans les cas suivants :
- Les patients qui ont reçu un diagnostic d'hypertension artérielle essentielle légère ou modérée
ET
qui ont essayé au moins 2 autres médicaments antihypertenseurs.

Rebif interféron bêta-1a

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints de sclérose en plaques à périodes progressives et rémittentes ou SPPPR ayant évolué en sclérose en plaques progressive secondaire (SPSP) qui ont subi au moins deux exacerbations au cours des deux années précédentes et qui sont en mesure de marcher avec ou sans aide à la marche ;

- patients présentant un événement neurologique isolé et bien défini correspondant à une sclérose en plaques et touchant le nerf optique, la moelle épinière, le tronc cérébral ou le cervelet. Les patients doivent avoir deux ou plusieurs lésions cliniques importantes au cerveau qui ont au moins 3 mm de diamètre selon les examens IRM et qui sont caractéristiques de la sclérose en plaques, et ils doivent être en mesure de marcher avec ou sans une aide à la marche.

Dans le cas de toutes les demandes, le diagnostic doit être prononcé par un neurologue.

Relistor bromure de méthylnaltrexone Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour le Relistor™ des clients qui ont un diagnostic suivant : - constipation induite par des opiacées chez les patients avec maladie avancée qui reçoivent des soins palliatifs, lorsque la thérapie aux laxatifs n'a pas donné de résultats suffisants.
Relpax élétriptan Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.
Remicade (RA) infliximab

Polyarthrite rhumatoïde :

- Les demandes d’autorisation spéciale pour Remicade® sont admissibles pour l’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

Le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

- Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

Maladie de Crohn et maladie de Crohn avec fistulisation :

- Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Remicade® sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, ainsi que pour l’induction et le maintien de la rémission clinique, chez les patients adultes présentant une maladie de Crohn évolutive modérée à grave lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de maladie de Crohn évolutive modérée à grave a été établi; ET :

- Le patient a répondu de façon inadéquate au traitement traditionnel.

Spondylarthrite ankylosante :

- Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Remicade® sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, ainsi que pour l’amélioration de la capacité fonctionnelle, chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive lorsque les critères suivants sont respectés :

- Un diagnostic de spondylarthrite ankylosante a été établi; ET :

Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la rhumatologie; ET :

- Le patient a fait l’essai d’un traitement par deux AINS pendant au moins trois mois, ET/OU le patient présente une uvéite (iritis).

Colite ulcéreuse :

- Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Remicade® sont admissibles pour l’atténuation des signes et des symptômes, l’induction d’une rémission clinique, l’induction d’une cicatrisation de la muqueuse et la réduction ou l’élimination de l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’une colite ulcéreuse évolutive modérée à grave qui ont obtenu une réponse inadéquate au traitement traditionnel.

Arthrite psoriasique :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique évolutive qui répondent à TOUS les critères suivants :

- Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde ou de l’arthrite psoriasique.

- Le patient a présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM); l’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication. Le patient doit avoir fait l’essai de ces agents pendant au moins trois mois.

Psoriasis en plaques :

- Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour les patients adultes atteints d’une forme modérée à grave de psoriasis en plaques chronique qui sont candidats au traitement systémique et répondent à TOUS les critères suivants :

- Le patient a reçu un diagnostic de psoriasis en plaques chronique et est traité d’abord par un dermatologue ou en consultation avec un dermatologue (ou un spécialiste, par exemple un interniste).

- Les lésions couvrent 10 % ou plus de la surface corporelle du patient. Si la surface atteinte est inférieure à 10 %, mais que le psoriasis est invalidant en raison de son emplacement sur le corps (p. ex. cuir chevelu, paumes des mains, pieds, aine), le patient sera admissible de la même manière que si les lésions couvraient 10 % ou plus de son corps.

- Le traitement systémique a échoué (p. ex. traitement par le méthotrexate, la cyclosporine ou l’acitrétine [Soriatane]); le patient doit avoir essayé le méthotrexate (à moins qu’il y ait contre-indication).

- Le traitement photochimique a échoué.

- Le patient est âgé d’au moins 18 ans (adulte au moment de la soumission).

Reminyl, Reminyl ER galantamine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - cas bénins à modérés de la maladie d'Alzheimer. Aux fins d'approbation, les cas bénins à modérés correspondent au résultat de 10 à 26 inclusivement du Mini-examen de l'état mental (MMSE). Dans les cas avancés de la maladie d'Alzheimer, il n'existe pas d'évidence que ce produit est bénéfique et le produit n'est donc pas couvert. Les cas de démence qui se déclarent tôt (avant l'âge de 60 ans) doivent être évalués par un neurologue avant l'approbation du produit.
Repatha évolocumab

Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Repatha sont admissibles pour la réduction du taux de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (C-LDL) dans les cas suivants :

Hypercholestérolémie familiale hétérozygote :

Le patient a reçu un diagnostic d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote avec taux de C-LDL initial > 4,9 mmol/L documenté; ET

Des xanthomes tendineux sont présents chez le patient ou chez un parent de premier degré de celui-ci (père ou mère, frère ou sœur, enfant) ou chez un parent de second degré de celui-ci (grand-parent, oncle, tante).

OU

Hypercholestérolémie familiale homozygote :

Le patient a reçu un diagnostic d’hypercholestérolémie familiale homozygote avec taux de C-LDL initial > 13 mmol/L documenté; ET

Des xanthomes tendineux sont présents chez le patient ou chez un parent de premier degré de celui-ci (père ou mère, frère ou sœur, enfant) ou chez un parent de second degré de celui-ci (grand-parent, oncle, tante);

Une preuve que les deux parents sont atteints d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote est fournie.

OU

Prévention secondaire de la maladie cardiovasculaire athéroscléreuse :

Le patient adulte a reçu un diagnostic confirmé de maladie cardiovasculaire athéroscléreuse clinique, comme décrite ci-après.

Les antécédents médicaux du patient comprennent au moins UN des éléments suivants :

A. Maladie coronarienne

• Syndrome coronarien aigu

• Infarctus du myocarde (IM)

• Angine stable ou instable

• Revascularisation coronarienne ou d’une autre artère

B. Maladie vasculaire – Accident vasculaire cérébral ou accident ischémique transitoire

C. Maladie artérielle périphérique (y compris anévrisme de l’aorte abdominale)

Exigences pour toutes les demandes :

• Confirmation par le médecin que le patient a reçu des conseils nutritionnels dans le cadre de son plan de traitement;

• Rapport de test récent (dans les trois mois de la date de la demande) indiquant que le taux de C-LDL du patient traité est de > 2,4 mmol/L;

• Antécédents documentés du patient en matière de prise de statines confirmant l’adhésion à la dose maximale tolérée;

• Si la dose de statine n’est pas maximisée, contre-indication aux statines documentée et confirmée par le médecin (p. ex. grossesse, allaitement, hépatopathie évolutive); OU

• Intolérance aux statines documentée et confirmée par le médecin (p. ex. myosite ou rhabdomyolyse); ET

• Confirmation que les autres facteurs prédisposants ont été écartés (interactions médicamenteuses, hypothyroïdie non traitée, maladie fébrile, insuffisance rénale aiguë, obstruction biliaire et alcoolisme); ET

• Confirmation que le patient a essayé, sans résultat, des traitements par au moins deux statines différentes et qu’il y a eu une reprise de traitement par statines à la dose la plus faible;

• Le patient doit être inscrit au programme de soutien pour les patients REPÈRERepathaMC (le « PSP »).

Toutes les demandes relatives à la maladie cardiovasculaire athéroscléreuse doivent être accompagnées d’une preuve que le patient a fait l’essai de l’ézétimibe pendant au moins trois mois.

Renouvellement initial après un essai maximal de six mois :

Rapport de test récent indiquant une diminution d’au moins 50 % du taux de C-LDL du patient après un essai de Repatha pendant 12 semaines (jusqu’à un maximum de 24 semaines d’utilisation) et confirmation que le patient continue de respecter son traitement par statines.

Renouvellements annuels :

Pour les renouvellements annuels subséquents, il faudra démontrer que le patient tire toujours des bienfaits cliniques du médicament et continue de respecter son traitement par statines. (Critères relatifs à Repatha)

Requip ropinirole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement des signes et des symptômes de la maladie de Parkinson lorsque le traitement à la levodopa, à la bromocriptine ou au pergolide n'a pas fait effet chez le patient, qu'il ne peut le tolérer ou qu'il ne peut le recevoir, ou comme adjuvant de la levodopa.

Resotran prucalopride

Les demandes d'autorisation spéciale pour Resotran seront prises en considération dans les cas suivants :

- le traitement de la constipation chronique chez les femmes pour qui un traitement à l'aide d'au moins deux laxatifs de différentes classes à une dose de tolérance maximale suivi pendant au moins six mois n'a pas donné de résultats adéquats.

Restasis cyclosporine

Requests for special authorization for Restasis are considered for patients with:
Moderate to moderately severe dry eyes (DEWS severity level of 2 3) who have not responded to treatment with preservative-free artificial tears.
Therapy with Restasis must be initiated by an ophthalmologist (or optometrist, in those provinces in which optometrists have been granted prescribing authority.)

Retisol-A trétinoïne, avobenzone, octinoxate Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement de l'acné vulgaire.
Retrovir zidovudine Les demandes d'autorisation spéciale pour Retrovir sont considérés pour: - le traitement des patients infectés par le VIH chez qui une médication antirétrovirale est justifiée.
Revatio sildénafil Demandes d'autorisation spéciale peuvent être considérées pour le RevatioR pour le traitement de l'hypertension artérielle primaire OU l'hypertension pulmonaire secondaire à la maladie du tissu conjonctif, chez les patients de la catégorie fonctionnelle III de l'OMS qui n'ont pas répondu à la thérapie traditionnelle.
Revia chlorhydrate de naltrexone Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour les patients qui sont dépendants de l'alcool en tant que composante d'un programme de counseling de l'alcoolisme psychothérapeutique ou psychologique complète pour soutenir l'abstinence, et de réduire le risque de rechute.
Revlimid lénalidomide

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pur:

- pour le traitement de patients atteints d’anémie justiciable de transfusions causée par des syndromes myélodysplasiques de risque faible ou intermédiaire-1 associés à une anomalie cytogénétique 5q de suppression (del 5q), avec ou sans autres anomalies cytogénétiques.

- en association avec la dexaméthasone pour le traitement des patients atteints de myélome multiple qui ne sont pas candidats à la greffe de cellules souches.

Revolade Eltrombopag olamine

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- le traitement du purpura thrombopénique immunologique (PTI) chronique, pour augmenter le nombre de plaquettes chez les patients adultes et les enfants de 1 an et plus qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante aux corticostéroïdes ou aux immunoglobulines.

- pour adultes (≥18 ans) augmenter le nombre de plaquettes chez les patients atteints d’une thrombopénie associée à l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) en vue de l’instauration et de la poursuite d’un traitement à base d’interféron.

- le traitement des adultes atteints d’anémie aplasique sévère ayant présenté une réponse insatisfaisante à un traitement immunosuppresseur.

Rexulti brexpiprazole

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- le traitement de la schizophrénie chez les adultes

- en appoint à des antidépresseurs pour le traitement du trouble dépressif majeur (TDM) chez les adultes ayant obtenu une réponse inadéquate aux traitements antérieurs avec des antidépresseurs prescrits pour l’épisode dépressif en cours

Rifadin rifampin Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la prophylaxie de la méningite bactérienne chez les patients qui ont été en contact avec un cas primaire et pour le traitement des infections bactériennes et par des mycobactéries (autres que la tuberculose) lorsque l'utilisation d'un antibiotique est appropriée.
Rituxan rituximab

Les demandes d'autorisation spéciale pour Rituxan sont admissibles pour :
- la réduction des signes et des symptômes associés à la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les adultes qui n'ont pas répondu adéquatement à au moins uns des traitements aux facteurs de nécrose tumorale (TNF).
-le traitement de rémission et d'induction pour les patients qui souffrent d'une granulomatose grave accompagnée de polyangéite (GPA) ou de polyangéite microscopique (MPA) chez qui l'utilisation de cyclophosphamide a échoué ou n'est pas appropriée.

Rosiver ivermectin Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement topique des lésions inflammatoires (papules et pustules) de la rosacée chez les adultes ( 18 ans).
Sabril vigabatrin

Les demandes d'autorisation spéciale seront examinées à titre de traitement complémentaire pour les patients souffrant d'épilepsie chez qui la maladie n'est pas maîtrisée de manière satisfaisante au moyen des traitements traditionnels (p. ex. la carbamazépine et la phénytoïne). Les demandes seront également examinées pour le traitement de la maladie des spasmes en flexion (syndrome de West). Les demandes peuvent être prises en considération pour les enfants âgés de moins de 18 ans si elles proviennent d'un neurologue, d'un pédiatre ou d'un médecin spécialisé dans le traitement de l'épilepsie.

Saizen pour injection somatropine

Les demandes d’autorisation spéciale relatives à SimponiMC sont admissibles dans les cas suivants :

- L’utilisation en association avec le méthotrexate afin de réduire les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

a) Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

b) Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

- L’atténuation des signes et des symptômes associés à la spondylarthrite ankylosante évolutive chez les patients adultes qui n’ont pas bien répondu à un essai de six mois avec deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) différents.

- L’utilisation en monothérapie ou en association avec le méthotrexate pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite psoriasique évolutive modérée à grave chez les patients adultes. Les patients doivent avoir échoué un traitement par au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). L’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication.

- Chez les patients adultes atteints de colite ulcéreuse évolutive modérée à grave qui n’ont pas répondu de manière adéquate aux traitements traditionnels, comprenant les corticostéroïdes, les aminosalicylates, l’azathioprine (AZA) et la 6-mercaptopurine (6-MP), ou qui présentent des contre-indications médicales à ces traitements, pour :

- l’induction et le maintien de la réponse clinique (atténuation des signes et des symptômes);

- l’induction d’une rémission clinique;

- l’obtention d’une rémission clinique soutenue chez les patients ayant répondu au traitement d’induction;

- l’amélioration de l’apparence endoscopique de la muqueuse intestinale pendant le traitement d’induction.

Salagen pilocarpine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'hyposécrétion de la glande salivaire à la suite d'un traitement de radiothérapie de la tête et du cou ; - patients présentant des symptômes de sécheresse de la bouche (xérostomie) et de sécheresse des yeux (xérophtalmie) causés par le syndrome de Sjgren.
Saliject salicylate de sodium

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Sandimmune cyclosporine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les clients
- ayant subi une greffe d'organe plein ou de la moelle osseuse
- OU pour le traitement du psoriasis grave chez les patients résistant aux traitements traditionnels avec d'autres agents (seules les demandes provenant de dermatologues seront prises en considération)
-OU pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active grave chez les patients pour lesquels les antirhumatismaux classiques sont inefficaces ou inappropriés (seules les demandes provenant de rhumatologues seront prises en considération)
- OU pour le traitement du syndrome néphrotique résistant aux stéroïdes et dépendant des stéroïdes causé par une maladie glomérulaire (seules les demandes provenant de néphrologues ou d'internistes seront prises en considération).

