Passer au contenu principal

Les pauses numériques, une question de santé!


Partager cette publication

Pouvez-vous imaginer passer une journée entière sans utiliser votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur? Non, impossible?

La majorité des gens sont du même avis. Selon une étude récente publiée par Forbes, les adultes passent en moyenne pas moins de 12 heures par jour devant un écran.

Alors, qu’est-ce que nous sacrifions lorsque nous passons du temps à jouer à des jeux vidéo, à faire défiler les nouvelles compulsivement sur les fils d’actualité, à suivre les médias sociaux, à répondre à nos courriels et à regarder des séries en rafale? Bien des choses : notre sommeil, l’activité physique, les conversations avec nos amis et notre famille, les sorties à l’extérieur, les moments passés à profiter de la beauté naturelle qui nous entoure et à vivre dans l’instant présent, entre autres.

À la longue, l’utilisation excessive des écrans peut avoir des effets négatifs sur la santé physique et mentale. Voici quelques exemples :

Fatigue visuelle et physique

Fixer un écran pendant une longue période peut engendrer des douleurs au cou et aux épaules, ainsi qu’un trouble appelé le « syndrome visuel lié à l’ordinateur », dont les symptômes sont familiers à bon nombre d’entre nous : fatigue oculaire, yeux secs, vision floue et maux de tête.

Manque de sommeil

Les études ont établi un lien clair entre un usage prolongé de l’ordinateur et des appareils mobiles et un sommeil agité. La lumière bleue émise par les appareils numériques vient troubler notre repos en inhibant la production de mélatonine, une hormone qui favorise le sommeil.

Risque accru d’obésité et de troubles de santé chroniques

Regarder la télévision ne serait-ce que deux heures par jour augmente le risque de gain de poids, ainsi que de diabète de type 2, de maladie cardiaque et de certains types de cancer. Parmi les raisons qui expliquent ce lien, mentionnons la sédentarité et le manque de sommeil, de même que le fait d’être exposé aux nombreuses publicités d’aliments malsains.

Selon une étude, le fait de passer plus de quatre heures par jour devant un écran d’ordinateur ou de télévision peut doubler le risque de mourir ou d’être hospitalisé en raison d’une maladie cardiaque, peu importe le niveau d’activité physique.

Les études ont également révélé un taux de cholestérol et une tension artérielle plus élevés chez les enfants qui regardent davantage la télévision ainsi qu’un gain de poids chez les adolescents dans la même situation.

Perte des capacités cognitives, diminution des habiletés sociales et baisse du jugement émotionnel

Le cerveau subit des transformations importantes pendant la préadolescence et l’adolescence, ce qui rend les jeunes plus vulnérables aux répercussions du temps d’écran sur les fonctions cérébrales et le bien-être émotionnel. Ainsi, les jeunes qui passent beaucoup de temps devant la télévision ou l’ordinateur sont plus susceptibles de souffrir d’un trouble de l’attention, d’un manque de confiance en soi et de problèmes psychologiques.

Retard d’apprentissage chez les jeunes enfants

Les enfants commencent très tôt à dépendre des écrans. En fait, une étude a révélé qu’avant leur premier anniversaire, 92 % des enfants ont déjà utilisé un appareil mobile! Selon l’American Academy of Pediatrics Studies, le temps d’écran peut nuire à l’acquisition normale des connaissances fondamentales, du langage et des compétences émotionnelles.

Alors, comment réussir à limiter notre temps d’écran et celui de notre famille? Bien entendu, les circonstances actuelles nous obligent à rester davantage à la maison et à faire plus de choses en ligne : études, loisirs et rencontres, pour rester connectés tout en étant protégés. Toutefois, il est possible de commencer par une pause numérique d’une journée.

La journée nationale de la déconnexion est une campagne de sensibilisation qui vise à encourager les gens à prendre une pause de 24 heures de la technologie. L’objectif est de promouvoir un sain équilibre dans l’utilisation des technologies, pour notre bien-être individuel et collectif.

Cet événement est ouvert à toute personne qui souhaite placer les rapports humains avant les interactions numériques.

Vous pouvez participer à la journée nationale de la déconnexion en pratiquant des activités sans écrans entre le 5 et le 6 mars 2021 au coucher du soleil. Pour des idées d’activités à faire pendant cette journée spéciale, consultez ce site (en anglais seulement).

Nous vous suggérons de vous déconnecter et de décrocher non seulement cette journée-là, mais chaque jour de l’année. Songez à tout ce que vous pourrez faire du temps libre dont vous disposerez, comme préparer des biscuits avec les enfants, lire un bon livre, faire une balade en voiture sur une route panoramique, ranger votre garde-robe ou passer un bon moment avec vos proches pendant le souper. Intégrer des pauses numériques à votre quotidien est un excellent moyen d’améliorer votre santé et votre bien-être.

Si votre travail vous demande de passer beaucoup de temps à l’écran, éloignez-vous de votre ordinateur quelques fois par jour pour aller marcher à l’extérieur, faire quelques étirements ou méditer.

Les pauses numériques pourraient changer votre vie, ou même la sauver!