Sandostatin, Sandostatin LAR acate d'octrtide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints d'une tumeur carcinoIëde métastatique, de tumeurs intestinales sécrétant des peptides vasoactifs et qui présentent des symptômes de diarrhée grave et des bouffées vasomotrices non contrôlées ; - patients souffrant d'acromégalie et ayant subi une résection chirurgicale, une irradiation de l'hypophyse ou lorsque le traitement à la dose maximale de mésylate de bromocriptine est contre-indiqué. Dans tous les cas, le patient a reçu une formation sur la technique d'autoadministration sous-cutanée ou un professionnel qualifié et autorisé administrera le médicament.
Sanorex mazindol Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - adultes dont l'IMC est supérieur ou égal à 30 kg/m2 ; - adultes dont l'IMC est supérieur ou égal à 27 kg/m2 en présence d'autres facteurs de risque (p. ex. hypertension, diabète, hyperlipidémie).
Saphris asénapine

Requests for special authorization for Saphris are considered for:
The treatment of schizophrenia in those patients for whom therapy with risperidone, olanzapine, or quetiapine has failed or is not appropriate.
The treatment of manic episodes in patients with bipolar I disorder for whom therapy with risperidone, olanzapine, or quetiapine has failed or is not appropriate.

Saxenda liraglutide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour traitement d'appoint à un régime hypocalorique et à une augmentation de l'activité physique pour la gestion du poids à long terme chez les patients adultes ayant un indice de masse corporelle (IMC) initial de :
- 30 kg/m2 ou plus (obésité) ou
- 27 kg/m2 ou plus (excès de poids) en présence d'au moins une maladie liée au poids
(comme l'hypertension, le diabète de type 2 ou la dyslipidémie) et après l'échec d'une
intervention de gestion du poids.

Sclerodex chlorure de sodium

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Sclerodine iodure de sodium

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Sebivo telbivudine

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérées pour les adultes de 16 ans et plus souffrant d'une maladie du foie qui est bien compensée avec preuve de réplication virale active et d'inflammation du foie active, pour lesquels le diagnostic d'hépatite B chronique a été prononcé.

Le Sebivo® doit être prescrit par ou en consultation avec un hépatologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un gastroentérologue.

Ces demandes peuvent comprendre ce qui suit :

A. Les patients qui ne tolèrent pas la lamivudine ou pour lesquels la lamivudine est contre-indiquée, OU

B. Les patients souffrant d'hépatite B chronique et résistants à la lamivudine
pour lesquels le traitement n'a pas fonctionné ou qui on eu une rechute par la suite,
qui ont développé une résistance viral à la lamivudine, OU

C. Les patients souffrant d'une maladie de foie grave qui
souffrent d'une hépatite B chronique non bien compensée ;
ont des signes évidents d'une fibrose ou cirrhose grave ;
attendent une transplantation ou ont eu une transplantation. La récurrence de l'hépatite B chronique après une transplantation du foie augmente le risque d'un échec de la greffe ou de décès.
souffrent d'une hépatite B chronique et sont à risque d'un foie non bien compensé (p. ex. : éruption d'hépatite B chronique, HBV hautement réplicatif), OU

D. Patients avec le HBV/VIH qui ne prennent pas d'agent antiviral mais qui ont besoin d'un traitement pour le HBV seulement.
(le traitement doit être administré en consultation avec un hépatologue, une spécialiste des maladies infectieuses ou un gastroentérologue)

Sensipar chlorhydrate de cinacalcet

Les demandes d'autorisation spéciale pour Sensipar seront prises en considération pour les patients souffrant d'hyperparathyroïdie secondaire (une complication d'une maladie des reins chronique), en dialyse, dont la PTH augmente ou a été au-dessus de 33 pmol/L à plus de deux reprises et qui correspondent à l'un des énoncés suivants :
a) A déjà eu une parathyroïdectomie.
b) N'est pas admissible à une parathyroïdectomie chirurgicale en raison de conditions médicales à risque opératoire élevé.
c) A une artériopathie calcifiante urémique.
d) La thérapie standard (traitements à base de vitamine D et agents d'agglutination du phosphate) n'a pas donné de résultats.
e) Les traitements à base de vitamine D sont contre-indiqués en raison d'hypercalcémie (taux de calcium corrigé > 2.5 mmol/L mesuré au moins à deux reprises) ET/OU d'hyperphosphorémie (taux sérique de phosphore > 1.8 mmol/L mesuré au moins à deux reprises).

Serevent xinafoate de salmétérol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints d'une maladie obstructive des voies respiratoires réversible qui utilisent un traitement anti-inflammatoire optimal (c.-à-d. stéroïdes inhalés) qui ont tout de même besoin d'utiliser un bronchodilatateur à action brève plus de deux fois par jour ;

- patients atteints de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) grave avec élément réversible lorsque les symptômes n'ont pas réagi à un traitement de première intention, p. ex. ipratropium, salbutamol, stéroïdes inhalés.

Seroquel XR fumarate de quétiapine à libération prolongée

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

Le traitement de la schizophrénie chez les patients qui ont :
1. essayé un traitement, sans résultat, à une ou plusieurs formes (incluant les médicaments génériques ou de marque, à libération immédiate ou prolongée) de la quétiapine, de l'olanzapine ou de la rispéridone.

2. une raison médicale pour ne pas utiliser une ou plusieurs formes de la quétiapine, de l'olanzapine ou de la rispéridone.

Le traitement des troubles bipolaires chez les patients qui ont :
1. essayé un traitement, sans résultat, à un ou plusieurs psychorégulateurs traditionnels (par ex. : lithium ou divalproex) et à une ou plusieurs formes de la quétiapine, de l'olanzapine ou de la rispéridone.

2. une raison médicale pour ne pas utiliser une ou plusieurs formes du lithium, du divalproex, de la quétiapine, de l'olanzapine ou de la rispéridone.

Le traitement des trouble dépressif majeur (TDM) chez les patients qui ont :
1. essayé, sans résultat, la thérapie de médicament antidépresseur en raison d'un manque d'efficacité et / ou le manque de tolérance.

Simponi golimumab

Les demandes d’autorisation spéciale relatives à SimponiMC sont admissibles dans les cas suivants :

- L’utilisation en association avec le méthotrexate afin de réduire les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

a) Un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

b) Le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

- L’atténuation des signes et des symptômes associés à la spondylarthrite ankylosante évolutive chez les patients adultes qui n’ont pas bien répondu à un essai de six mois avec deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) différents.

- L’utilisation en monothérapie ou en association avec le méthotrexate pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite psoriasique évolutive modérée à grave chez les patients adultes. Les patients doivent avoir échoué un traitement par au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). L’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication.

- Chez les patients adultes atteints de colite ulcéreuse évolutive modérée à grave qui n’ont pas répondu de manière adéquate aux traitements traditionnels, comprenant les corticostéroïdes, les aminosalicylates, l’azathioprine (AZA) et la 6-mercaptopurine (6-MP), ou qui présentent des contre-indications médicales à ces traitements, pour :

- l’induction et le maintien de la réponse clinique (atténuation des signes et des symptômes);

- l’induction d’une rémission clinique;

- l’obtention d’une rémission clinique soutenue chez les patients ayant répondu au traitement d’induction;

- l’amélioration de l’apparence endoscopique de la muqueuse intestinale pendant le traitement d’induction.

Singulair montelukast

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients âgés de deux ans et plus pour les raisons suivantes :

- traitement prophylactique et chronique de l'asthme lorsque le patient a reçu la dose optimale de stéroïdes inhalés sans succès ou lorsque le patient ne peut pas utiliser de corticostéroïdes inhalés ;

- traitement de l'asthme chez les patients sensibles à l'AAS lorsque le patient a reçu la dose optimale de stéroïdes inhalés sans succès ou lorsque le patient ne peut pas utiliser de corticostéroïdes inhalés ;

- prévention de la bronchostriction provoquée par l'exercice chez les patients qui ne réagissent pas de façon adéquate aux antagonistes bêta2 (p. ex. salbutamol) ou qui ne peuvent pas utiliser les antagonistes bêta2.

Les demandes pour le traitement des rhinites allergiques saisonnières ou pérenniales ne seront pas considérées sauf si le patient reçoit un diagnostic d'asthme.

Somatuline Autogel lanréotide (sous forme d’acétate)

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- le traitement au long cours des patients atteints d’une acromégalie résultant d’adénomes hypophysaires, qui ont présenté une réponse inadéquate au traitement chirurgical ou à la radiothérapie ou qui ne peuvent pas être traités par ces méthodes.

- le soulagement des symptômes associés à l’acromégalie.

- pour le traitement des tumeurs neuroendocrines entéropancréatiques chez les patients ayant une maladie localement avancée ou métastatique non résécable de grade 1 ou de grade 2 à indice Ki67 < 10 %, en vue de ralentir la progression

Somavert pegvisomant

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de l’acromégalie chez les patients qui ne répondent pas adéquatement à une intervention chirurgicale et/ou à la radiothérapie ou chez qui ces traitements ne sont pas appropriés. L’objectif du traitement est de normaliser le taux sérique du facteur de croissance insulinomimétique I (IGF-I) et d’atténuer les signes cliniques et les symptômes de l’acromégalie.

Sovaldi sofosbuvir

Les traitements à base de Sovaldi ne sont pas couverts pour le traitement de l’hépatite C de génotypes 1 à 4. D’autres options thérapeutiques offrant un bon rapport coût-efficacité sont admissibles à la couverture, dont Epclusa (tous les génotypes, 12 semaines), Harvoni (génotype 1, 8 semaines), Holkira Pak (génotype 1, 12 semaines), Zepatier (génotypes 1 et 4, 12 semaines) et Technivie (génotype 4, 12 semaines), avec ou sans ribavirine.

Sporanox itraconazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement des infections fongiques systémiques graves ou parfois mortelles ;

- traitement de l'histoplasmose et de la blastomycose non fatales ;

- traitement des infections fongiques cutanées ou de l'onychomycose lorsque d'autres traitements ont échoué (p. ex. kétoconazole, terbinafine).

Sprycel dasatinib (sous forme monohydratée)

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les patients souffrant d'une LMC qui ont essayé et échoué un traitement de première ligne avec Gleevec, ainsi que pour les patients porteurs du chromosome Philadelphie (Ph+) qui ont reçu un diagnostic de leucémie lymphoblastique aigu (LLA) associée à une résistance ou à une intolérance au traitement antérieur. Le médecin prescripteur doit être un hématologue, un oncologue, un interniste ou un médecin qui a de l'expérience du traitement des patients souffrant d'une LMC.

Stadol tartrate de butorphanol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients pour lesquels la douleur n'est pas soulagée par des AINS, un traitement analgésique standard (y compris les narcotiques) et les préparations à base d'ergotamine (lorsqu'une migraine est diagnostiquée) ;

- si une migraine est diagnostiquée, absence de réaction ou contre-indications aux agents prophylactiques ou lorsque la fréquence des maux de tête n'est pas suffisante pour justifier l'essai d'un traitement prophylactique.

Stalevo carbidopa/lévodopa/entacapone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints de la maladie de Parkinson qui subissent actuellement un traitement de lévodopa/carbidopa ou de lévodopa/bensérazide et qui présentent des symptômes de perte d'efficacité à la fin de la dose et sont considéré d'etrede bons candidats pour la thérapie de combinaison.
Stelara ustekinumab

Les demandes d’autorisation spéciale pour Stelara sont admissibles dans les cas suivants :

Adultes :

Psoriasis en plaques:

- Traitement des patients adultes atteints d’une forme modérée à grave de psoriasis en plaques chronique qui ont connu un échec thérapeutique avec un traitement systémique par le méthotrexate, la cyclosporine ou l’acitrétine ET avec un traitement photochimique.

Arthrite psoriasique:

- Le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique évolutive qui répondent à TOUS les critères suivants :

- Le médicament est prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde ou de l’arthrite psoriasique.

- Le patient a présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à au moins deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM); l’un d’eux doit être le méthotrexate, à moins qu’il y ait contre-indication. Le patient doit avoir fait l’essai de ces agents pendant au moins trois mois.

Maladie de Crohn:

- Le traitement de la maladie de Crohn modérément à sévèrement active chez les patients adultes qui ont présenté une réponse insatisfaisante, une perte de réponse ou une intolérance aux immunomodulateurs ou à au moins un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFα), ou qui ont présenté une réponse insatisfaisante, une intolérance ou une dépendance aux corticostéroïdes.

Colite ulcéreuse:

- Le traitement de la colite ulcéreuse modérément à sévèrement active chez les patients adultes qui ont présenté une réponse insatisfaisante, une perte de réponse ou une intolérance au traitement classique ou à un traitement par un médicament biologique ou qui ont présenté des contre-indications médicales à de tells traitements.

Enfants:

Psoriasis en plaques:

- Le traitement du psoriasis en plaques chronique de sévérité modérée à élevée chez les patients pédiatriques (enfants et adolescents) âgés de 6 à 17 ans, dont la maladie n’est pas adéquatement contrôlée par d’autres traitements systémiques ou par photothérapies, ou en cas d’intolérance à ces traitements.



Stemgen ancestim

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas des patients nécessitant une greffe de moelle osseuse pour :

- utilisation en combinaison avec le Neupogen (filgrastim) pour assurer une augmentation soutenue du nombre de cellules souches du sang périphérique (CSSP) capables de prise de greffe, pour améliorer la probabilité d'atteinte de l'objectif en matière de CSSP chez les patients et pour réduire le nombre d'aphérèses nécessaires pour recueillir un grand nombre de CSSP.

Les demandes seront également prises en considération pour les patients qui reçoivent un traitement de chimiothérapie myélosuppressive ou myéloblative.

Les demandes doivent être faites par un oncologue, un hématologue, un infectiologue ou un interniste, ou en consultation avec un de ces spécialistes.

Stieva-A Forte trétinoïne

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :
- patients souffrant d'acné vulgaire.

Stievamycin trétinoïne et érythromycine

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour le traitement de l'acné simple. Les demandes ne seront pas examinées dans le cas d'une peau endommagée par le soleil ou d'un état lié à l'âge et aux symptômes associés, tel le vieillissement ou l'hyperpigmentation.

Stievamycin Forte trétinoïne et érythromycine

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour le traitement de l'acné simple. Les demandes ne seront pas examinées dans le cas d'une peau endommagée par le soleil ou d'un état lié à l'âge et aux symptômes associés, tel le vieillissement ou l'hyperpigmentation.

Stievamycin Mild trétinoïne et érythromycine

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour le traitement de l'acné simple. Les demandes ne seront pas examinées dans le cas d'une peau endommagée par le soleil ou d'un état lié à l'âge et aux symptômes associés, tel le vieillissement ou l'hyperpigmentation.

Stivarga Régorafenib Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale dans les cas suivants : - le traitement des adultes atteints de tumeurs stromales gastro-intestinales (TSGI) métastatiques et/ou non résécables chez qui la maladie a progressé pendant le traitement par le mésylate d'imatinib et le malate de sunitinib ou qui ne tolèrent pas ces médicaments.
Strattera atomoxétine Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale dans le traitement du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) chez l'enfant de 6 ans ou plus, l'adolescent et l'adulte.
Stribild elvitégravir/cobicistat/emtricitabine/ténofovir étude pour l'autorisation spéciale : STRIBIL est indiqué comme traitement complet pour les patients adultes de 18 ans et plus infectés par le VIH-1 et qui n'ont jamais reçu de traitement antirétroviral.
Suboxone Buprorphine et Naloxone Les demandes d'autorisation spéciale pour le Suboxone seront prises en considération pour : - le traitement des patients qui ont une dépendance aux opioIëdes et pour qui la méthadone est contre-indiquée (patients qui présentent un risque élevé d'allongement de l'intervalle QT ou une hypersensibilité à la méthadone).
SUN-BENZ benzydamine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints de mucosite (inflammation de la muqueuse de la bouche ou de la gorge) relative à la radiothérapie.
Suprefact Dépôt buséréline

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- hommes atteints d'un carcinome symptomatique avancé (stade D) de la prostate lorsque l'orchidectomie n'est pas une option de traitement ;

- traitement de l'endométriose pour une période maximale de six à neuf mois.

Sutent (adénocarcinome rénal métastatique) sunitinib

Les demandes d'autorisation pour le Sutent sont considérées pour les patients atteints de carcinome métastique des cellules rénales à cellules claires qui ont reçu aucun traitements systémiques antérieurs ou qui ont reçu un traitement antérieur avec des cytokines pour maladie métastatique.

Sutent pour TSGI malate de sunitinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les patients chez qui l'on a diagnostiqué une tumeur stromale gastro-intestinale (TSGI) et qui ont essayé un traitement de première intention par Gleevec ayant échoué.

Synacthen Dépôt tétracosactide-hydroxyde de zinc

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients devant subir des tests de la fonction corticosurrénale.

Synarel acétate de nafaréline Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - femmes exigeant un traitement hormonal de l'endométriose, y compris le soulagement de la douleur et la réduction des lésions causées par l'endométriose chez les femmes âgées de plus de 18 ans.
Synjardy empagliflozine / metformine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme traitement d'appoint à un régime alimentaire et à l'exercice pour améliorer l'équilibre glycémique chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 dont le diabète n'est pas maîtrisé de façon adéquate par :
la metformine;
une sulfonylurée en association avec la metformine;
la pioglitazone en association avec la metformine;
une insuline en association avec la metformine;

Ou chez les patients recevant déjà un traitement et obtenant un contrôle glycémique avec :
la metformine et l'empagliflozine sous forme de comprimés distincts;
une sulfonylurée en association avec la metformine et l'empagliflozine sous forme de
comprimés distincts;
la pioglitazone en association avec la metformine et l'empagliflozine sous forme de
comprimés distincts;
une insuline en association avec la metformine et l'empagliflozine sous forme de
comprimés distincts.

Tafinlar dabrafénib Les demandes d'autorisation spéciale pour Tafinlar sont prises en considération : - comme monothérapie pour le traitement des patients atteints d'un mélanome non résécable ou métastatique BRAF V600-positif. La détection de la mutation BRAF V600 nécessite un test validé.
Tafinlar & Mekinist Combination dabrafénib/tramétinib

Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Tafinlar (dabrafénib) en association avec Mekinist (tramétinib) sont admissibles pour le traitement des patients atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique avec mutation BRAF V600.

Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Tafinlar (dabrafénib) en association avec Mekinist (tramétinib) sont admissibles pour le traitement adjuvant des patients atteints d’un mélanome exprimant une mutation V600 du gene BRAF et d’une atteinte ganglionnaire à la suite d’une résection complète.

Tantum benzydamine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints de mucosite (inflammation de la muqueuse de la bouche ou de la gorge) relative à la radiothérapie.
Tarceva erlotinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées en ce qui concerne les critères suivants :

- en monothérapie chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique, dont le statut EGFR est positif ou inconnu et après l'échec d'au moins une chimiothérapie

- en monothérapie comme traitement d'entretien chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules localement avancé ou métastatique et dont la la tumeur est positive pour les mutations activatrices de l'EGFR après quatre cycles de chimiothérapie standard de première intention, à base de platine.

- en monothérapie comme traitement de première intention chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé (stade III b, non susceptibles de répondre à un traitement curatif) ou métastatique (stade IV) et présentant des cellules porteuses de mutations de l'EGFR.

Tasigna nilotinib

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération dans les cas suivants :
nouveau diagnostic du chromosome Philadelphie (Ph+) accompagné d'un diagnostic de leucémie lymphoblastique (LLA) en phase chronique;
diagnostic du chromosome Philadelphie (Ph+) accompagné d'un diagnostic de leucémie lymphoblastique (LLA) associée à une résistance ou à une intolérance au traitement antérieur.

Tecfidera Fumarate de diméthyle

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement d’une sclérose en plaques (SEP) rémittente ou cyclique chez les adultes:

- afin de diminuer la fréquence des exacerbations cliniques et

- de ralentir la progression de l’incapacité.

Technivie ombitasvir/paritaprévir/ritonavir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotype 4, confirmée en laboratoire, chez les patients adultes sans cirrhose qui n’ont jamais été traités ou qui ont déjà reçu un traitement à base de peginterféron et de ribavirine, pendant un maximum de 12 semaines.

REMARQUE : UN SEUL TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C À VIE PEUT ÊTRE AUTORISÉ PAR PATIENT.

Temodal témozolomide

Les capsules Temodal sont indiquées pour le traitement de patients adultes qui souffrent de glioblastome multiforme (GBM) ou d'astrocytome de type anaplasique (AA) et qui ont montré des signes de récidive ou de progression après la thérapie de base.

Tenuate diéthylpropion Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - adultes dont l'IMC est supérieur ou égal à 30 kg/m2 ; - adultes dont l'IMC est supérieur ou égal à 27 kg/m2 en présence d'autres facteurs de risque (p. ex. hypertension, diabète, hyperlipidémie).
Testim gel 1% gel de testostérone 1%

Les demandes d'autorisation spéciale pour Testim 1 % seront prises en considération pour le traitement de remplacement chez les hommes qui ne produisent pas de testostérone endogène en quantité suffisante ou qui n'en produisent pas du tout. La déficience en testostérone doit être établie par la mesure du taux de testostérone libre dans des échantillons de sang prélevés le matin à au moins deux occasions différentes.

Thalomid thalidomide Les demandes d'autorisation spéciale pour Thalomid® seront considérées dans le cas suivant : pour le traitement des patients qui souffrent de myélome multiple non traité, en combinaison avec melphalan et prednisone, qui sont âgés de plus de 65 ans.
Tivicay dolutégravir

Les demandes d'autorisation spéciale pour Tivicay sont considérés pour le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH-1) chez les adultes ainsi que chez les enfants âgés d’au moins 6 ans et pesant au moins 15 kg n’ayant jamais reçu d’inhibiteur de transfert de brin de l’intégrase (ITBI).

Tobi & Tobi Podhaler tobramycine TOBI® Podhaler® est recommandé pour atténuer les symptômes de la fibrose kystique chez les patients de six ans ou plus qui souffrent d'infections pulmonaires à Pseudomonas aeruginosa. Même indication qu'avec TOBI®.
Toctino alitrétinoïne Les demandes d'autorisation spéciale pour Toctino™ sont prises en considération pour : Les adultes atteints d'eczéma chronique des mains ne répondant pas au traitement par dermocorticoïdes puissants. Les patients doivent avoir fait une période d'essai d'au moins quatre semaines durant lesquelles ils ont reçu au moins deux traitements par dermocorticoïdes puissants.
Topamax, Topamax Sprinkles topiramate Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants Traitement adjuvant chez les patients (adultes et enfants âgés de 2ns ou plus) atteints d'épilepsie dont l'état n'est pas maICIRCtrisé de façon satisfaisante avec le traitement traditionnel ou comme monothérapie pour la prise en charge de l'épilepsie chez les adultes et les enfants âgés de 6ns ou plus qui viennent de recevoir le diagnostic. Traitement prophylactique de la migraine chez les patients qui n'ont pas répondu aux médicaments traditionnels utilisés dans un but prophylactique ou chez qui ces médicaments sont contre-indiqués. Troubles bipolaires chez les patients qui ne peuvent recevoir un traitement traditionnel ou pour qui ce dernier a échoué. Traitement de la douleur neuropathique lorsque tous les autres traitements ont échoué (notamment la gabapentine).
Toradol kétorolac

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement à court terme (ne doit pas dépasser cinq jours pour la douleur postopératoire ou sept jours pour la douleur musculosquelettique) de la douleur modérée à modérément aigu, d'un traumatisme musculosquelettique aigu et de crampes utérines postnatales. Les demandes seront également prises en considération pour les utilisations intermittentes relatives à des maladies telles que la migraine et la douleur au niveau des dents.

Toviaz fésotérodine Les demandes d'autorisation spéciale pour le Toviaz seront prises en considération pour : - le traitement de l'hyperactivité vésicale manifestée par le besoin impérieux d'uriner, l'incontinence urinaire et les mictions fréquentes, ou pour la combinaison de ces symptômes.
Tracleer bosentan Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération dans le cas de clients qui souffrent d'hypertension artérielle pulmonaire : a) une hypertension pulmonaire primitive (HTAPP) de classes fonctionnelles III et IV (OMS) ou b) une hypertension pulmonaire consécutive à une sclérodermie.
Trajenta linagliptine

Les demandes d'autorisation spéciale pour Trajenta MC seront admissibles pour :
- La monothérapie chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 qui ont une contre-indication à la metformine.
- La polythérapie avec metformine ou sulfonylurée chez les patients adultes atteints de diabète de type 2 dont la glycémie n'est pas contrôlée de façon adéquate avec la metformine et la sulfonylurée.

Trelstar triptoréline (sous forme de pamoate) pour suspension injectable

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des patients présentant un carcinome hormono-dépendant avancé (stade D2) de la prostate.

Trileptal oxcarbazépine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas de patients souffrant de crises épileptiques partielles, comme thérapie complémentaire ou comme monothérapie, et pour les enfants de six ans et plus souffrant de crises épileptiques partielles comme thérapie complémentaire. Tous les patients doivent souffrir de crises épileptiques incontrôlées lorsqu'ils suivent d'autres traitements, avoir des contre-indications aux autres médicaments ou avoir une intolérance aux autres médicaments (p. ex. carbamazépine, phénytoïne, acide valproïque et divalproex).

Triumeq abacavir (sulfate d’abacavir) & dolutégravir (dolutégravir sodique) & Lamivudine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des
adultes infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1).

Tromboject tétradécyl sulfate de sodium

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Trombovar tétradécyl sulfate de sodium

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la sclérose des varices chez les patients souffrant de complications (p. ex. insuffisance veineuse entraînant une thrombose veineuse profonde, saignement ou infection grave, ulcères ou plaies sur la peau en raison d'un manque d'oxygène, phlébite).
Les demandes relatives au traitement des varices pour soulager la fatigue des muscles des jambes, les crampes aux jambes ou à des fins esthétiques ne seront pas prises en considération.

Trosec trospium Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - vessie hyperactive en présence de symptômes de miction fréquente, d'envie urgente ou d'incontinence d'urgence dans le cas o le traitement de première intention (oxybutynine) n'a pas fait effet ou que le patient n'a pu le tolérer.
Trulicity dulaglutide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour: - les patients adultes chez qui le diabète sucré de type 2 est mal contrôlé, qui prennent actuellement de la metformine et qui ont essayé un traitement avec au moins un autre agents antidiabétiques oraux
Truvada emtricitabine/ fumarate de ténofovir disoproxil

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants :

- la prise en charge de l’infection par le VIH-1 chez les adultes, en association avec d’autres agents antirétroviraux;

- en association avec des pratiques sexuelles plus sûres dans le cadre d’une prophylaxie préexposition afin de réduire le risque d’infection par le VIH-1 lors de rapports sexuels d’adultes exposés à un risque important.

Tryptan tryptophan Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les clients en complément du traitement antidépressif dans la gestion des troubles dépressifs ou en complément du traitement au lithium dans la gestion des troubles bipolaires.
Twinject épinéphrine ou adrénaline Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'une allergie documentée entraînant des réactions anaphylactiques.
Tykerb lapatinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec la capécitabine pour le traitement du cancer du sein métastatique surexprimant le récepteur ErbB2 (HER2). La maladie des patients doit être en progression après un traitement par des taxanes et l’anthracycline. En outre, la maladie doit être en progression malgré un traitement par le trastuzumab en situation métastatique.

Tysabri natalizumab

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour les patients qui:

-n'ont pas moins de 18 ans;
- les personnes qui ont reçu un diagnostic clinique et souffrent actuellement de la forme rémittente de la sclérose en plaques (la sécurité et l'efficacité n'ont pas été établies avec la forme progressive de sclérose en plaques) ;
- les demandes de Tysabri pour le traitement des formes secondaires progressives, primaires progressives, rémittentes progressives de la sclérose en plaque seront refusées.
- qui n'ont pas eu de résultat ou qui ont une intolérance à l'un des produits interférons bêtas (Avonex®, Betaseron ou Rebif®), ET qui n'ont pas eu de résultat ou ont une intolérance au Copaxone® (glatiramer) ;
- qui utiliseront Tysabri comme monothérapie seulement ;
- qui ont reçu une ordonnance de Tysabri par un spécialiste en sclérose en plaques ou un neurologue ;
- qui ont une cote EDSS de 5,5 ou moins (p. ex. : le patient doit être ambulatoire) ;
ET
- -qui présentent une augmentation significative du volume de lésions T2 comparativement au volume d'un IRM antérieur ou au moins une lésion prenant le contraste au gadolinium ;
AND,
-ont eu au moins deux rechutes au cours des 12 derniers mois. ont eu au moins deux rechutes dans les 24 mois qui précèdent ;

Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour les patients suivants :

- qui n'ont PAS eu de mauvais résultats ou qui sont intolérants au produit interféron béta ET au Copazone

SI
- ils ont une cote EDSS supérieure de plus de 2,0 au cours des 12 mois qui précèdent.
- si tous les autres critères demeurent les mêmes pour ces patients.

Ultibro Breezehaler Indacatérol (sous forme de maléate)/glycopyrronium (sous forme de bromure)

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:
- pour le traitement bronchodilatateur d'entretien à long terme de l'obstruction des voies respiratoires chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), y compris la bronchite chronique et l'emphysème.

Ultrase pancrélipase Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de substitution chez les patients atteints d'une insuffisance pancréatique o les enzymes pancréatiques ne sont pas sécrétés ou sont sécrétés en quantité insuffisante dans l'intestin.
Unitron-Peg peginterféron alfa-2b Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients chez qui on a diagnostiqué une hépatite C chronique. Seuls les médecins qui connaissent bien le traitement de l'hépatite C chronique peuvent prescrire Unitron Peg.
Uptravi sélexipag

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement prolongé de l'hypertension artérielle pulmonaire idiopathique (HTAPI), de l'hypertension artérielle pulmonaire héritable (HTAPH), de l'HTAP associée à une affection du tissu conjonctif et de l'HTAP associée à une cardiopathie congénitale, chez les patients adultes en classe fonctionnelle (CF) II ou III de l'OMS pour retarder l'évolution de la maladie.

Valcyte chlorhydrate de valganciclovir

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de la rétinite à CMV chez l'adulte atteint de sida ainsi que pour la prévention de la rétinite à CMV chez les patients ayant subi une greffe d'organe plein et présentant un risque de rejet. (Ce médicament ne fait pas partie de la liste des médicaments provinciale pour le traitement de la charge virale associée au VIH ou au sida.)

Vesanoid trétinoïne Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour le cas suivant : - le déclenchement d'une rémission dans le cas d'une leucémie promylocytaire aigu
Vfend voriconazole

Les demandes de remboursement du Vfend oral seront considérées pour le traitement de l'aspergillose invasive (indication approuvée au Canada) et pour le traitement de la septicémie à candida et des infections à candida suivantes : Infections disséminées dans la peau et infections à l'abdomen, aux reins, à la parois de la vessie et aux plaies.

Victoza liraglutide

Les demandes d'autorisation spéciale pour Victoza™ sont admissibles pour :
les patients adultes chez qui le diabète sucré de type 2 est mal contrôlé, qui prennent actuellement de la metformine et qui ont essayé un traitement avec au moins deux autres agents antidiabétiques oraux.

Victrelis/Victrelis Triple bocéprévir

Les demandes d'autorisation spéciale pour Victrelis/Victrelis Triple seront prises en considération dans le cas suivant :
Le traitement d'une infection chronique par le génotype 1 de l'hépatite C chez les adultes souffrant de maladies du foie compensées

Vimovo naproxène / esoméprazole

Indiqué pour les patients adultes qui requièrent l'utilisation chronique des AINS, qui risquent de développer des ulcères gastriques et qui ont :

1. essayé un traitement, sans résultat, à un ou plusieurs médicaments qui contiennent toute forme (incluant les médicaments génériques ou de marque, à libération immédiate ou prolongée) du Pariet (rabéprazole), du Losec (oméprazole), du Prevadic (lansoprazole), du Tecta (pantoprazole magnésien) ou du Pantoloc (sodium de pantoprazole) avec Naproxen Sodium.

2. ont une raison médicale pour ne pas utiliser une plusieurs formes du rabéprazole, de l'oméprazole, du lansoprazole, du pantoprazole magnésien ou du sodium de pantoprazole avec Naproxen Sodium.

Viokase pancrélipase Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de substitution chez les patients atteints d'une insuffisance pancréatique o les enzymes pancréatiques ne sont pas sécrétés ou sont sécrétés en quantité insuffisante dans l'intestin.
Viramune XR névirapine

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- les adultes ayant reçu un diagnostic d’infection par le VIH-1, en association avec d’autres agents antirétroviraux.

Viread ténofovir disoproxil (sous forme de fumarate)

Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour le traitement d'une infection au VIH lorsqu'il est impossible, pour cause d'intolérance ou de résistance,
d'offrir au patient un régime viable de trois médicaments d'autres antiviraux figurant au formulaire.
Les demandes d'autorisation spéciale sont considérées pour :
Le traitement de l'hépatite B chronique chez les patients de 18 ans et plus et qui n'ont pas eu de résultats avec le traitement de lamivudine. Prescrit seulement par un hépatologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un gastroentérologue, ou en consultation avec l'un de ces derniers.

Visanne diénogest

Les demandes d'autorisation spéciale pour Visanne™ seront prises en considération dans le cas suivant :
estion de la douleur pelvienne associée à l'endométriose chez les patientes pour qui les options incluant moins d'hormones (comme les contraceptifs oraux ou la médroxyprogestérone) sont inefficaces ou non indiquées.

Visudyne vertéporfine

Les demandes de remboursement sont prises en considération pour le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) (exsudative) chez les patients atteints de néovascularisation choroïdienne (NVC) classique prédominante, de myopie pathologique ou d'histoplasmose occulaire présumée.

Seules les demandes provenant d'ophtalmologistes seront prises en considération.

Vitamine B12 cobalamine

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour :
- les patients ayant reçu un diagnostic médical (autre que la perte de poids) qui nécessite un traitement à la vitamine B6 ou à la vitamine B12.

Vitamine B6 pyridoxine

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour :

- les patients ayant reçu un diagnostic médical (autre que la perte de poids) qui nécessite un traitement à la vitamine B6 ou à la vitamine B12.

Vivelle estradiol

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'effets indésirables non acceptables en raison de l'trogénothérapie orale (p. ex. migraine ou hypertension causée par l'trogène) ;

- patients pour lesquels un traitement oral est contre-indiqué (p. ex. dysphagie ou maladie du foie) ;

- patients n'ayant connu aucun soulagement des symptômes après un traitement hormonal substitutif par voie orale.

Volibris ambrisentan

Les demandes d'autorisation spéciale pour Volibris sont examinées pour les patients chez qui l'on a diagnostiqué :
a) une hypertension pulmonaire primitive (idiopathique) OU
b) une hypertension artérielle pulmonaire associée à une maladie du tissu conjonctif,
si ces affections sont des symptômes de classe fonctionnelle III selon les normes de l'Organisation mondiale de la santé et si les patients n'ont pas répondu au traitement classique.

Votrient pazopanib

Les demandes d'autorisation spéciale pour Votrient™ sont admissibles lorsqu'elles visent des patients ayant reçu un diagnostic de carcinome rénal métastatique, mais qui n'ont pas subi de traitement systémique ou de traitement par cytokines pour une maladie métastatique.

Wellbutrin bupropion de chlorhydrate

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement symptomatique des maladies dépressives.

Les demandes relatives à l'abandon du tabac ne seront pas prises en considération.

Xalkori crizotinib

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour:
- en monothérapie chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules localement avancé (pour lequel il n'existe aucun traitement curatif) ou métastatique ALK (anaplastic lymphoma kinase)-positif.

Xatral alfuzosine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) chez les patients qui ne réagissent pas, qui ont une intolérance ou qui ne peuvent pas utiliser les alphabloquants figurant sur le formulaire (p. ex. térazosine, doxazosine).

Xeljanz Citrate de tofacitinib

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération, en association avec le methotrexate ou en monothérapie, sont admissibles pour les patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave qui ont essayé, sans résultat, deux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM, p. ex. le méthotrexate).

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de la colite ulcéreuse évolutive modérée ou sévère chez les adultes qui ont eu une réponse insatisfaisante, une perte de la réponse ou une intolérance au traitement classique de la colite ulcéreuse ou à un inhibiteur du TNF-á.

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération en association avec du méthotrexate (MTX) ou un autre antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) synthétique classique, pour atténuer les signes et les symptômes de l’arthrite psoriasique chez les adultes atteints d’arthrite psoriasique évolutive qui ont eu une réponse insatisfaisante à un traitement antérieur par un ARMM.

Xeloda capécitabine

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour :

Le cancer du sein :
Polythérapie : le XELODA, en association avec le docetaxel, est indiqué pour le traitement des patientes atteintes d'un cancer du sein avancé ou métastatique, après l'échec d'une chimiothérapie contenant une anthracycline.
Monothérapie : le XELODA est aussi indiqué pour le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique, après l'échec d'un traitement standard comprenant un taxane, à moins d'une contre-indication clinique à l'emploi d'un taxane.

Colorectal Cancer :
traitement de première ligne pour les patients atteints d'un cancer colorectal métastatique.

Xenical orlistat

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour la perte de poids chez les clients suivant un régime faible en calories et un programme de conditionnement physique et pour le maintien de la perte de poids à long terme chez les clients :

- ayant un IMC de plus de 30kg/m2 ;

- ayant un IMC supérieur à 27 kg/m2 en présence de comorbidités telles que l'hypertension, une maladie cardiaque, le diabète ou l'arthrite.

Xeomin Neurotoxine de Clostridium Botulinum de type A

Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale pour les cas suivants :

- patients âgés de 18 ans et plus atteints de blépharospasme qui reçoivent actuellement des traitements par un ophtalmologiste ou un interniste ayant de l'expérience avec l'utilisation de la toxine botulinique pour ces indications.

- patients âgés de 18 ans et plus atteints de dystonie cervicale (torticollis spasmodique) qui reçoivent actuellement des traitements par un interniste ayant de l'expérience avec l'utilisation de la toxine botulinique pour cette indication.

- patients âgés de 18 ans et plus atteints de spasticité après AVC du membre supérieur qui reçoivent actuellement des traitements par un interniste ayant de l'expérience avec l'utilisation de la toxine botulinique pour cette indication.

Xgeva dénosumab

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- Réduire le risque de développer des complications osseuses chez les patients atteints de myélome multiple et chez les patients qui ont des métastases osseuses découlant du cancer du sein, du cancer de la prostate, du cancer du poumon non à petites cellules et d'autres tumeurs solides.

- Le traitement des adultes et des adolescents squelette mature avec tumeur à cellules géantes de l'os qui est non résécable ou lorsque la résection chirurgicale est susceptible d'entraîner une morbidité grave

Xigduo dapagliflozine/chlorhydrate de metformine

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- l’utilisation en complément à un régime alimentaire et à l’exercice chez les adultes atteints de diabète de type 2 qui sont déjà traités par la dapagliflozine et la metformine sous forme de comprimés distincts et qui présentent un bon équilibre glycémique;

- l’utilisation en association avec une sulfonylurée en complément à un régime alimentaire et à l’exercice chez les adultes atteints de diabète de type 2 chez qui la dapagliflozine, la metformine et une sulfonylurée permettent déjà d’obtenir l’équilibre glycémique.

- l’utilisation en association avec la sitagliptine en complément à un régime alimentaire et à l’exercice chez les adultes atteints de diabète de type 2 chez qui la dapagliflozine, la metformine et la sitagliptine permettent déjà d’obtenir l’équilibre glycémique.

- l’utilisation en association avec l’insuline en complément à un régime alimentaire et à l’exercice chez les adultes atteints de diabète de type 2 chez qui la dapagliflozine, la metformine et l’insuline permettent déjà d’obtenir l’équilibre glycémique.

Xolair omalizumab

Les demandes d'autorisation spéciale de l'approbation du Xolair® dépend des critères suivants, mais ne s'y limite pas:

- Le patient a obtenu un diagnostic d'asthme allergique à partir d'un test cutané ou sanguin.
- Le patient a obtenu un diagnostic d'asthme continu moyen à grave.
- Le patient prend du Xolair® sur ordonnance et est suivi par une spécialiste (tel que) :
- un spécialiste des troubles respiratoires avec un certificat du Royal College of Physicians & Surgeons/ Collège des médecins du Québec ;
- un pédiatre avec désignation de spécialiste des troubles respiratoires ;
- un interne ou un pédiatre avec un certificat en immunologie clinique et en allergies remis par l'un des deux établissements susmentionnés.
- les questions environnementales sont considérées et traitées dans la mesure du possible ;
- le patient a eu de mauvaises réactions ou a développé des effets secondaires intolérables aux thérapies de maintien de premiere ligne ;
- niveau IgE de base ;
- une preuve que la maladie est réversible ;
- le poids du patient ;
- si le patient est non fumeur.

étant donné que ces cas ne sont pas toujours facilement définissables au moyen de critères noirs et blancs, chaque cas est examiné par notre médecin spécialiste en troubles respiratoires pour confirmer que le Xolair® serait un médicament efficace à inclure dans le plan de traitement général du patient.

Aux fins du traitement efficace des demandes de règlement, veillez à ce qu'un formulaire d'autorisation spéciale soit rempli et accompagné de documents à l'appui dont ceux susmentionnés

Xtandi enzalutamide

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

Le traitement du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CPRCm) chez les patients qui :

- n’ont jamais reçu de chimiothérapie et sont asymptomatiques ou légèrement symptomatiques après échec d’un traitement antiandrogénique.

- ont reçu un traitement par le docétaxel.

Le traitement des patients atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm).

Le traitement des patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique sensible à la castration (CPSCm).

Xyrem oxybate de sodium

Les demandes d'autorisation spéciale pour Xyrem seront prises en considération seulement pour les patients répondant à tous les critères suivants :
a) le patient est inscrit au Programme à succès Xyrem (voir ci-dessous pour les précisions) ;
b) le patient a reçu un diagnostic de cataplexie associée à la narcolepsie ;
c) le patient reçoit actuellement un traitement avec un stimulant du SNC ;
d) le patient ne consomme actuellement pas d'alcool, de nooleptiques ou d'autres dépresseurs du SNC ;
e) le patient est âgé d'au moins 18 ans.

Nota : Xyrem est offert seulement par l'intermédiaire d'une seule pharmacie, et les patients doivent être inscrits au Programme à succès Xyrem afin de recevoir le médicament.

Yervoy ipilimumab Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants: - le traitement du mélanome métastatique ou non résécable
Zaditen kétotifène

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement de l'asthme pédiatrique chez les patients âgés de plus de 3 ans souffrant d'asthme atopique bénigne chronique et dont les symptômes ne peuvent pas être contrôlés par d'autres approches thérapeutiques (p. ex. bronchodilatateurs, corticostéroïdes inhalés).

Zaxine rifaximin

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour:

- la réduction du risque de récurrence de l’encéphalopathie hépatique (EH) manifeste chez les patients ≥18 ans.

- le traitement du syndrome du côlon irritable avec diarrhée (SCI-D) chez les adultes.

Zelboraf vémurafénib

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés en monothérapie dans le traitement du mélanome non résécable ou métastatique à mutation BRAF V600.

Zeldox capsules chlorhydrate de ziprasidone

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour :
- le traitement de la schizophrénie chez les patients qui ont essayé et n'eu aucun résultats avec la thérapie au rispéridone (Risperdal), ou pour qui il existe une raison médicale empêchant le risperidone d'être utilisé.

Zenhale Furoate de mométasone/fumarate de formotérol

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour :
- Les patients atteints de la maladie obstructive réversible des voies respiratoires qui reçoivent des traitements anti-inflammatoires optimaux (p. ex. stéroïdes inhalés) et qui ont tout de même besoin de bronchodilatateurs à action brève et ce, plus de deux fois par jour.

Zepatier elbasvir/grazoprévir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotype 1 ou 4 confirmée en laboratoire, avec fibrose de stade F2 ou plus, chez les patients adultes avec ou sans cirrhose qui n’ont pas connu d’échec virologique en cours de traitement, pendant un maximum de 12 semaines.

REMARQUE : UN SEUL TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C À VIE PEUT ÊTRE AUTORISÉ PAR PATIENT.

Zofran Comprim&eacute;s, liquide et ODT ondansron Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients qui subissent une chimiothérapie cytotoxique qui répondent à l'un des critères suivants : a) patients recevant un traitement de chimiothérapie hautement émétogène (cisplatine, chlorhydrate de méchloréthamine, streptozocine, dacarbazine, carmustine ou dactinomycine) ou un traitement de chimiothérapie modérément émétogène (cyclophosphamide, doxorubicine, carboplatine, mitomycine, asparaginase, épirubicine ou melphalan) ; b) patients souffrant de nausées et de vomissements causés par des agents de chimiothérapie autres que les agents susmentionnés et qui n'ont pas réagi aux doses thérapeutiques d'antiémétiques traditionnels (métoclopramide, prochlorpérazine, dexaméthasone) ou qui ne peuvent pas utiliser d'antiémétiques traditionnels en raison d'effets indésirables ou de contre-indication précise ; - patients recevant un traitement de radiothérapie abdominale qui n'ont pas réagi aux doses thérapeutiques d'antiémétiques traditionnels (métoclopramide, prochlorpérazine, dexaméthasone) ou qui ne peuvent pas utiliser d'antiémétiques traditionnels en raison d'effets indésirables ou de contre-indication précise.
Zoladex goséréline

Requests for Special Authorization are considered for the treatment of hormone-dependent advanced carcinoma of the prostate , hormonal dependent breast cancer and for the hormonal management of endometriosis.

Zoladex LA goséréline

Requests for Special Authorization will be considered for the treatment of hormone-dependent advanced carcinoma of the prostate and for the hormonal management of endometriosis.

Zomig zolmitriptan

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.

Zonalon doxépine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- soulagement topique à court terme (jusqu'à huit jours) du prurit à médiation histaminique de gravité moyenne, particulièrement lorsqu'il accompagne des troubles tels que l'eczéma.

Zovirax Onguent, Cr&egrave;me acyclovir Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : -patients souffrant : - d'une première infection d'herp&è; simplex ; - d'une infection d'herp&è; simplex cutanée non fatale si le patient est immunocompromis ; - lorsqu'une infection d'herp&è; simplex récurrente est exceptionnellement grave ou invalidante. Les demandes concernant le traitement de l'herp&è; simplex (feux sauvages) ne sont pas admissibles.
Zydelig idélalisib

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés:

- en association avec le rituximab pour le traitement des patients atteints d'une leucémie lymphoïde chronique récidivante (LLC).

Zykadia céritinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour monothérapie chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) ALK (anaplastic lymphoma kinase)-positif, localement avancé (pour lequel il n'existe aucun traitement curatif) ou métastatique, qui a évolué malgré l'emploi du crizotinib ou que le patient ne tolère pas ce médicament.

Zytiga abiratérone

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération dans le cas suivant :

- en association avec la prednisone pour le traitement du cancer de la prostate métastatique (cancer de la prostate résistant à la castration, CPRCm) chez les patients qui :

- sont asymptomatiques ou légèrement symptomatiques après un échec du traitement antiandrogénique

- ont reçu une chimiothérapie antérieure à base de docétaxel après un échec du traitement anti-androgénique.

- en association avec la prednisone et un traitement anti-androgénique (TAA) chez les patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique hormono-sensible à haut risque nouvellement diagnostiqué et pouvant avoir déjà reçu un TAA pendant 3 mois au plus.

Zyvoxam linézolide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les clients souffrant des conditions suivantes :
Infections aux entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) ou pneumonie nosocomiale causée par le staphylococcus aureus résistant à la méthicilline ou d'infections cutanées complexes ou d'infections des structures cutanées causées par le staphylococcus aureus résistant à la méthicilline ou par d'autres organismes susceptibles de les provoquer. Seules les demandes prescrites ou recommandées par un infectiologue seront prises en considération.

Lynparza olaparib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

Cancer de l'ovaire :

- en monothérapie pour le traitement d'entretien des patientes adultes ayant reçu un nouveau diagnostic de cancer épithélial séreux de haut grade de l’ovaire, des trompes de Fallope ou d’un carcinome péritonéal primitif avec une mutation d’un gène BRCA et qui sont en réponse (complète ou partielle) à une chimiothérapie de première intention à base de sels de platine. Les patientes doivent avoir une confirmation de la mutation d’un gène BRCA (relevée par lignée germinale ou analyse tumorale) avant de commencer le traitement avec LYNPARZA.

- en monothérapie pour le traitement d'entretien des patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial séreux de haut grade de l’ovaire, des trompes de Fallope ou d’un carcinome péritonéal primitif récidivant et sensible aux sels de platine avec une mutation d’un gène BRCA et qui sont en réponse (complète ou partielle) à une chimiothérapie à base de sels de platine.

Radicava edaravone

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissiblespour ralentir la perte de capacité fonctionnelle chez les patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA), telle que mesurée par l’ALSFRS-R (ALS Functional Rating Scale – Revised), l’échelle révisée d’évaluation de la capacité fonctionnelle dans la SLA.

Zejula niraparib tosylate

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement d’entretien des patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire, d’un cancer des trompes de Fallope ou d’un cancer péritonéal primaire récidivant, qui présentent une réponse complète ou partielle à une chimiothérapie à base de platine.

Tagrisso osimertinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de première intention des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé (ne se prêtant pas à un traitement curatif) ou métastatique porteur d’une délétion dans l’exon 19 ou d’une mutation de substitution dans l’exon 21 (L858R) du gène du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) (soit seule ou en association avec d’autres mutations de l’EGFR).

Fulphila pegfilgrastim

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour réduire la fréquence des infections qui se manifestent par une neutropénie fébrile chez les patients atteints d’un cancer non myéloïde et traités par des agents antinéoplasiques myélosuppresseurs.

Ruxience rituximab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour:

- la réduction des signes et des symptômes associés à la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les adultes qui n'ont pas répondu adéquatement à au moins uns des traitements aux facteurs de nécrose tumorale (TNF).

- le traitement de rémission et d'induction pour les patients qui souffrent d'une granulomatose grave accompagnée de polyangéite (GPA) ou de polyangéite microscopique (MPA) chez qui l'utilisation de cyclophosphamide a échoué ou n'est pas appropriée.

Rybelsus semaglutide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme traitement d’appoint à un régime alimentaire et à un programme d’exercice afin d’améliorer la maîtrise de la glycémie chez les adultes atteints dediabète sucré de type 2 :

- en monothérapie lorsque la metformine est jugée inappropriée en raison d’une intolérance ou de contre-indications;

- en association avec d’autres produits médicinaux pour le traitement du diabète pour connaître les populations de patients et les associations médicamenteuses testées).

Rinvoq upadacitinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive qui n’ont pas répondu de façon satisfaisante ou qui présentent une intolérance au méthotrexate.

Avsola infliximab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la remission clinique et de la cicatrisation de la muqueuse, et la réduction ou l’abandon du recours à un traitement par corticostéroïdes chez les adultes atteints de colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. aminosalicylés et/ou corticostéroïdes et/ou immunosuppresseurs);

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la remission clinique et l’induction de la cicatrisation de la muqueuse, chez les enfants atteints de colite ulcéreuse modérément à fortement évolutive qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. aminosalicylés et/ou corticostéroïdes et/ou immunosuppresseurs). L’innocuité et l’efficacité de l’infliximab n’ont pas été établies chez les enfants de moins de 6 ans;

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la remission clinique et de la cicatrisation de la muqueuse, et la réduction du recours à un traitement par corticostéroïdes chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement par corticostéroïdes et/ou aminosalicylés. AVSOLA peut être administré seul ou en association avec un traitement standard;

- pour le traitement de la maladie de Crohn avec fistulisation, chez les adultes qui n’ont pas répondu à un traitement standard complet et approprié;

- pour la réduction des signes et des symptômes, et pour l’amélioration de la capacité fonctionnelle des patients atteints de spondylarthrite ankylosante évolutive qui présentent une intolérance ou qui n’ont pas répondu de manière satisfaisante aux traitements standard;

- pour la réduction des signes et des symptômes, ainsi que pour l’induction et le maintien de la rémission clinique chez les enfants atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. corticostéroïdes et/ou aminosalicylés et/ou immunosuppresseurs). L’innocuité et l’efficacité de l’infliximab n’ont pas été établies chez les patients de moins de 9 ans;

- le traitement des adultes qui sont atteints de psoriasis en plaques chronique de sévérité modérée à élevée et candidats à un traitement systémique. Chez les patients atteints de psoriasis en plaques chronique de sévérité modérée, AVSOLA ne doit être administré que lorsque la photothérapie s’est révélée inefficace ou inappropriée; pour évaluer la gravité du psoriasis, le médecin doit prendre en compte l’étendue et le siege des lésions, la réponse aux traitements antérieurs et l’incidence de la maladie sur la qualité de vie du patient.

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction d’une importante réponse clinique, l’inhibition de la progression de l’atteinte structurale associée à l’arthrite évolutive et l’amélioration de la capacité fonctionnelle chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique;

- en association avec le méthotrexate, pour la réduction des signes et des symptômes, l’inhibition de la progression de l’atteinte structurale et l’amélioration de la capacité fonctionnelle chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive;

Verzenio abemaciclib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique exprimant des récepteurs hormonaux (RH positif) et ne surexprimant pas le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2 négatif) :

- en association avec un inhibiteur de l’aromatase chez les femmes ménopausées, comme endocrinothérapie initiale;

- en association avec le fulvestrant chez les femmes lorsque la maladie évolue après une endocrinothérapie. Les femmes en préménopause ou en périménopause doivent aussi être traitées par un agoniste de la gonadolibérine (GnRH)

Alecensaro alectinib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour:

- pour le traitement de première intention des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) exprimant la kinase du lymphome anaplasique (ALK-positif) localement avancé (incurable) ou métastatique;

- en monothérapie pour le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) exprimant la kinase du lymphome anaplasique (ALK-positif) localement avancé (incurable) ou métastatique, dont la maladie a progressé lors du traitement par le crizotinib ou qui ne tolèrent pas le crizotinib.

Nivestym filgrastim

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour:

(1) Patients cancéreux recevant une chimiothérapie myélosuppressive

(2) Patients atteints de leucémie myéloïde aiguë

(3) Patients cancéreux recevant une chimiothérapie myéloablative suivie d’une greffe de moelle osseuse

(4) Patients cancéreux se prêtant à un prélèvement de cellules souches du sang périphérique (CSSP) suivi d’un traitement

(5) Patients atteints de neutropénie chronique grave (NCG)

(6) Patients infectés par le VIH

Beovu brolucizumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération lorsqu'ils sont prescrits par un ophtalmologiste qualifié ayant l'expérience des injections intravitréennes, ou d'un spécialiste de la rétine pour le traitement de la forme néovasculaire (humide) de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Nubeqa darolutamide

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour le traitement des patients atteints de cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm).

Riximyo rituximab

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés en association avec le méthotrexate chez les patients adultes pour soulager les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée ou grave chez les adultes ayant montré une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs traitements par des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (anti-TNF).

Envarsus PA tacrolimus

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour la prophylaxie du rejet d’organe chez les adultes recevant une allogreffe de rein ou de foie en combinaison avec d’autres immunosuppresseurs.

Mayzent siponimod

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des patients atteints de sclérose en plaques progressive secondaire (SPPS) active, caractérisée par la survenue de poussées ou la présence de lésions inflammatoires typiques de la sclérose en plaques aux épreuves d’imagerie, afin de retarder la progression de l’incapacité physique.

Vocabria comprimés de cabotégravir

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés en association avec Edurant (comprimés de rilpivirine), comme schéma complet de traitement de courte durée de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH-1) chez les adultes présentant une suppression virologique stable (taux d’ARN du VIH-1 inférieur à 50 copies par mL) :

- comme traitement préliminaire par voie orale afin d’évaluer la tolérance du patient à l’égard du cabotégravir avant d’amorcer le traitement par CABENUVA;

- comme traitement de relais à prise orale en cas d’omission d’une injection de Cabenuva.

Cabenuva cabotégravir en suspension injectable à libération prolongée et rilpivirine en suspension injectable à libération prolongée

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés comme schéma complet de remplacement du schéma antirétroviral courant pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez les adultes présentant une suppression virologique stable (taux d’ARN du VIH-1 inférieur à 50 copies par mL).

Enerzair Breezhaler indacatérol / glycopyrronium / mométasone furoate

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement d’entretien de l’asthme chez l’adulte, quand l’asthme n’est pas bien maîtrisé malgré un traitement d’entretien associant un bêta2-agoniste à longue durée d’action (BALA) et un corticostéroïde pour inhalation (CSI) pris en dose intermédiaire ou élevée, après la survenue d’au moins une crise d’asthme au cours des 12 mois précédents.

Osnuvo tériparatide

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour:

- traiter l’ostéoporose sévère chez les femmes ménopausées chez qui le risque de fracture est élevé ou chez qui un autre traitement contre l’ostéoporose a échoué ou n’a pas été toléré.

- augmenter la masse osseuse chez les hommes atteints d’ostéoporose sévère primaire ou causée par un hypogonadisme chez qui un autre traitement contre l’ostéoporose a échoué ou n’a pas été toléré. Les effets de la tériparatide sur le risque de fracture chez les hommes n’ont pas été démontrés.

- traiter l’ostéoporose associée à une thérapie systémique prolongée aux glucocorticoïdes chez les hommes et les femmes qui ont un risque accru de fractures.

Genotropin somatropin

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles dans les cas suivants :

  • Déficit en hormone de croissance chez l’enfant – Patients qui présentent un retard de croissance en raison d’un déficit en hormone de croissance
  • Syndrome de Turner – Patients qui ont une petite taille associée au syndrome de Turner
  • Déficit en hormone de croissance chez l’adulte – Remplacement de l’hormone de croissance endogène chez les adultes présentant un déficit en hormone de croissance qui répondent à l’un des deux critères suivants :

(A) Déficit acquis à l’âge adulte – Les patients doivent présenter un déficit en hormone de croissance secondaire à une maladie de l’hypophyse ou de l’hypothalamus, à une intervention chirurgicale, à une radiothérapie ou à un traumatisme, avec ou sans autres déficits hormonaux (hypopituitarisme); OU

(B) Déficit acquis pendant l’enfance – Les patients doivent présenter depuis l’enfance un déficit en hormone de croissance découlant d’un état congénital, héréditaire, acquis ou encore de facteurs idiopathiques.

Maviret glecaprevir/pibrentasvir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotypes 1 à 6, confirmée en laboratoire, comme monothérapie chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans à 18 ans, sans cirrhose ou présentant une cirrhose compensée.

REMARQUE : UN SEUL TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C À VIE PEUT ÊTRE AUTORISÉ PAR PATIENT.

Akynzeo netupitant/palonosetron (palonosetron hydrochloride)

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:

  • a prévention des nausées et des vomissements immédiats et tardifs associés à une chimiothérapie anticancéreuse hautement émétisante;
  • la prévention des nausées et des vomissements immédiats associés à un traitement anticancéreux modérément émétisant non maîtrisés par un antagoniste des récepteurs 5-HT3 administré seul.
Caripul epoprostenol

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement par voie intraveineuse à long terme de l’hypertension artérielle pulmonaire idiopathique (HTAPi), de l’hypertension artérielle pulmonaire à caractère héritable (HTAPH) et l’hypertension artérielle pulmonaire associée à une connectivite chez les patients des classes fonctionnelles III et IV de la NYHA qui ont répondu de façon insatisfaisante à un traitement classique.

Ocaliva obeticholic acid

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP) en association avec l’acide ursodésoxycholique (AUDC) chez les adultes présentant une réponse inadéquate à l’AUDC ou en monothérapie chez les adultes présentant une intolérance à l’AUDC.

Praluent alirocumab

Les demandes d’autorisation spéciale relatives à Praluent sont admissibles pour la réduction du taux de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (C-LDL) dans les cas suivants :

Hypercholestérolémie familiale hétérozygote : Le patient adulte a reçu un diagnostic confirmé d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote, comme décrite ci-après.

A. Le patient présentait un taux de cholestérol total initial de > 7,5 mmol/L au moment du diagnostic ou un taux de cholestérol LDL initial de > 4,9 mmol/L au moment du diagnostic; et

B. Des xanthomes tendineux sont présents chez le patient ou chez un parent de premier degré de celui-ci (père ou mère, frère ou sœur, enfant) ou chez un parent de second degré de celui-ci (grand-parent, oncle, tante); ou

C. Le patient présente des antécédents familiaux d’infarctus du myocarde avant l’âge de 50 ans chez un parent de second degré ou avant l’âge de 60 ans chez un parent de premier degré; ou

D. Le patient présente des antécédents familiaux de taux de cholestérol total supérieur à 7,5 mmol/L chez un parent de premier ou de deuxième degré.

Maladie cardiovasculaire athéroscléreuse : Le patient adulte a reçu un diagnostic confirmé de maladie cardiovasculaire athéroscléreuse, comme décrite ci-après.

Les antécédents médicaux du patient comprennent au moins UN des éléments suivants :

A. Maladie coronarienne

  • Syndrome coronarien aigu
  • Infarctus du myocarde (IM)
  • Angine stable ou instable
  • Revascularisation coronarienne ou d’une autre artère

B. Maladie vasculaire – Accident vasculaire cérébral ou accident ischémique transitoire

C. Maladie artérielle périphérique

* En plus de prendre une statine à la dose maximale tolérée, le patient doit avoir fait l’essai de l’ézétimibe pendant au moins trois mois.

Exigences pour toutes les demandes :

  • Le patient est inscrit au programme de soutien pour les patients MonCOACHPraluentMC (le « PSP »);
  • Le médecin a fourni un rapport récent (dans les trois mois de la date de la demande) indiquant que le taux de C-LDL du patient traité est de > 2,4 mmol/L;
  • Le médecin a confirmé que le patient a reçu des conseils nutritionnels dans le cadre de son plan de traitement;
  • Le patient prend actuellement une statine à la dose maximale tolérée*; OU
  • Le patient a confirmé et documenté que le patient présente une contre-indication à une statine (p. ex. grossesse, allaitement, hépatopathie évolutive); OU
  • Le médecin a confirmé et documenté l’intolérance du patient à une statine (myosite, rhabdomyolyse) ET a écarté les facteurs prédisposants suivants : interactions médicamenteuses, hypothyroïdie non traitée, maladie fébrile, insuffisance rénale aiguë, obstruction biliaire et alcoolisme ET le patient a essayé, sans résultat, des traitements par au moins deux statines différentes et il y a eu une reprise de traitement par statine à la dose la plus faible.

Renouvellements :

Renouvellement initial (première année) : Le médecin a fourni un rapport récent indiquant une diminution d’au moins 40 % du taux de C-LDL du patient après un essai de PraluentMC pendant 12 semaines (jusqu’à un maximum de 24 semaines d’utilisation) et le patient respecte son traitement par statine selon les paramètres internes de Croix Bleue Medavie.

Renouvellements subséquents : Pour les renouvellements annuels subséquents, il faudra démontrer que le patient tire toujours des bienfaits cliniques du médicament et respecte son traitement par statine, selon les paramètres internes de Croix Bleue Medavie.

Mavenclad cladribine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints de sclérose en plaques (SP) rémittente afin de réduire la fréquence des exacerbations cliniques et de retarder la progression de l’invalidité.

Rydapt midostauriin

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec les chimiothérapies d’induction (cytarabine et daunorubicine) et de consolidation (cytarabine) standard pour le traitement des adultes qui ont reçu un diagnostic récent de leucémie aiguë myéloblastique (LAM) avec mutation du gène FLT3.

La présence de la mutation du gène FLT3 doit être confirmée au moyen d’un test validé.

Dupixent Dupilumab

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles lorsque les critères suivants sont respectés :

  • Le patient a 12 ans ou plus et a reçu un diagnostic de dermatite atopique modérée à grave.
  • Le patient est traité par un dermatologue ou en consultation avec un dermatologue.
  • Le score d’évaluation globale du médecin (PGA) est de 3 ou plus (modéré à grave sur une échelle de 0 à 4) ET l’atteinte est d’au moins 10 % de la surface corporelle.
  • Le patient a échoué un traitement de photothérapie, ou y a été intolérant, si ce dernier était indiqué et accessible.
  • Le patient a échoué un traitement par des corticostéroïdes topiques de puissance moyenne ou élevée ET par des inhibiteurs topiques de la calcineurine, ou a été intolérant à ces derniers.
  • Le patient est inscrit au programme de soutien pour les patients (Freedom).

Renouvellement : Le médicament procure toujours des bienfaits cliniques au patient (score d’évaluation globale du médecin ≤ 1 et diminution d’au moins 20 % de la surface corporelle atteinte par rapport au début du traitement).

Xiidra lifitegrast

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des signes et des symptômes de la sécheresse oculaire.

Ozempic semaglutide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les patients adultes chez qui le diabète sucré de type 2 est mal contrôlé, qui prennent actuellement de la metformine et qui ont essayé un traitement avec au moins un autre agents antidiabétiques oraux.

Renflexis infliximab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération::

- en association avec le méthotrexate, pour la réduction des signes et des symptômes, l’inhibition de la progression de l’atteinte structurale et l’amélioration de la capacité fonctionnelle chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active;

- pour la réduction des signes et des symptômes, et pour l’amélioration de la capacité fonctionnelle des patients atteints de spondylarthrite ankylosante active qui présentent une intolérance ou qui n’ont pas répondu de manière satisfaisante aux traitements standards;

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la rémission clinique et de la cicatrisation de la muqueuse, et la réduction du recours à un traitement par corticostéroïdes chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérément à sévèrement active qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement par corticostéroïdes et/ou aminosalicylés.

- pour la réduction des signes et des symptômes, ainsi que pour l’induction et le maintien de la rémission clinique chez les patients pédiatriques atteints de la maladie de Crohn modérément à sévèrement active qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. corticostéroïdes et/ou aminosalicylés et/ou immunosuppresseurs).

- pour le traitement de la maladie de Crohn avec fistulisation, chez les adultes qui n’ont pas répondu à un traitement standard complet et approprié;

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la rémission clinique et de la cicatrisation de la muqueuse, et la réduction ou l’abandon du recours à un traitement par corticostéroïdes chez les adultes atteints de colite ulcéreuse modérément à sévèrement active qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. aminosalicylés et/ou corticostéroïdes et/ou immunosuppresseurs);

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction et le maintien de la rémission clinique et l’induction de la cicatrisation de la muqueuse, chez les patients pédiatriques atteints de colite ulcéreuse modérément à sévèrement active qui ont présenté une réponse insuffisante à un traitement standard (c.-à-d. aminosalicylés et/ou corticostéroïdes et/ou immunosuppresseurs).

- pour la réduction des signes et des symptômes, l’induction d’une importante réponse clinique, l’inhibition de la progression de l’atteinte structurale associée à l’arthrite active et l’amélioration de la capacité fonctionnelle chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique;

- pour le traitement des adultes qui sont atteints de psoriasis en plaques chronique de sévérité modérée à élevée et candidats à un traitement systémique.

Taltz ixekizumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement du psoriasis en plaques modéré ou grave chez les adultes qui sont candidats au traitement à action générale ou à la photothérapie.

Adlyxine lixisenatide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme complément à un régime alimentaire et à un programme d’exercice afin d’obtenir une maîtrise de la glycémie chez les adultes atteints de diabète de type 2, en association avec :

- la metformine;
- une sulfonylurée (seule ou en association avec la metformine);
- la pioglitazone (seule ou en association avec la metformine);
- une insuline basale (seule ou en association avec la metformine)
lorsque les traitements énumérés ci-dessus ne procurent pas une maîtrise adéquate de la glycémie.

Trelegy Ellipta fluticasone furoate/umeclidinium/vilanterol

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour:

- le traitement d’entretien uniquotidien et prolongé de l’obstruction des voies aériennes chez les patients atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), y compris la bronchite chronique et/ou l’emphysème

- la réduction de la fréquence des exacerbations de la MPOC chez les patients ayant des antécédents d’exacerbations.

Vosevi sofosbuvir/velpatasvir/voxilaprevir

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement d’une infection

chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) chez des patients adultes qui ne sont pas atteints de la cirrhose ou qui souffrent d’une cirrhose compensée infectés par:

- le génotype 1, 2, 3, 4, 5 ou 6 ayant reçu un traitement précédent contre le VHC contenant

un inhibiteur de la NS5A;

- le génotype 1, 2, 3 ou 4 ayant reçu un traitement précédent contre le VHC contenant du

sofosbuvir sans un inhibiteur de la NS5A.

Ocrevus ocrelizumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement des patients adultes atteints de sclérose en plaques récurrente rémittente (SPRR) évolutive, définie par des caractéristiques cliniques et des résultats d’imagerie.

- la prise en charge des patients adultes atteints de sclérose en plaques progressive primaire (SPPP) au stade précoce, définie par la durée de la maladie et le degré d’invalidité, conjointement à des résultats d’imagerie caractéristiques d’une activité inflammatoire.

Probuphine buprenorphine hydrochloride subdermal implant

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour la prise en charge de la dependance aux opioides chez le patient dont l’etat clinique est stable grace a la buprenorphine administree par voie sublinguale a une dose n’excedant pas 8 mg, en association avec un counseling et un soutien psychosocial.

Contrave naltrexone HCl and bupropion HCl

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération en complément d’un régime alimentaire hypocalorique et d’une augmentation du niveau d’activité physique pour la prise en charge du poids à long terme chez les adultes ayant un indice de masse corporelle (IMC) initial de :

  • 30 kg/m2 ou plus (obèses) ou
  • 27 kg/m2 ou plus (en surpoids) en présence d’au moins une comorbidité liée au surpoids (p. ex., hypertension traitée, diabète de type 2 ou dyslipidémie).
Lapelga pegfilgrastim

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour réduire la fréquence des infections qui se manifestent par une neutropénie fébrile chez les patients atteints d’un cancer non myéloïde et traités par des agents antinéoplasiques myélosuppresseurs.

Prevymis letermovir

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération en prophylaxie d’une infection à cytomégalovirus (CMV) chez les adultes séropositifs pour le CMV ayant reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques (GCSH) allogénique [R+].

Kisqali ribociclib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec:

- un inhibiteur de l’aromatase pour le traitement endocrinien de première intention du cancer du sein avancé ou métastatique exprimant des récepteurs hormonaux (RH+), mais n’exprimant pas le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2-), chez la femme en préménopause, en périménopause ou ménopausée;

Chez la femme en préménopause ou en périménopause, le traitement endocrinien doit être associé à un agoniste de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH).

- le fulvestrant pour le traitement endocrinien du cancer du sein avancé ou métastatique RH+et HER2- chez la femme ménopausée, en première intention ou après la progression de la maladie suivant un traitement endocrinien.

Juluca dolutegravir/rilpivirine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH-1) chez les adultes présentant une suppression virologique stable (taux d’ARN du VIH-1 inférieur à 50 copies par mL).

Siliq brodalumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez les patients adultes qui sont candidats à un traitement systémique ou à une photothérapie.

Biktarvy bictegravir/emtricitabine/tenofovir alafenamide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour traitement complet contre l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes qui ne présentent aucune substitution connue associée à une résistance aux composants individuels de BIKTARVY.

Arbesda Respiclick fluticasone propionate/salmeterol xinafoate

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de l’asthme chez les patients âgés de 12 ans ou plus.

Xarelto rivaroxaban

Les demandes d’autorisation spéciale pour Xarelto 2.5mg seront prises en considération en association à 75 à 100 mg d’acide acétylsalicylique (AAS), pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral, de l’infarctus du myocarde et du décès d’origine cardiovasculaire, et la prévention de l’ischémie aiguë des membres et de la mortalité chez les patients souffrant de coronaropathie, avec ou sans maladie artérielle périphérique (MAP).

Orilissa elagolix

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des douleurs modérées à intenses associées à l’endométriose.

Soliqua insulin glargine and lixisenatide

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération chez l’adulte atteint de diabète de type 2 comme complément à un régime alimentaire et à un programme d’exercice, afin d’améliorer le contrôle glycémique que l’insuline basale (moins de 60 unités par jour), seule ou en association avec la metformine, ne permet pas de maîtriser de manière satisfaisante.

Venclexta venetoclax Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération en association avec le rituximab pour le traitement des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur.
Olumiant baricitinib

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération en association avec le méthotrexate (MTX) pour atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde modérée ou sévère chez les patients adultes qui ont obtenu une réponse insatisfaisante à un ou plusieurs antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM).

Erleada apalutamide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm).

- le traitement du cancer de la prostate métastatique sensible à la castration (CPSCm).

Alunbrig brigatinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en monothérapie pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) ALK (kinase du lymphome anaplasique)-positif métastatique chez des patients adultes dont la maladie avait progressé lors d’un traitement par le crizotinib (inhibiteur de l’ALK) ou qui avaient présenté une intolérance au crizotinib.

Pifeltro doravirine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec d’autres antirétroviraux, pour le traitement des adultes infectés par le VIH-1 qui ne présentent pas d’antécédents ou de signes d’une résistance virale à la doravirine.

Lenvima lenvatinib

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération en association avec l’évérolimus pour le traitement de l’hypernéphrome avancé après un traitement ciblant le facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF).

Cresemba isavuconazole (isavuconazonium sulfate)

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour une utilisation chez l’adulte dans le traitement de :

- l’aspergillose invasive

- Ia mucormycose invasive

Skyrizi risankizumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à grave chez les patients adultes qui sont candidats à un traitement à action générale ou à une photothérapie.

Dovato dolutegravir (DTG) et lamivudine (3TC)

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans ou plus et pesant au moins 40 kg.

Onstryv safinamide

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération comme traitement d’appoint à un schema thérapeutique comprenant de la lévodopa pour le traitement des signes et des symptômes de la maladie de Parkinson idiopathique chez les patients qui présentent des périodes « OFF » pendant un traitement par une dose stable de lévodopa.

Evenity romosozumab

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées qui sont exposées à un risque élevé de fracture, défini comme des antécédents de fracture ostéoporotique ou la présence de multiples facteurs de risque de fracture.

Aimovig erenumab

Les demandes d’autorisation spéciale seront prises en considération pour la prévention des migraines chroniques ou épisodiques chez les adultes (de 18 ans ou plus) qui souffrent de 4 à 7 jours par mois de migraines entraînant une invalidité au moins modérée (score MIDAS > 11, score HIT-6 > 50) OU qui ont souffert de migraines au moins 8 jours par mois au cours des 3 derniers mois. Les patients doivent avoir présenté un échec ou une intolérance à au moins deux agents appartenant à différentes catégories thérapeutiques standard pour la prévention de la migraine ou présenter une contre-indication aux traitements préventifs.

Xultophy insulin degludec / liraglutide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme traitement d’appoint à des modifications du mode de vie chez les adultes atteints de diabète sucré de type 2 pour améliorer la maîtrise glycémique, en association avec la metformine et avec ou sans sulfonylurée quand ceux-ci (pris en association avec une dose d’insuline basale inférieure à 50 unités par jour ou une dose de liraglutide égale ou inférieure à 1,8 mg par jour) ne permettent pas d’obtenir une maîtrise glycémique adéquate.

Sublocade buprénorphine

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour la prise en charge des troubles modérés ou sévères d’utilisation d’opioïdes chez l’adulte ayant subi au préalable une induction à l’aide d’un produit à base de buprénorphine administrée par voie transmuqueuse, et dont l’état clinique est stabilisé.

Iluvien fluocinolone acetonide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement de l’œdème maculaire diabétique (OMD) chez le patient ayant déjà reçu un traitement de corticostéroïdes sans que sa pression intraoculaire (PIO) augmente de manière cliniquement notable.

Truxima rituximab

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles:

- en association avec le méthotrexate, est indiqué chez les patients adultes pour soulager les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée ou grave chez les adultes ayant montré une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs traitements par des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (anti-TNF).

- en association avec des glucocorticoïdes chez les adultes, comme traitement d’induction de la rémission de la granulomatose avec polyangéite (GPA, aussi connue sous le nom de granulomatose de Wegener) et de la polyangéite microscopique (PAM) actives et graves.

Fasenra benralizumab

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles en association pour traitement d’entretien d’appoint chez les patients adultes atteints d’asthme éosinophilique sévère.

Enstilar calcipotriol et bétaméthasone dipropionate

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement topique du psoriasis vulgaire chez les adultes pendant une période pouvant aller jusqu’à quatre semaines.

Abilify aripiprazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérées pour :

  • le traitement de la schizophrénie chez les patients qui ont essayé Seroquel® ou Risperdal® et eu aucun résultat, ou qui ont une raison médicale de ne pas utiliser Risperdal ou Seroquel.
  • le traitement de la schizophrénie chez les adolescents âgés de 15 à 17 ans.
  • le traitement aigu des épisodes maniaques ou mixtes associés aux troubles bipolaires de type I chez les adolescents âgés de 13 à 17 ans.
Abilify Maintena aripiprazole

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour :

- le traitement aiguë et maintien de la schizophrénie chez les patients adultes stables.
- en monothérapie pour le traitement d'entretien du trouble bipolaire de type I chez les adultes.

Abraxane paclitaxel Le processus d'autorisation préalable permet d'accorder une couverture pour certains médicaments qui ne sont pas nécessairement inclus dans la couverture de base. Cependant, ce processus peut ne pas s'appliquer à tous les médicaments ou à tous les types de régimes d'assurance médicaments. Nous recommendons à nos assurés de toujours confirmer la couverture de leurs médicaments en utilisant le Portail de l'adhérent, notre application mobile Medavie Mobile, ou encore en appelant notre Service à la clientèle. Le cas échéant, les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour: - le traitement du cancer du sein métastatique; - le traitement de première intention de l'adénocarcinome métastatique du pancréas, en association avec la gemcitabine.
Accolate zafirlukast

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- traitement prophylactique et chronique de l'asthme chez les adultes et les enfants âgés de 12 ans et plus, lorsque la dose optimale de stéroïdes inhalés a été administrée au patient sans succès sur le contrôle des symptômes ;

- traitement prophylactique et chronique de l'asthme chez les adultes et les enfants âgés de 12 ans et plus, lorsque le patient ne peut pas utiliser les corticostéroïdes inhalés.

Aclasta acide zolédronique

Les demandes d'autorisation spéciale pour Aclasta sont prises en considération dans les cas suivants :

Ostéoporose chez les personnes :
qui respectent les critères d'autorisation spéciale pour le remboursement des médicaments alendronate ou risedronate dans le cadre du traitement de l'ostéoporose
ET
qui présentent au moins l'une des conditions suivantes :
intolérance aux bisphosphonates oraux ;
contre-indication aux bisphosphonates oraux ;

Maladie osseuse de Paget chez les personnes qui présentent :
un niveau de phosphatase alcaline sérique qui est au moins le double de la limite supérieure de l'étendue de référence normale par âge
ET
une maladie symptomatique (ostéalgie, perte auditive, déformations osseuses, fractures ou arthrite)
ET
un risque de complications liées à la maladie osseuse de Paget (p. ex. arthrose, insuffisance cardiaque, calcul rénal ou fractures).

Actemra tocilizumab

Les demandes d'autorisation spéciale pour Actemra sont admissibles pour:

Polyarthrite rhumatoïde:\pour l'utilisation dans la thérapie de combinaison avec le méthotrexate - pour la réduction des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte, lorsque les critères suivants ont été respectés:
- Le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère ET:
Le médicament doit être prescrit par, ou en consultation avec un rhumatologue ou un spécialiste dans le domaine de la polyarthrite rhumatoïde ET:
- Le patient doit avoir essayé et échoué un essai minimum de 12 semaines de méthotrexate plus un autre anti rhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM) o combinaisons de traitements de fond non biologiques sont impossibles, 3 ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

Arthrite juvénile idiopathique systémique:
le traitement de la forme systémique de l'arthrite juvénile idiopathique chez les patients âgés de deux ans ou plus qui ont eu une réponse inadéquate à un traitement avec un ou plusieurs anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), corticostéroïdes systémiques et avec du méthotrexate.

Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire:
- pour le traitement des signes et des symptômes de l'arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire active chez les patients de 2 ans et plus qui n'ont pas bien réagi à un traitement précédent aux ARMM ou systémique aux corticostéroïdes

Actonel risendronate

Les demandes d'autorisation spéciale pour Actonel sont prises en considération dans les cas suivants :

Le traitement de l'ostéoporose chez les hommes et les femmes postménopausées
qui présentent un risque élevé de fractures selon l'un des critères suivants :
fracture de fragilité préexistante après l'âge de 40 ans, y compris les fractures des vertèbres asymptomatiques repérées par radiographie ;
usage actuel de corticostéroïdes oraux (quelle que soit la dose) ;
risque élevé de fracture sur dix ans selon une analyse de la densité minérale osseuse (c'est-à-dire > 20 %) ;
qui présentent un risque modéré de fractures selon l'analyse de la densité minérale osseuse, avec au moins l'une des raisons convaincantes suivantes justifiant un traitement :
cote T du rachis lombaire largement inférieure à la cote T du col du fémur (d'au moins un écart type complet) ;
diminution rapide de la densité osseuse ( 4 % au cours de la dernière année) ;
les hommes atteints de cancer de la prostate traités par privation androgénique ;
les femmes atteintes de cancer du sein traitées par inhibiteurs de l'aromastase ;
usage répété de corticostéroïdes (par voie orale ou parentérale) au cours des deux dernières années, même si le patient ne prend pas actuellement de corticostéroïdes ;
chutes récurrentes (deux ou plus au cours de la dernière année).

Le traitement des patients souffrant de la maladie osseuse de Paget symptomatique ou dont le niveau de phosphatase alcaline correspond à une élévation au-delà du double de la limite supérieure de la normale.

Adcetris brentuximab védotine

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour:

- Le traitement des patients atteints de lymphome hodgkinien (HL) après échec d'une greffe autologue de cellules souches (ASCT) ou après échec d'au moins deux protocoles de chimiothérapie multi-agents antérieurs chez les patients qui ne sont pas candidats à l'ASCT.

- Le traitement des patients atteints de lymphome à grandes cellules anaplasiques systémique (sALCL) après échec d'au moins une multi-agent chimiothérapie préalable

Adcirca tadalafil

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour :
les clients avec l'un des diagnostics suivants :
a) hypertension artérielle pulmonaire primaire (idiopathique), OU
b) hypertension artérielle pulmonaire associée à la maladie du tissu conjonctif, trouble cardiaque congénital, ou utilisation d'anorexigène chez les patients avec des symptômes de la catégorie fonctionnelle II ou III de l'OSM qui n'ont pas obtenu de résultats avec la thérapie traditionnelle.


Adempas riociguat

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:
- de l'hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HPTEC, groupe 4 de l'OMS) inopérable
- de l'HPTEC persistante ou récurrente après le traitement chirurgical
- de l'hypertension artérielle pulmonaire (HAP, groupe 1 de l'OMS), seul ou en association
à un antagoniste des récepteurs de l'endothéline

Advagraf tacrolimus

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- prophylaxie pour les patients chez qui il y a eu rejet d'organe et pour le traitement de rejet réfractaire chez les patients ayant eu des greffes de foie ou de rein.

Advair Diskus, Advair Inhalateur salmol et fluticasone Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients atteints d'une maladie obstructive des voies respiratoires réversible qui utilisent un traitement anti-inflammatoire optimal (c.-à-d. stéroIëdes inhalés) qui ont tout de même besoin d'utiliser un bronchodilatateur à action brève plus de deux fois par jour ; - patients atteints de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) grave avec élément réversible lorsque les symptômes n'ont pas réagi à un traitement de première intention, p. ex. ipratropium, salbutamol, stéroIëdes inhalés, tiotropium.
Afinitor évérolimus

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour:

- les femmes ménopausées dans le traitement du cancer du sein avancé avec récepteurs hormonaux positifs et HER2 négatif, en association avec l’exémestane à la suite d’une récidive ou d’une progression de la maladie après un traitement par le létrozole ou l’anastrozole.

- le traitement du néphrocarcinome métastatique à cellules claires après l’échec du traitement initial par les inhibiteurs de la tyrosine kinase du récepteur du VEGF (facteur de croissance vasculaire endothélial), soit le sunitinib ou le sorafenib.

- le traitement des tumeurs neuroendocrines pancréatiques (TNEP) bien ou modérément différenciées, non résécables, localement avancées ou métastatiques ayant évolué au cours des 12 derniers mois.

- le traitement des tumeurs neuroendocrines (TNE) non fonctionnelles du tube digestif ou du poumon, bien différenciées, non résécables, localement avancées ou métastatiques, chez l’adulte dont la maladie a évolué.

Agryline anagrélide

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les patients chez qui on a diagnostiqué une thrombocytémie essentielle chronique ou une thrombocytémie secondaire à des syndromes myéloprolifératifs.

Alertec modafinil

Les demandes d'autorisation spéciale seront considérées pour les clients qui souffrent de narcolepsie ou du syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS). Les demandes pour la fatigue causée par d'autres troubles médicaux seront prises en considération seulement à titre exceptionnel et doivent comprendre le diagnostic, les autres médicaments qui ont été essayés et la réponse aux traitements, la durée prévue de la thérapie ainsi que tout autre renseignement qui viendrait appuyer le remboursement du médicament comme cas particulier.

Allerject épinéphrine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients souffrant d'une allergie documentée entraînant des réactions anaphylactiques.

Aloxi chlorhydrate de palonosétron

Les demandes d'autorisation spéciale pour le Aloxi sont prises en considération si :

- les patients reçoivent des chimiothérapies anticancéreuses hautement émétisantes ou modérément émétisantes.

Amerge naratriptan

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients chez lesquels une migraine a effectivement été diagnostiquée ET qui résistent au traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard), sauf en cas de contre-indication.

Amevive aléfacept

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour les patients chez qui on a diagnostiqué un psoriasis en plaques chronique qui sont d'abord traités par un dermatologue, ou avec l'accord d'un dermatologue, ou un spécialiste, comme un spécialiste en médecine interne ; ET lorsque la maladie couvre au moins 10 % de la surface corporelle du patient. Si la maladie touche moins de 10 % de la surface corporelle, un psoriasis invalidant en raison de la région affectée (c.-à-d. cuir chevelu, paume de la main, pied ou aine) permettra au patient d'être admissible aux avantages comme si la maladie couvrait au moins 10 % de la surface corporelle ; ET lorsque le patient ne répond pas à un traitement systémique à la méthotrexate, à la cyclosporine ou à l'acitrécine (Soriatane) ; ET lorsque le patient ne répond pas à un traitement photochimique ; ET lorsque le patient est âgé d'au moins 16 ans ; ET, s'il s'agit d'un renouvellement, lorsqu'un intervalle de 12 semaines s'est écoulé depuis la fin de la dernière série de traitements.

Andriol undécanoate de testostérone

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- thérapie de remplacement de la testostérone pour les hommes ayant des symptômes de déficience de testostérone (y compris l'impuissance) et un taux faible de testostérone libre.

Androdem testostérone

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- thérapie de remplacement de la testostérone pour les hommes ayant des symptômes de déficience de testostérone (y compris l'impuissance) et un taux faible de testostérone libre.

Androgel testostérone

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement de remplacement chez les hommes qui ne produisent pas de testostérone endogène en quantité suffisante ou qui n'en produisent pas du tout. La déficience en testostérone doit être établie par la mesure du taux de testostérone libre dans des échantillons de sang prélevés le matin à au moins deux occasions différentes.

Angeliq tablets Drospirénone/Estradiol-17

Les demandes d'autorisation spéciale sont admissibles pour :
les patients qui souffrent d'effets nocifs inacceptables causés par une autre oestrogénothérapie (p. ex., migraine ou hypertension induite par l'oestrogène) ou les patients dont les symptômes sont soulagés par une hormonothérapie de remplacement.

Anoro Ellipta Uméclidinium (Umeclidinium Bromide)

Les demandes d'autorisation spéciale pour Anoro Ellipta sont considérés pour:
- à long terme une fois par jour traitement bronchodilatateur d'obstruction des voies respiratoires chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), y compris la bronchite chronique et l'emphysème.

Anzemet dolasétron Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant de nausées et de vomissements associés à la chimiothérapie après l'échec du médicament Zofran (ondansétron) ; - patients souffrant de nausées et de vomissements associés à la chimiothérapie et ne pouvant pas utiliser le médicament Zofran (ondansétron).
Aptiom acétate d’eslicarbazépine

Les demandes d'autorisation spéciale sont considérés pour:

- Thérapie adjuvante dans le traitement des crises partielles chez les patients atteints d'épilepsie qui ne sont pas contrôlés de manière satisfaisante au traitement classique.

- Traitement en monothérapie des crises épileptiques partielles chez les adultes atteints d’épilepsie.

Aptivus tipranavir Les demandes d'autorisation spéciale d'Aptivus seront prises en considération pour le traitement des patients adultes qui ont reçu un diagnostic d'infection au VIH-1, qui reçoivent des traitements expérimentaux et ont des souches du VIH-1 résistantes aux inhibiteurs de protéase multiples (IP). (Comme un traitement de deuxième intention pour les médicaments de la catégorie IP.) Aptivus est co-administré avec ritonavir (qui accroît les effets d'Aptivus), et N'EST PAS approuvé pour les patients infectés par le VIH ne répondant pas au traitement
Aranesp darbépoétine alfa

Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour : a) les clients souffrant d'anémie associée à une insuffisance rénale chronique (IRC) ; b) le traitement de l'anémie chez les patients atteints de tumeurs malignes non myéloïdes o l'anémie est causée par l'effet d'une chimiothérapie concomitante. Les demandes relatives à un traitement à l'Aranesp avant une intervention chirurgicale facultative ne seront pas approuvées.

Arava llunomide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement de la polyarthrite rhumatoIëde apr&è; l'échec d'un ARMM (agent rhumatismal modificateur de la maladie), par exemple le méthotrexate, l'or, l'azathioprine, la sulfasalazine, la pénicillamine, la chloroquine, l'hydroxychloroquine ou la cyclosporine ; - traitement de la polyarthrite rhumatoIëde lorsque le patient est intolérant au méthotrexate ou à d'autres ARMM, ou lorsque l'utilisation du méthotrexate ou d'autres ARMM est contre-indiquée ; - traitement de la polyarthrite rhumatoIëde en tant que traitement complémentaire au méthotrexate lorsqu'une progression de la maladie est décelée avec l'utilisation du méthotrexate.
Aricept donépézil

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- cas bénins à modérés de la maladie d'Alzheimer ou de la maladie du corps de Lewy.

Aux fins d'approbation, les cas bénins à modérés correspondent au résultat de 10 à 26 inclusivement du Mini-examen de l'état mental (MMSE).

Arixtra fondaparinux Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération chez les clients qui nécessitent une thromboprophylaxie relative à une chirurgie orthopédique de la hanche ou du genou.
Aromasin exémestane Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans le cas des femmes postménopausées atteintes d'un cancer du sein avancé possédant des récepteurs trogéniques.
Atripla éfavirenz/ fumarate de ténofovir disoproxil/ emtricitabine

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour les patients infectés par le VIH naïfs et pour les patients adultes qui ont déjà été traités et qui n'ont pas répondu à un traitement antirétroviral antérieur.

Aubagio Tériflunomide Les demandes d'autorisation spéciale pour Aubagio sont prises en considération pour les patients adultes atteints de sclérose en plaques (SP) cyclique (poussées-rémissions).
Avamys furoate de fluticasone

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement des rhinites allergiques saisonnières chez les patients âgés de deux ans et plus.

Avandamet maléate de rosiglitazone/chlorhydrate de metformine

Les demandes d'autorisation spéciale pour Avandia™, Avanadamet™ et Avandaryl™ sont considérées dans le cas suivant :
Pour la gestion du diabète de type 2 chez les patients pour lesquels tous les autres médicaments oraux, en monothérapie ou en combinaison, ne donnent pas un contrôle de la glycémie suffisant, ou sont inadéquats pour cause de contre-indications ou d'intolérance

Avandia maléate de rosiglitazone

Les demandes d'autorisation spéciale pour Avandia™, Avanadamet™ et Avandaryl™ sont considérées dans le cas suivant :
Pour la gestion du diabète de type 2 chez les patients pour lesquels tous les autres médicaments oraux, en monothérapie ou en combinaison, ne donnent pas un contrôle de la glycémie suffisant, ou sont inadéquats pour cause de contre-indications ou d'intolérance

Avodart dutasteride Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération dans le cas des clients souffrant d'hyperplasie bénigne de la prostate à symptomatologie modérée qui ne sont pas admissibles à une chirurgie immédiate.
Avonex interféron bêta-1A

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints de sclérose en plaques à périodes progressives et rémittentes ou SPPPR ayant évolué en sclérose en plaques progressive secondaire (SPSP) qui ont subi au moins deux exacerbations au cours des deux années précédentes et qui sont en mesure de marcher avec ou sans aide à la marche ;

- patients présentant un événement neurologique isolé et bien défini correspondant à une sclérose en plaques et touchant le nerf optique, la moelle épinière, le tronc cérébral ou le cervelet. Les patients doivent avoir deux ou plusieurs lésions cliniques importantes au cerveau qui ont au moins 3 mm de diamètre selon les examens IRM et qui sont caractéristiques de la sclérose en plaques, et ils doivent être en mesure de marcher avec ou sans une aide à la marche.

Dans le cas de toutes les demandes, le diagnostic doit être prononcé par un neurologue.

Axert almotriptan Les demandes d'autorisation spéciale sont examinées pour les clients chez qui on a établi un diagnostic catégorique de migraine ET pour qui le traitement interruptif de première intention (p. ex. AINS et analgésiques standard) est inefficace, sauf en cas de contre-indication.
Axiron testostérone Les demandes d'autorisation spéciale pour Axiron sont prises en considération pour : La thérapie de remplacement de la testostérone pour les hommes adultes atteints de maladies associées à une déficience ou à une absence de testostérone endogène (hypogonadisme).
Azilect rasagiline mesylate Critère d'autorisation spéciale : Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement des signes et des symptômes de la maladie de Parkinson si le patient ne tolère pas ou ne peut pas prendre levodopa, bromocriptine, ou comme complément au levodopa, ou si ces médicaments n'ont pas donné de résultats.
Banzel rufinamide Les demandes d'autorisation spéciale pour Banzel sont admissibles pour : le traitement adjuvent de crises convulsives associées au syndrome de Lennox-Gastuat chez les enfants de plus de quatre ans et chez les patients adultes.
Baraclude entécavir

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération pour le traitement d'une infection chronique au virus de l'hépatite B chez les adultes montrant des signes de réplication virale active ou d'élévations persistantes des transférases du sérum (GPT ou AST) ou de maladie active histologique. Ce médicament est prescrit seulement par un hépatologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un gastro-entérologue, ou avec leur accord. Ces demandes peuvent comprendre ce qui suit :
A. Patients qui ne tolèrent pas lamivudine ou pour qui lamivudine est contre-indiqué, OU
B. Patients dont l'hépatite B chronique résiste à lamivudine et qui
- n'ont pas obtenu de résultats avec lamivudine ou ont rechuté après le traitement au moyen de lamivudine ;
- ont développé une résistance virale à lamivudine, OU
C. Patients ayant une maladie grave du foie qui
- ont une hépatite B chronique décompensée ;
- ont des signes de fibrose ou de cirrhose graves ;
- auront ou ont eu une transplantation du foie. La récurrence de l'hépatite B chronique après une transplantation du foie augmente les risques d'échec de la greffe et du décès des patients ;
- ont une hépatite B chronique décompensée et risquent une décompensation du foie
(p. ex. : poussée de l'hépatite B chronique, VHB hautement réplicatif), OU
D. Patients ayant une co-infection au VHB et VIH qui ne prennent pas d'agents antiviraux, mais qui nécessitent un traitement pour le VHB seulement (le traitement devrait être entrepris après avoir consulté un hépatologue ou un spécialiste des maladies infectieuses).

BCG vaccine bacille de calmette-guérin (BCG)

Les demandes d'autorisation spéciale seront prises en considération dans le cas des clients devant subir une vaccination en raison d'une exposition répétée à la tuberculose progressive non traitée ou mal traitée dans des conditions o les mesures de prévention usuelles sont impossibles ou ont été infructueuses, p. ex. en cas de résistance aux médicaments ET/OU le client est un travailleur de la santé courant un risque considérable d'infection ET un professionnel agréé et qualifié sera chargé de l'administration du vaccin.

Benlysta belimumab

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour les patients adultes atteints du lupus érythémateux disséminé modéré ou grave ayant un titre positif d’autoanticorps qui n’ont pas réagi, ont des contre-indications ou ont une toxicité intolérable aux corticostéroïdes et à l’hydroxychloroquine.

Betaseron interféron bêta-1B

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints de sclérose en plaques à périodes progressives et rémittentes ou SPPPR ayant évolué en sclérose en plaques progressive secondaire (SPSP) qui ont subi au moins deux exacerbations au cours des deux années précédentes et qui sont en mesure de marcher avec ou sans aide à la marche ;

- patients présentant un événement neurologique isolé et bien défini correspondant à une sclérose en plaques et touchant le nerf optique, la moelle épinière, le tronc cérébral ou le cervelet. Les patients doivent avoir deux ou plusieurs lésions cliniques importantes au cerveau qui ont au moins 3 mm de diamètre selon les examens IRM et qui sont caractéristiques de la sclérose en plaques, et ils doivent être en mesure de marcher avec ou sans une aide à la marche.

Dans le cas de toutes les demandes, le diagnostic doit être prononcé par un neurologue.

Bonefos clodronate Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - traitement de l'hypercalcémie maligne ; - complément au traitement de l'ostéolyse causée par des métastases osseuses de tumeurs malignes.
Bosulif bosutinib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement des adultes atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) à chromosome Philadelphie positif (Ph+) en phase chronique, en phase accélérée ou en crise blastique qui ont présenté une résistance ou une intolérance à un traitement préalable par un inhibiteur de tyrosine kinase.

Botox onabotulinumtoxineA

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients âgés de 12 ans et plus atteints de strabisme ou de blépharospasme lorsque le traitement est fourni par un ophtalmologiste ou un interniste ayant de l'expérience avec l'utilisation de la toxine botulinique pour ces indications ;

- patients d’âge adulte atteints de troubles du 7e nerf crânien, de dystonie cervicale (torticolis spasmodique) ou d'achalasie lorsque le traitement est fourni par un interniste ayant de l'expérience avec l'utilisation de la toxine botulinique pour ces indications ;

- patients âgés de 2 ans et plus avec un pied bot équin dynamique en raison d'hypertonie spastique chez les enfants atteints de paralysie cérébrale ;

- traitement de l'hyperhidrose de l'aisselle chez les patients adultes qui ne réagissent pas aux antisudorifiques topiques et aux médicaments anticholinergiques ou à l'ionophorèse, et lorsque le traitement est fourni par un dermatologue ;

- traitement de la spasticité focale, y compris pour le traitement de la spasticité des membres supérieurs associée à l’AVC chez l’adulte;

- traitement symptomatique de la spasticité des membres inférieurs associée à l’AVC chez l’adulte;

- traitement prophylactique des céphalées chez l'adulte atteint de migraine chronique (au moins 15 jours par mois de céphalée durant 4 heures ou plus) dans lequel le traitement par thérapie de première intention a échoué ou est inapproprié.

Brenzys étanercept

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- l’utilisation en association avec le méthotrexate afin d’atténuer les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde évolutive modérée à grave chez les patients adultes, lorsque les critères suivants sont respectés :

a) un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde modérée à grave a été établi; ET :

le médicament a été prescrit par, ou en consultation avec, un rhumatologue ou un spécialiste de la polyarthrite rhumatoïde; ET :

b) le patient a essayé, sans résultat, un traitement par le méthotrexate en association avec un autre médicament antirhumatismal modificateur de la maladie (ARMM) pendant un minimum de 12 semaines. Lorsque les associations d’ARMM non biologiques sont impossibles, l’essai de trois ARMM non biologiques consécutifs serait acceptable.

- les patients atteints de spondylarthrite ankylosante qui n’ont pas répondu à un essai de six mois avec deux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) différents.

Breo Ellipta furoate de fluticasone/vilantérol (sous forme de trifénatate)

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants:

- patients atteints d'une MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique) modéré à grave
o les symptômes ne ont pas répondu aux bronchodilatateurs à action brève et ne ont pas un traitement avec un antagoniste muscarinique à action prolongée (LAMA) (par exemple Spiriva ou Seebri ou Tudorza ou Incruse).

- pour le traitement d'entretien uniquotidien de l'asthme chez les patients âgés de 18 ans et
plus atteints d'une maladie obstructive réversible des voies respiratoires.

Brilinta ticagrelor

Les demandes d'autorisation spéciale seront admissibles pour :

Brilinta, administré en concomitance avec une faible dose d'acide acétylsalicylique (AAS à raison de 75 à 150 mg), pour la prévention secondaire des événements athérothrombotiques chez :
- les patients atteints d'un syndrome coronarien aigu (SCA),
- les patients présentant des antécédents d'infarctus du myocarde (IM) (IM ayant eu lieu il y a au moins 1 an) et un risque élevé d'événement athérothrombotique

Brivlera brivaracétam

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération comme traitement adjuvant dans la prise en charge des crises d’épilepsie partielles chez les patients épileptiques âgés de 4 ans et plus dont les crises ne sont pas maîtrisées de manière satisfaisante par les traitements classiques.

Burinex bumétanide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant d'insuffisance cardiaque congestive, rénale ou hépatique qui résistent au traitement OU qui ne peuvent pas tolérer le furosémide.
Byetta exénatide Les demandes d'autorisation spéciale pour Byetta™ sont admissibles pour : les patients adultes chez qui le diabète sucré de type 2 est mal contrôlé, qui prennent actuellement de la metformine et qui ont essayé un traitement avec au moins deux autres agents antidiabétiques oraux.
Calcimar calcitonine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints de la maladie osseuse de Paget et qui souffrent de douleurs graves ou qui présentent des ostéolyses actives ;

- traitement de l'hypercalcémie chez les patients atteints de cancer en cas d'échec d'autres mesures prises pour contrôler l'hypercalcémie ;

- soulagement de la douleur causée par une fracture ostéoporotique qui ne peut pas être soulagée par des analgésiques.

Caltine calcitonine

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients atteints de la maladie osseuse de Paget et qui souffrent de douleurs graves ou qui présentent des ostéolyses actives ;

- traitement de l'hypercalcémie chez les patients atteints de cancer en cas d'échec d'autres mesures prises pour contrôler l'hypercalcémie ;

- soulagement de la douleur causée par une fracture ostéoporotique qui ne peut pas être soulagée par des analgésiques.

Cambia diclofénac en poudre pour solution

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération pour le traitement ponctuel des crises migraineuses avec ou sans aura chez l'adulte âgé de 18 ans ou plus.

Campral acamprosate calcique

Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants :

- patients qui s'abstiennent de consommer de l'alcool et qui sont inscrits à un programme de traitement complet.

Caprelsa vandétanib

Les demandes d'autorisation spéciale pour Caprelsa sont admissibles pour :
le traitement du cancer médullaire de la thyroïde symptomatique ou évolutif chez les patients adultes ayant une maladie non résécable, localement avancée ou métastatique.

Carnitor lévocarnitine Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - patients souffrant de carence en carnitine (principale) ou d'une erreur innée du métabolisme causant une carence en carnitine (secondaire).
Casodex bicalutamide Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - hommes atteints d'un cancer de la prostate métastatique de stade 2 qui reçoivent un analogue de la LH-RH (Zoladex, Lupron, Suprefact) ; - hommes atteints d'un cancer de la prostate métastatique de stade 2 qui ont subi une castration chirurgicale.
Cayston poudre pour inhalation aztréonam

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour :

- les patients ayant reçu un diagnostic de fibrose kystique qui présentent des infections pulmonaires chroniques à Pseudomonas aeruginosa et qui ont essayé, sans résultat, un traitement par TOBI® ou qui ne tolèrent par ce médicament.

Cellcept mofilmycopholate Les demandes d'autorisation spéciale sont prises en considération dans les cas suivants : - prophylaxie du rejet d'organes chez les patients ayant reçu une greffe rénale, cardiaque ou hépatique.
Celsentri maraviroc

Nous examinerons les demandes d'autorisation spéciale des clients pour le diagnostic suivant :

à être utilisé en combinaison avec d'autres agents antirétroviraux dans le traitement de patients adultes qui sont infectés du virus CCR5-tropique VIH-1 et qui ont une résistance documentée à au moins un des agents de chacune des trois principales catégories d'agents antirétroviraux (inhibiteurs de transcriptase inverse nucléoside, inhibiteurs de transcriptase inverse non nucléoside, inhibiteurs de protéases)

Vizimpro dacomitinib

Les demandes d’autorisation spéciale sont admissibles pour le traitement de première intention des patients adultes atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique non résécable avec presence confirmée d’une mutation de type délétion dans l’exon 19 ou d’une mutation de substitution L858R dans l’exon 21 du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR).

Nom du médicament Nom chemique Critère Commentaires